Accueil » Culture » 1er mai 1941 – « Fête du Travail et de la Concorde sociale » instaurée par le maréchal Pétain

1er mai 1941 – « Fête du Travail et de la Concorde sociale » instaurée par le maréchal Pétain

« Le travail des Français est la ressource suprême de la patrie. Il doit être sacré. Le capitalisme international et le socialisme international qui l’ont exploité et dégradé font également partie de l’avant-guerre. Ils ont été d’autant plus funestes que, s’opposant l’un à l’autre, en apparence, ils se ménageaient l’un et l’autre en secret. Nous ne souffrirons plus leur ténébreuse alliance. »

Maréchal Pétain

 

Le 24 avril 1941, le Maréchal Philippe Pétain instaure officiellement par la loi Belin le 1er mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale », appliquant ainsi la devise Travail, Famille, Patrie.

Le jour devient férié, chômé et payé.  Le 1er mai coïncide aussi avec la fête du saint patron du maréchal, Saint Philippe.

Par son refus à la fois du capitalisme et du socialisme, l’État français recherche une troisième voie fondée sur le corporatisme, débaptisant « la fête des travailleurs » qui faisait référence à la lutte des classes.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jeff Davis

Commentaires (3)

  1. Jean d'Artois dit :

    Quel bon sens ! …

  2. Un artésien dit :

    … / et la belle messe traditionnelle à cauchy à la tour 62260 , à la maison natale du Maréchal à son intention , la semaine dernière ? …/ relayée en 1ère page du  » torchon  » local , avec des commentaires en osmose avec cette ère où la perversité est devenue la norme … ( ça vaut le détour )

Répondre à Un artésien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0