Accueil » Actualité » Actualité française » Terroristes à papiers français : la Palestine après la Syrie

Terroristes à papiers français : la Palestine après la Syrie

17072014-gazaAlors que plusieurs étrangers à papiers français ont combattu dans les rangs des terroristes en Syrie, un scénario identique se produit en Palestine. L’armée de l’État criminel d’Israël a annoncé la mort d’un “Français”, Jordan Bensemhoun, lors de l’agression contre la Palestine.
Âgé de 22 ans, il avait rejoint l’entité sioniste à ses seize ans, pour « étudier » dans l’entité sioniste, dans un établissement « lié au système scolaire français » et donc probablement financé par le contribuable français. Le reste de sa famille était resté à Vénissieux, près de Lyon, où réside une forte communauté juive.

Alors que les rassemblements en mémoire de tueurs islamistes avaient provoqué des polémiques dans la presse, cela n’a étrangement pas été le cas cette fois, alors que pas moins de 300 personnes se sont rassemblées ouvertement dans un lieu de culte judaïque dans le VIIIe arrondissement de Lyon hier.

Après treize jours, l’agression terroriste en Palestine a fait 600 morts et 3 600 blessés, essentiellement des civils, environ 100 000 réfugiés et de très importants dégâts matériels.

israel-aucune-critique-autorisee

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0