Accueil » Actualité » Actualité internationale » Agitation de l’extrême gauche après la découverte du corps d’un islamiste d’Érythrée à Dresde

Agitation de l’extrême gauche après la découverte du corps d’un islamiste d’Érythrée à Dresde

Le corps d’un étranger venu d’Érythrée a été retrouvé à Dresde devant le bâtiment qu’il occupait avec cinq autres prétendus « réfugiés » dans le quartier envahi de Leubnitz-Neuostra. Khaled Idris Bahray, 20 ans, avait affirmé vouloir « faire des courses » et n’a pas été revu vivant.

La police a affirmé dans un premier temps qu’il s’agissait d’une mort naturelle, avant, sous la pression des autorités et de divers lobbies pro-invasion, ainsi que les menaces d’autres Érythréens, d’ouvrir une enquête sur une possible agression ayant entraîné la mort.

« Les marques extérieures sur le corps ne permettent pas de comprendre ce qui est arrivé. En raison du fait qu’il y a soupçon raisonnable indiquant une possible mort non naturelle, la brigade criminelle est maintenant chargée de l’enquête »

a précisé Dieter Kroll, porte-parole de la police. Dès l’annonce de sa mort, les réseaux d’extrême gauche et pro-invasion ont affirmé qu’il s’agissait d’un meurtre lié au mouvement des Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident (PEGIDA, Patriotische Europäer Gegen die Islamisierung des Abendlandes ou Pegida), qui organise des manifestations chaque lundi à Dresde depuis octobre. Ils ont encore accusé la police de « couvrir les nazis [sic] ». Les « enquêteurs » antifascistes ont fait le lien avec une inscription qui aurait été retrouvée quelques jours plus tôt sur la maison des colons à Dresde indiquant : « Nous vous aurons tous ». Depuis, comme à l’accoutumée, antifascistes, presse du système, églises, loges maçonniques et grand patronat parlent d’une même voix pour insulter l’Allemagne et les Allemands pour une morte possiblement naturelle et qui, si elle ne l’était pas, pourrait être, plus qu’un acte de réaction contre la présence de millions d’étrangers en Allemagne, un règlement de comptes entre communautés étrangères voire entre gangs de trafiquants de drogues ou d’êtres humains.

Les Érythréens ont provoqué divers problèmes ces derniers mois en Europe, notamment à Calais lors de nombreux combats de rues avec d’autres communautés étrangères. En Allemagne, c’est un Érythréen qui avait violé en septembre dernier une jeune allemande, sans provoquer la moindre réaction à l’époque, pour des faits avérés, des antifascistes, complices des crimes de l’invasion.

10676137_320112401501909_4116771417998866419_n

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Commentaires (1)

  1. aqwxsz dit :

    Première école pour détraqués LGBT de plus de 13 ans en Angleterre, financée avec l’argent du contribuable.
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2912249/Britain-s-gay-school-Youth-group-unveils-controversial-plan-help-bullied-LGBT-pupils-Manchester.html

    Allez, vivement que l’Europe s’effondre économiquement et financièrement et que cette mascarade s’arrête. Plein le c** de la démocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0