Accueil » Culture » 14 mai 1948 : Proclamation d’indépendance de l’État juif après une longue campagne de terrorisme

14 mai 1948 : Proclamation d’indépendance de l’État juif après une longue campagne de terrorisme

La forfaiture de l’auto-proclamation d’indépendance de l’État juif en Palestine sous mandat britannique a lieu le 14 mai 1948.

La création de l’entité sioniste n’a rien de miraculeux, encore moins de divin… Afin d’occuper les territoires palestiniens et de créer l’Entité sioniste, des bandes de sionistes armés (Lehi, Irgoun, Haganah et Palmah) pratiquèrent, de 1937 jusqu’en 1948, une longue série de crimes terroristes commis pour semer la panique au cœur des civils Palestiniens autochtones, afin qu’ils quittent leurs domiciles, leurs biens, leurs terrains, enfin leur patrie.

Et le devoir de mémoire s’impose.

En voici la longue liste attristante et terrifiante, accumulant horreurs sur horreurs :

  • Massacre de Haïfa : il fut perpétré le 6 mars 1937, dans le marché de la ville. Un membre des bandes Alatsel et Lihi lança une bombe sur des Palestiniens pour en tuer 18 et en blesser 38 autres.
  • Massacre d’Al-Quds : il fut perpétré le 31 septembre 1937, dans le marché de légumes de la ville. Un membre de l’organisation terroriste sioniste d’Alatsel lança une bombe sur le marché avoisinant le portail de Naplouse. Des dizaines de Palestiniens y périrent et tant d’autres furent blessés.
  • Massacre de Haïfa : il fut perpétré le 15 juillet 1937, dans le marché de la ville. Les terroristes de la bande Alatsel firent exploser deux voitures piégées. 21 Palestiniens tombèrent en martyre ; 52 autres furent blessés.
  • Massacre d’Al-Quds : il fut perpétré le 15 juillet 1938. Un membre de l’organisation terroriste sioniste Alatsel lança une bombe sur des croyants palestiniens qui quittaient une mosquée de la ville. 10 personnes y laissèrent la vie et 3 autres furent blessées.
  • Massacre de Haïfa : il fut perpétré le 25 juillet 1938, dans un marché de la ville. Les terroristes de la bande Alatsel firent exploser une voiture piégée, dans le marché arabe de la ville. 25 Palestiniens tombèrent en martyre ; 70 autres furent blessés.
  • Massacre de Haïfa : il fut perpétré le 28 juillet 1938, dans un marché de la ville. Un terroriste de la bande Alatsel y lança une grenade pour tuer 47 Palestiniens.
  • Massacre d’Al-Quds : il fut perpétré le 26 août 1938, dans le marché arabe de la ville d’Al-Quds. La bande Alatsel fit sauter une voiture piégée pour tuer 34 Palestiniens et en blesser 35 autres.
  • Massacre de Haïfa : le 27 mars 1939, deux bombes furent explosées par la bande d’Alatsel pour assassiner 27 Palestiniens et en blesser 39 autres.
  • Massacre du village Al-Cheikh : 12 juin 1939, des membres de l’organisation terroriste Haganah attaquèrent ce village du sud-est de la ville de Haïfa. Ils enlevèrent cinq de ces habitants pour les tuer plus tard.
  • Massacre de Haïfa : le 19 juin 1939, dans un marché de la ville, un juif lança une grenade. 9 Palestiniens tombèrent en martyre ; 4 autres furent blessés.

Sources : Zacharias – Site La Question – Sources : M. Bar-Zohar, The Armed Prophet, biographie de Ben Gourion, Londres, 1967. I.Pappé, Le Nettoyage ethnique de la Palestine, Fayard, 2008

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0