Accueil » Culture » 2 février 1975 : décès de Horace de Carbuccia, fondateur de Gringoire

2 février 1975 : décès de Horace de Carbuccia, fondateur de Gringoire

horace de Carbuccia

En 1928, Horace de Carbuccia fonde Gringoire, un hebdomadaire politique et littéraire. À l’image de son fondateur, le journal est nationaliste et anti-communiste. Il est aussi directeur des Éditions de France.

Sa femme, Adry de Carbuccia, est la belle-fille de Jean Chiappe, préfet de police de Paris.

En 1940, Gringoire et Carbuccia se replient en zone libre. Son directeur soutient la politique du maréchal Pétain, et est très hostile à la Résistance.

Après l’« épuration », Horace de Carbuccia, condamné par contumace pour collaboration, se présente devant le tribunal militaire qui prononce son acquittement, après abandon de l’accusation. Il s’intéressa ensuite à l’édition et au cinéma, tout en rédigeant des mémoires.

Il décède à Paris le 2 février 1975.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0