Accueil » Vidéo » Documentaire » Un homme : Robert Faurisson 25 janvier 1929 – 21 octobre 2018 (vidéo)

Un homme : Robert Faurisson 25 janvier 1929 – 21 octobre 2018 (vidéo)

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Commentaires (5)

  1. Monsieur X dit :

    Sa plus lourde charge, ce n’était même pas le harcèlement judiciaire, c’est d’avoir vécu l’essentiel de sa vie avec des visions noires et toxiques: déportations, camps de concentration, fosses communes, chambres à gaz. C’est terrible et il en avait conscience, il disait: « toutes ces histoires de tueries…. mais que voulez-vous, c’est comme ces saloperies sexuelles, la syphilis, je considère qu’il faut nettoyer » ‘je suis peut-être un don Quichotte. Il aura porté le souvenir de toute la souffrance du peuple allemand et, au-delà, des aryens. Quant à notre démocratie, on se demande pourquoi elle tient tant à ces visions noires, comme si sans elles, elle n’avait rien de positif à proposer, comme si elle en avait absolument besoin sous peine d’effondrement immédiat.
    Adieu Professeur, et merci

  2. J’ai discuté pour la dernière fois avec le Professeur début août dernier, dans le parc des Bourins. Il m’avait amadoué avec un chocolat 🙂 – comme il n’y avait pas d’occasion particulière à célébrer à ma connaissance, j’en conclus que ce pugnace intellectuel était un gourmand!
    Je ne l’appréciais pas trop et c’était réciproque à mon avis. Mais je respectais l’un des emblèmes du combat pour la Liberté d’expression et lui sais gré d’avoir fait sortir de sa petite zone de confort intellectuel l’histoire officielle. C’était indéniablement un guerrier. Qu’il repose en paix.

  3. Waffen-SS dit :

    Merci Mr Faurisson pour votre abnégation qui fut totale,vous avez fait votre front de l’Est.
    L’Histoire vous doit un très grand service,elle remettra tôt ou tard à sa juste place notre Guide et fera voler enfin en éclat ce château de six millions de cartes.
    Merci professeur,les portes du Wahala vous sont grandes ouvertes.
    Paix.

  4. ENRIQUE LOPEZ BERMEJO dit :

    Le professeur Robert Faurisson nous a quittés, de l’Olympe des Grands Hommes, pour continuer son travail de défense de la vérité et de la civilisation occidentale et pour continuer à lutter contre le complot sombre et sordide aujourd’hui.
    En tant qu’Espagnol, j’espère qu’il « monte la garde devant les étoiles » …

  5. Monsieur X dit :

    Il emporte le monde dans sa tombe.
    Cela va être difficile de survivre dans ce vaste dépotoir.

Répondre à ENRIQUE LOPEZ BERMEJO Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0