Accueil » Actualité nationaliste en Europe » Hongrie : le militant nationaliste Budaházy condamné à 13 ans de prison

Hongrie : le militant nationaliste Budaházy condamné à 13 ans de prison

Le militant nationaliste Budaházy condamné à 13 ans de prison

images

Le 30 Août 2016, la Curie de Hongrie a condamné à 13 ans de prison le militant nationaliste György Budaházy.

Budaházy a été accusé d’avoir fondé et dirigé l’organisation « terroriste » Magyarok Nyilai (les Flèches des Hongrois) qui a été reconnue responsable des attaques contre des hommes politiques du parti du gouvernement en 2007-2009 et responsable de l’attaque des bureaux du siège social du parti socialiste et libéral avec des cocktails Molotov. Le député du parti socialiste de Hongrie, Sándor Csintalan, aurait été battu par ce groupe, et ils ont également endommagé un point de vente de tickets et une discothèque gay.

Budaházy s’est fait connaître en Hongrie après avoir spontanément bloqué le pont Elizabeth avec son groupe sans aucune permission. Cette action a eu lieu en 2002 en guise de protestation au résultat des élections, rappelle Hungary Today. Il a également pris part aux événements de 2006, lorsque des manifestants hongrois ont commencé une émeute à Budapest et fini par attaquer le siège de la télévision nationale.

Budaházy a été interpellé en 2009 et a passé deux ans et trois mois en préventive. Il est aujourd’hui condamné à 13 ans de prison. Dix-sept personnes ont été reconnues coupables, parmi lesquels quinze ayant été accusées de terrorisme. Au total, 125 années de prison ont été données

La condamnation a choqué beaucoup de gens dans le pays, même au delà des radicaux de droite. De nombreux journalistes et politiciens ont souligné leur étonnement et leur colère envers cette lourde condamnation.

Le parquet a fait appel.   Il avait demandé 20 ans.   Budaházy est actuellement assigné à domicile. 

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0