Accueil » Actualité » Actualité française » Une Africaine de 44 ans vivant des allocations trafiquait aussi de la cocaïne

Une Africaine de 44 ans vivant des allocations trafiquait aussi de la cocaïne

L’invasion est définitivement une chance pour la France. Vanessa Bergmans, une trafiquante de drogue africaine a été condamnée à quatre ans de prison à Nice pour avoir ramener plusieurs kilos de drogue en France. Cette intégrée exemplaire a utilisé un voyage pour l’enterrement de l’un de ses frères pour ramener en France 4,8 kilos de cocaïne. À la tête d’un cheptel de huit enfants et de déjà une petite-fille, à 44 ans, elle avait, non contente d’utiliser l’enterrement de son frère pour ramener des produits de mort en France, caché la drogue dans des couches-culottes utilisées pour l’une de ses filles et sa petite fille qu’elle avait emmenées. Elle a prétendu avoir été contactée par une Brésilienne durant l’un de ses voyages ; elle lui aurait proposé de l’argent pour convoyer de la drogue. Des problèmes d’argent l’auraient conduit à accepter.

vanessa bergmans- vanessa bergmans--

Elle avait simulé un passage en janvier dernier, utilisant de la poudre de chocolat à la place de la drogue pour vérifier si l’opération était possible. À l’audience, cette occupante présente sur le territoire français depuis plusieurs années n’a pas prononcé un mot dans notre langue, obligeant la justice – les contribuables – à payer un interprète.

Cette africaine à papiers surinamais a écopé de quatre ans de prison et d’une amende douanière de 194 400 euros. Aucun autre personne impliquée dans le réseau auquel elle appartient n’a été inquiétée pour l’heure. Après avoir occupée la Guyane française, elle s’est installée à Romilly-sur-Seine près de Troyes en 2014, où elle vit, en plus du trafic de drogues, des allocations familiales volées aux Français. Elle était défendue par Me Slim Ayachi.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Commentaires (1)

  1. Fabrice Bosio dit :

    Finalement,la corde éviterait tous ces frais de justice payés avec nos impôts.
    Cela servirait d’exemple!
    La justice pourrait alors s’occuper enfin de ce qui doit la préoccupée:notre sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0