Accueil » Actualité » Actualité française » Le FN accuse Robert Ménard de ne pas jouer la victoire de la Le Pen

Le FN accuse Robert Ménard de ne pas jouer la victoire de la Le Pen

MMLP_Menard_beziers

Le Front national, vexé par plusieurs initiatives et déclarations successives de Robert Ménard lors de son « Rendez-vous de Béziers », a samedi mis un net coup d’arrêt à son alliance avec le maire héraultais, avec le départ théâtral de Marion Maréchal-Le Pen.

Robert Ménard  prétendait réunir la « droite hors les murs », insatisfaite par l’étatiste FN comme par les « européistes » des Républicains, afin de peser sur la présidentielle, qu’il n’entend être un marchepied « de personne » et notamment pas du FN, mais promet une démarche « offensive » pour faire adopter par droite et extrême droite sa cinquantaine de propositions.

Très rapidement, la députée du Vaucluse a annoncé son départ de Béziers face à l’ »erreur politique majeure et historique » de Robert Ménard. Elle lui a reproché de nier l’actuel caractère « incontournable » du Front National.

« Je la remercie d’être venue (…) Elle a des gens autour d’elle qui ne veulent pas entendre parler d’une ouverture au-delà du FN. Elle subit des pressions. » déclare Robert Ménard.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0