Accueil » Actualité » Actualité internationale » L’ÉI voudrait se débarrasser de ses tueurs sidaïques dans des missions suicides en Occident

L’ÉI voudrait se débarrasser de ses tueurs sidaïques dans des missions suicides en Occident

L’hypocrisie et la corruption morale des tueurs de l’État islamique (ÉI) n’ont probablement d’égal que leur sauvagerie et leur nihilisme. Nombre de tueurs du groupe terroriste ont contracté des maladies vénériennes en multipliant les partenaires, consentantes ou non, s’arrangeant avec ce qui leur sert de religion pour satisfaire leurs pulsions animales.

Notamment, plusieurs d’entre eux auraient été contaminés par le virus du SIDA en couchant avec deux Marocaines. Ces dernières se seraient enfuies en Turquie après avoir découvert qu’elles étaient porteuses du virus et surtout qu’elles avaient contaminé des tueurs.

Selon le témoignage d’un médecin, seize de ces terroristes sidaïques seraient actuellement regroupés dans un hôpital à Mayadeen, dans l’est de la Syrie. Ils seraient préparés pour être envoyés en mission suicide en Occident. Le groupe criminel mènerait actuellement une campagne pour retrouver l’ensemble de ses disciples contaminés. Il serait nombreux : une autre épidémie se serait produite à Shaddadi (Hassaké). Un islamiste venu d’Indonésie aurait contaminé une femme réduite en esclavage et ensuite « revendue » à d’autres tueurs qui ont été sidaïsés. Il aurait également participé à des dons du sang avant de finir exécuté.

Cette affaire n’est pas sans rappeler des crimes déjà commis ces dernières années en Europe. Il y a quelques jours, l’un de ces ‘migrants’, censé assurer l’avenir et la prospérité de l’Europe, a été arrêté en Islande, après avoir contaminé volontairement par le virus du SIDA plusieurs Islandaises (« Un “migrant” criminel transmettait volontairement le virus du SIDA à des Islandaises reniées »).

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0