Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 3 août 2015

Journal du 3 août 2015

Sommaire

 

 

 

« La notion qui fonde toute coutume vivante, c’est l’honneur. Tout le reste, fidélité, humilité, bravoure, esprit chevaleresque, maîtrise de soi, résolution, en découle. Et l’honneur est une question de sang, non de raison. On ne réfléchit pas - sinon, on a déjà perdu l’honneur. Perdre l’honneur, c’est être effacé de la vie, du temps, de l’Histoire. L’honneur de l’ordre, de la famille, de l’homme et de la femme, du peuple et de la patrie, l’honneur du paysan, du soldat, et même du bandit : l’honneur signifie que la vie, en une certaine personne, vaut quelque chose, possède un rang historique, sa distance, sa noblesse. » Oswald Spengler, Pensées.

« La notion qui fonde toute coutume vivante, c’est l’honneur. Tout le reste, fidélité, humilité, bravoure, esprit chevaleresque, maîtrise de soi, résolution, en découle. Et l’honneur est une question de sang, non de raison. On ne réfléchit pas – sinon, on a déjà perdu l’honneur. Perdre l’honneur, c’est être effacé de la vie, du temps, de l’Histoire. L’honneur de l’ordre, de la famille, de l’homme et de la femme, du peuple et de la patrie, l’honneur du paysan, du soldat, et même du bandit : l’honneur signifie que la vie, en une certaine personne, vaut quelque chose, possède un rang historique, sa distance, sa noblesse. »
Oswald Spengler, Pensées.

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

En bref

-« Un fascisme nordique : Le destin de Quisling ». (NSR)

 Mjölnir – Schweitzer Hans »

-« 6 septembre 2015, Hayange : 2e fête du cochon avec la participation de Lorraine nationaliste » (Lorraine nationaliste)

-Le groupe JN Toulon s’est doté d’une application mobile pour Androïd.

-Marche de nuit organisée par les groupes JN Toulon et Nice nationaliste dans les Gorges du Verdon samedi 1er août.

 

marche nocturne-Gorges du Verdon-var nationaliste-nice nationaliste

Résistance helvétique à la fête nationale suisse

Une délégation de Résistance helvétique sur la mythique plaine du Grütli, un pèlerinage obligé pour tout Suisse qui souhaite se rapprocher de son histoire. Tant de grands hommes ont foulé ce sol, tant de sang a coulé dans ces plaines, notre prestigieux passé ne doit jamais sombrer dans l’oubli !

 

Manifestation à deux-roues de l’Aube dorée

 

 

 

 

FRANCE

Quelques “bonnes” nouvelles économiques au 1er août

Les tarifs de l’électricité ont augmenté au premier août en moyenne de 2,5 %, alors que l’inflation sur un an est de 0,3 %.

Le taux de rendement du livret A est tombé à 0,75 %, son plus bas niveau historique.

La Poste a annoncé par ailleurs une nouvelle très forte augmentation des tarifs du courrier au 1er janvier 2016 : +3,6 % en moyenne, alors que les tarifs avaient déjà très fortement augmentés au 1er janvier 2015 de 7 % en moyenne, soit la plus forte augmentation jamais connue. Au total, en quelques mois, le prix du timbre aura donc explosé avec +10,6 % dans l’attente de nouvelles hausses. Le prix du timbre vert passera de 0,68 à 0,70 euro et la lettre prioritaire (timbre rouge) de 0,76 à 0,80 euro.

prix timrbre 1986-2016-

Une école maternelle saccagée à Melun par de très jeunes racailles

Aux âmes bien nées… Une bande de très jeunes colons, âgés entre cinq et treize ans, ont saccagé l’école maternelle des Mézereaux à Melun samedi. L’établissement, situé dans un secteur particulièrement envahi de la ville, a subi d’importants dommages : « meubles renversés, vitre brisée, peinture jetée au sol et sur les murs, étagères dépouillées, accessoires déchirés » a précisé Le Parisien.

« Nous sommes stupéfaits par l’âge très bas de certains : 5 ans seulement, vous vous rendez compte ? »

s’est exclamée une source interne à la mairie de Melun comme si, à six ans, dix ans, quinze ou vingt ans, ce genre de destructions était acceptable et normal… Une quinzaine d’occupants ont été identifiés par les services de police qui, comme les médiats, ont caché leur origine extraeuropéenne.

Nouvelles attaques des colons contre Eurotunnel

Les colons se croient chaque jour plus tout permis, constatant la passivité généralisée des services de leur République : environ 400 de ces délinquants étrangers ont bloqué durant plusieurs heures le trafic ferroviaire entre la France et la Grande-Bretagne en attaquant l’entrée du tunnel sous la Manche une première fois vers 23 heures samedi puis à nouveau vers 3 heures tôt dimanche matin et en organisant une protestation assise sur les rails. Malgré l’important coût économique et les graves retards imposés aux Français, il n’y a eu aucune arrestation.

« Leur nombre a contraint à arrêter le trafic par sécurité pour les clients et pour les migrants [!]. Cela donnait l’impression d’être concerté. Ils n’étaient pas juste un ou deux, où on est en contrôle et suffisamment certains que la personne ne va pas se mettre en danger »,

a précisé un porte-parole d’Eurotunnel.

Quatre islamistes mis en examen et déjà un libéré

Quatre islamistes âgés d’une vingtaine d’années ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Trois d’entre eux font partie de la filière iséroise et l’un d’eux a déjà été mis en liberté, alors qu’ils avaient voulu rejoindre un groupe de tueurs en Syrie et représentent donc un grave danger pour les Français.

Cette décision de la justice antifrançaise de Christiane Taubira est d’autant plus choquante que c’est en Isère qu’a été perpétré le dernier et plus barbare crime terroriste jamais commis en Europe. Suivant cette première décision laxiste, les deux autres pourraient être libérés dès cette semaine.

L’un des trois individus est originaire de Vesoul. Il s’agit d’un Européen renié, inverti à l’islam, comme plusieurs criminels issus de cette ville.

Le quatrième est un islamiste occupant de Boulogne-Billancourt. Poursuivi pour les mêmes charges, il est de plus accusé de financement de terrorisme dans une affaire liée à l’arrestation d’une islamiste de retour de Syrie.

Faits divers & occupation

-Un moniteur-éducateur de 28 ans travaillant avec des adolescents atteints de troubles psychiques en Savoie a été arrêté et mis en examen pour détention d’images pédopornographiques, agressions sexuelles, corruption et propositions sexuelles à des mineurs de moins de quinze ans.

-Un père de famille a été poignardé sur l’île Beaulieu à Nantes alors qu’il se promenait avec sa fille âgée de 18 mois mercredi dernier. La victime a été grièvement blessée et a obtenu un mois d’incapacité temporaire de travail (ITT).

-Un train circulant vers Paris a été touché par un tir à hauteur de Marignier (Savoie) jeudi soir. Le tireur n’a pas été arrêté.

-Des marins-pompiers en intervention dans la cité envahie Saint-Joseph dans le 14e arrondissement de Marseille ont été attaqués par une bande de racailles qui tentaient de leur interdire l’accès au bâtiment puis les ont empêchés de partir, les obligeant à se réfugier dans les étages pour appeler la police… et à abandonner le blessé qu’ils transportaient.

-Mohamed Reda Hosni, chance pour la France ordinaire… le 28 juillet, à Romans-sur-Isère, il a volé un vélo, agressé un couple, dégradé une voiture de police et attaqué un policier. Le procureur n’a requis que 15 mois de prison, mais avec, fait exceptionnellement remarquable, l’interdiction définitive de séjourner sur le territoire français. Il n’a évidemment pas été suivi par les juges antifrançais qui ne l’ont interdit de territoire que pour cinq ans.

-Un gendarme de 44 ans s’est suicidé samedi matin avec son arme de service et dans son logement de fonction à la caserne de Vatan dans le centre de la France. Il s’agit du sixième suicide d’un gendarme en France depuis le début de l’été.

-De violents affrontements se sont produits à Nice dimanche soir en marge d’un match de football entre des supporteurs locaux et d’autres de l’équipe de Naples. Ils ont fait trois blessés parmi les policiers. La bagarre s’est déroulée au niveau d’un échangeur sur l’autoroute – qui a été coupée durant plusieurs minutes – près de la ville ; elle a été qualifiée de « très violente » par les autorités. Plusieurs départs de feu ont été constatés à proximité et plusieurs véhicules de police ont été dégradés. Il n’y a eu aucune interpellation.

 

 

 

 

BASSE POLITIQUE

Libéralo-stalinisme

Après son chef clandestin et faussaire, les Jeunes Républicains (JR), qui succèdent aux “Jeunes Pop” de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), n’en sortent pas des piteuses bouffonneries. Pour éviter un nouveau spectacle de guerre fratricide, la direction du parti s’est assurée qu’il n’y aurait qu’une liste lors de l’élection des cadres de ce groupuscule.

« C’est peut-être la première fois dans l’histoire des jeunes de droite qu’il n’y a pas de candidat déclaré face à la liste principale. C’est parce qu’on a réussi à rassembler tout le monde. Tous les jeunes qui représentent quelque chose aujourd’hui nous ont rejoints »,

s’est réjouie la tête de cette liste, Geoffrey Carvalhinho, qui se voit déjà futur président des JR.

La réalité semble toute autre : les opposants dénoncent des menaces plus ou moins ouvertes, des « suggestions » très appuyées de ne pas se présenter. Ainsi, plusieurs responsables départementaux ont finalement retiré leur parrainage à la liste dissidente – il faut la signature d’au moins 15 responsables départementaux de cinq régions différentes pour pouvoir présenter une liste.

En plus d’être mariniste, Steeve Briois accusé d’être pédophile ?

C’est ce que laisse entendre un élu PS d’Hénin-Beaumont selon Europe 1.

« La convivialité ne doit pas conduire à l’indécence. […] Parues récemment dans la presse et sur les réseaux sociaux, les photos de Steeve Briois, Maire [sic] FN d’Hénin-Beaumont posant en maillot de bain et barbotant parmi les enfants à l’occasion des festivités “d’HB la Plage” ont de quoi inspirer l’inquiétude pour ce que devient la République ici. […] L’engagement nécessite aussi la réserve, la retenue, la décence. […] Être prêt à tout, se déshabiller pour s’attirer les faveurs, cela porte un nom… Et au-delà du fait que cette présence d’un homme photographié dans l’eau avec des mineurs est déjà très “limite”, je crois que nous devons collectivement nous élever contre ce dévoiement de la fonction d’élu »,

a écrit sur son blogue Stéphane Filipovitch. Le même accuse, de façon ignoble et très insultante pour le second, Steeve Briois de parodier le grand chef d’État italien Benito Mussolini.

Henin-Beaumont-un-elu-PS-sous-entend-que-le-maire-FN-Steeve-Briois-est-un-pedophile-et-se-prostitue

« Faire ’corps’ avec son peuple fut et reste le projet de nombre de dirigeants qui, à un moment ou un autre, ont besoin de détourner l’attention du peuple. Mussolini, maître dans l’art de la mise en scène, savait ce qu’il faisait lorsqu’il se prêtait à ce jeu »,

ose-t-il encore.

Pour Europe 1 – qui a depuis changé son titre – cela sous-entend que « le maire FN Steeve Briois est un pédophile et se prostitue », ce qu’a nié l’élu PS.

BRiois et les petits enfants d'Hénin Beaumont-

Du côté du néo-FN, on joue la carte de « l’homophobie » :

« Est-ce qu’on aurait droit à ce genre d’attaques si Steeve Briois n’était pas homosexuel ? »,

se lamente un (très ?) proche du maire d’Hénin-Beaumont : le président du groupe FN de la ville évoque d’ailleurs clairement « l’homophobie » de l’élu PS.

La dédiabolisation passera-t-elle par l’ex-UMP ?

Les dirigeants du néo-FN ont fait de l’aplatissement devant les ordres du CRIF, de SOS Racisme, des médiats du système, une politique de gestion des ressources humaines. Elle a conduit au limogeage de plusieurs dizaines de militants dévoués et honnêtes, virés pour une caricature, un mot dans une conversation ou une idée dissidente.

L’extrême gauche, passée maître dans l’application de la police de la pensée, tente d’appliquer les mêmes méthodes au parti Les Républicains (LR, ex-UMP). Jean-Christophe Cambadélis vient ainsi d’exiger de Nicolas Sárközy qu’il « vire » un élu, Philippe Moisescot, « coupable » selon le corrompu du PS de « racisme ».

Étrangement, alors que l’élu est membre de la municipalité de Levallois-Perret, celle du couple de corrompus juifs récidivistes Balkany-Smadja, Jean-Christophe Cambadélis ne s’est pas inquiété de cela : entre voleurs… Le tchékiste de la rue de Solférino a obtenu le renfort de l’inénarrable Valérie Pécresse qui a également exigé des sanctions.

« Je ne suis pas plus raciste qu’un autre, mais ce dessin, c’est malheureusement vrai. […] J’ai des amis musulmans. Il y en a, ça va. Mais d’autres non »,

s’est défendu de son côté Philippe Moisescot.

 

 

Jean-Marie Le Pen veut renvoyer l’immigré Philippot chez lui

« C’est très simple, c’est évidemment une défaite personnelle de monsieur Philippot, que j’invite à regagner le ministère de l’intérieur d’où il vient, et un succès pour tous les patriotes, pour tous les militants, pour tous les adhérents et les électeurs du Front national qui voient un peu désolés l’orientation qui a été donnée à notre mouvement depuis quelques mois. […] Quelqu’un a dit que j’appartenais au passé, je crois que c’est monsieur Philippot. Il doit s’apercevoir que j’appartiens à un présent extrêmement brûlant ».

Jean-Marie Le Pen à propos de l’énarque homosexualisto-gaulliste et sa nouvelle défaite judiciaire devant les tribunaux.

Le FN a perdu plus d’un tiers de ses adhérents en un an

En 2014, le FN revendiquait 84 000 adhérents. Cette année, le parti d’extrême droite a tenté d’organiser un « congrès postal » – qui a été déclaré illégal par la justice après un recours de Jean-Marie Le Pen – qui s’est révélé être un large fiasco. À peine un adhérent sur deux a voté pour ce « référendum » présenté pourtant comme très important, ce qui n’a pas empêché la direction du parti d’extrême droite de crier victoire. Surtout, le FN a annoncé qu’il s’agissait de la moitié de ses 51 000 adhérents. En un an, le parti a donc perdu 33 000 adhérents, soit 40 % du total. La philippotisation du FN ne se sera pas faite sans mal.

 

 

 

 

EUROPE

La racaille d’extrême gauche brûle le drapeau national suisse en toute impunité !

Des centaines d’extrémistes de gauche se sont réunis aujourd’hui à Berne afin de vomir leur haine des nations et des identités. Les gauchistes ont clôturé leur manifestation par la mise au feu d’un drapeau suisse pour s’opposer aux célébrations nationales du 1er août.

La racaille d'extrême-gauche brûle notre drapeau national en toute impunité !

Honte aux autorités qui laissent ces débris agir en toute liberté et aux politiciens gauchistes qui les couvrent !

L'Artiste mal pensant - Ser-ment

L’Artiste mal pensant – Ser-ment

(source : Résistance helvétique (RH)

Un « migrant » criminel transmettait volontairement le virus du SIDA à des Islandaises reniées

Le prix de la trahison raciale est parfois très élevé. En Islande, les envahisseurs – dits ‘migrants’ – ne sont soumis à leur arrivée à aucun test médical. Un criminel Nigérian, occupant l’île depuis août 2014, porteur du virus du SIDA a été arrêté et placé en détention pour avoir volontairement infecté plusieurs femmes. Les enquêteurs cherchent actuellement à savoir si le criminel a fait d’autres victimes.

Son maintien en détention n’a été obtenu que jusqu’à la mi-août.

Le Kremlin met au pas ses nationalistes

[Article publié dans la version papier du Figaro du 28 juillet 2015]

Après les avoir encouragés, le pouvoir russe entend canaliser des mouvements radicaux qui lui échappaient.

Peines de prison lourdes, descentes de police, interdictions de manifester et de passer à la télévision… les nationalistes russes ne sont pas à la fête. Deux figures influentes de l’aile ultraconservatrice du pouvoir viennent d’atterrir ce week-end sur la « liste noire » des télévisions fédérales sous le contrôle du Kremlin, d’après les médiats russes. Vitali Milonov, initiateur de la campagne anti-homosexuelle démarrée en 2013 et Evgeni Fyodorov, fondateur d’une organisation violemment anti-américaine, sont pourtant députés du parti du pouvoir Russie unie… « Ils prennent sans doute trop d’initiatives personnelles qui irritent le pouvoir », commente Alexandre Verkhovsky, directeur de Sova, une ONG observant les mouvements extrémistes en Russie.

L’existence d’une liste noire de personnalités bannies des écrans russes est confirmée depuis longtemps par les professionnels de la télévision, sous couvert d’anonymat. La plupart des leaders de l’opposition libérale, d’Alexeï Navalny au défunt Boris Nemtsov, ont disparu du petit écran depuis plusieurs années.

Extrémistes sous surveillance

« Le Kremlin nous tolère de moins en moins », explique Konstantin Krylov, leader du Parti national-démocratique, qui en est à sa troisième tentative pour se faire enregistrer comme parti auprès

des autorités. « Nous avons de la chance, car personne n’a été emprisonné chez nous », poursuit-il. Vendredi, le leader de la « cellule de combat des nationalistes russes », Ilia Goriatchev, a reçu une peine de prison à perpétuité pour l’organisation de cinq meurtres à caractère raciste. Pour Krylov, le procès est un signal supplémentaire envoyé aux nationalistes, car « les deux personnes qui ont témoigné contre Goriatchev purgent déjà de longues peines. Et en Russie, on peut faire dire n’importe quoi à des détenus.

Une étude publiée vendredi par l’ONG Sova montre que le Kremlin a considérablement augmenté ces derniers mois la pression sur les mouvements nationalistes russes, en interdisant des manifestations auparavant tolérées. “Plusieurs, leaders ont été arrêtés, des descentes de police ont été faites à leurs domiciles. Des enquêtes sont ouvertes sous des motifs aussi spécieux que des slogans criés dans des manifestations remontant à 2013”, explique Alexandre Verkhovsky. “Ce sont des signaux d’intimidation”.

Pourtant, la plupart des organisations et partis nationalistes soutiennent activement la politique du Kremlin en Crimée ou dans l’est de l’Ukraine, allant jusqu’à envoyer des combattants volontaires. “L’Ukraine a été une très mauvaise affaire pour nous”, se désole Krylov. “La vague nationaliste a été happée par le Kremlin. La machine totalitaire ne tolère plus aucun signe d’indépendance de la société”.

Le Kremlin veut désormais un contrôle total sur les radicaux de droite, car il a très peur que la vague nationaliste qu’il a lui-même encouragée lui échappe », analyse Alexandre Verkhovsky. « Même les organisations affichant leur loyauté envers le Kremlin subissent la répression. Les autorités ne tolèrent plus que les mouvements qu’elles ont directement créés. »

 

 

 

 

ÉTRANGER

Bitcoins : un escroc juif “français”arrêté au Japon

Le Juif Mark Karpelès, ancien président de la plate-forme d’échanges de bitcoins Mt. Gox, a été arrêté au Japon dans le cadre d’une enquête sur un vaste détournement. L’escroc juif, déjà condamné en France en 2010 pour le piratage de la société Linux Cyberjoueur pour laquelle il travaillait, avait racheté la majorité des parts de Mt. Gox, l’une des principales sociétés où s’échangeaient les bitcoins, monnaie virtuelle apparue à la fin des années 2000.

Mark ‘MagicalTux’ Karpelès avait probablement l’idée de réaliser une gigantesque escroquerie dès le rachat de l’entreprise, qu’il revendiquait – mensongèrement – comme la première plate-forme d’échanges de bitcoins.

Il est accusé par les autorités japonaises, après des plaintes déposées dans le monde entier, d’avoir modifié des données du site pour détourner environ 850 000 bitcoins, soit l’équivalent de 480 millions de dollars. Il avait prétendu à l’époque avoir été victime d’un piratage, puis avait affirmé avoir réussi à récupérer un peu moins d’un quart de cette somme, se gardant donc pour lui plus de 350 millions de dollars.

L’armée israélienne tire à vue et expulse les ‘migrants’

Si dans notre pays Bernard-Henri Lévy et nombre de membres ‘illustres’ du groupe juif imposent l’invasion comme une « chance pour la France », les mêmes « intellectuels » se montrent beaucoup moins incisifs concernant leur pays.

Après plusieurs jours de tension à la frontière avec l’Égypte, l’armée a ouvert le feu contre sept ‘migrants’ en fin de semaine, blessant grièvement quatre d’entre eux.

Par ailleurs, Israël – le seul État dont le racisme est officiellement toléré et incité par les mondialistes – organise régulièrement des opérations d’expulsions comme dans la vidéo ci-dessous fin juillet des Soudanais du sud.

Pendant le même temps, le gouvernement juif s’est réjoui d’avoir fait venir environ 200 Juifs depuis la France. Ou quand l’épuration ethnique et religieuse est autorisée à l’État criminel d’Israël qui occupe illégitimement la terre de Palestine quand elle est refusée aux populations autochtones d’Europe qui tentent d’assurer leur survie…

Agression séoudienne au Yémen : l’Égypte continuera sa participation

Le gouvernement égyptien a annoncé la prolongation de la mission de ses forces armées au Yémen pour six mois. Le gouvernement égyptien s’est rallié à l’agression séoudienne contre le Yémen dès son lancement. Après les bombardements meurtriers à travers le pays, des forces terrestres de la coalition ont envahi le pays notamment dans le sud du pays dans le secteur d’Aden. Le gouvernement proséoudien, en fuite de plusieurs mois, a été ramené dans les fourgons des soldats étrangers ces derniers jours.

Le monde en guerre

* Islamisme mondialisé

Émirats arabes unis (ÉAU). Le pouvoir a annoncé le déréférencement de 41 islamistes accusés d’appartenir à un groupe terroriste et d’avoir voulu renverser le gouvernement pour un instaurer le califat.

* Amériques

-Mexique. Les corps d’un photographe de presse, Ruben Espinosa, et de cinq autres personnes ont été retrouvés dans un appartement de la capitale mexicaine.

* Afrique

-Burundi. Le général Adolphe Nshimirimana, qualifié par les médiats de « bras droit du président burundais » est mort dimanche à Bujumbura. Les faits se sont produits quelques jours après l’issue d’une élection présidentielle très contestée qui a vu la réélection de Pierre Nkurunziza. Le véhicule du chef de la sécurité intérieure a été touché par une roquette.

burundi-attaque

-Nigéria. L’armée a annoncé avoir éliminé un nombre important de tueurs du Groupe sunnite pour la prédication et la lutte (Jama’atu Ahlis Sunna Lidda’Awati Wal-Jihad, dit Boko Haram) dans le secteur de Bita (Borno, nord-est) lors de bombardements contre les terroristes et d’une offensive terrestre après une attaque contre la commune de Bita.

Samedi, le groupe terroriste a assassiné treize personnes et blessé vingt-sept autres à Malari (Borno, nord-est).

-Centrafrique. Un casque bleu a été tué dimanche à Bangui lors de combats qui ont également fait huit blessés lors d’une tentative d’arrestation d’un chef islamiste.

-Mali. Deux soldats maliens sont morts et quatre autres ont été blessés près de Nampala (centre), lors d’une attaque probablement menée par des islamistes samedi.

* Maghreb

-Libye. Sept soldats libyens sont morts lors de combats à Benghazi vendredi lors d’une attaque menée par l’État islamique (ÉI) contre un barrage.

Une attaque des islamistes contre des soldats du gouvernement de Tobrouk a fait sept morts, dont au moins deux militaires et plusieurs civils, douze blessés et quinze soldats disparus probablement enlevés à Ajdabiya près de Brega vendredi.

Au mois de juillet, 67 soldats ont été tués et 313 autres blessés à Benghazi.

* Proche-Orient

-Égypte. L’armée a annoncé avoir tué l’un des responsables d’un groupe islamiste égyptien rallié à l’État islamique (ÉI). Selim Souleimane el-Haram est mort lors de l’attaque de sa maison par les forces de sécurité.

-Palestine. Les violences se poursuivent dans le pays après la mort d’un bébé palestinien brûlé vif par des terroristes juifs en Cisjordanie. Des affrontements se sont produits à Jérusalem sur l’esplanade des Mosquées dont Israël interdit désormais l’accès.

* Arabie

-Arabie séoudite. Les autorités ont affirmé qu’un civil est mort dimanche lors d’un tir venu du Yémen.

* Asie

-Pakistan. Un responsable local a annoncé la mort d’un chef local de La Base (el-Qaïda) dans le sud-ouest du pays. Sa femme, accusée de diriger un groupe de femmes islamistes, a été arrêtée.

-Daguestan. Les forces de sécurité ont annoncé la mort de huit islamistes qui avaient fait allégeance à l’État islamique (ÉI) lors d’un assaut de la police dans la forêt d’une région frontalière avec la Tchétchénie.

© Jeune nation – 2015

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0