Accueil » Divers » Billet d'humeur » Les “migrants” : purs produits de la manipulation politicomédiatique !

Les “migrants” : purs produits de la manipulation politicomédiatique !

L’ensemble de la presse nationale et internationale aux ordres, assistée par les organisations gôchistes pro-migrants, essaient de faire croire que tous ces « migrants » comme ils les appellent et maintenant « réfugiés », alors qu’il s’agit tout simplement de clandestins, de hors la loi, fuyant la guerre, les islamistes, mais aussi celui qui les combat, Bachar el-Assad.

Évidemment, de vrais réfugiés existent, comme les chrétiens d’Orient qui se trouvent être les plus persécutés, et dont cette presse servile, judéo-maçonnique antichrétienne fait peu de cas. Ces chrétiens, tout simplement parfois jetés par-dessus bord en pleine mer, rien que parce qu’ils sont chrétiens, et pour ceux qui arrivent en Europe, se font tabasser par les musulmans dans les centres d’accueil…

Heureusement, pour sortir de cette pensée unique, outil de la désinformation, il existe de nombreuses autres sources fiables, qui démontrent que l’information officielle est falsifiée pour, d’une part inventer un sentiment de culpabilité ou de compassion, mais aussi pour pousser les populations européennes à recevoir et entretenir la misère du monde qui envahit l’Europe par d’immenses vagues migratoires.

Ce que cette manipulation politicomédiatique essaie de nous faire « gober » :

  • la majeure partie des “migrants” qui sont désignés comme « Syriens », ne le sont pas ! Ce sont juste des clandestins venus de pays hors des conflits, ayant un seul but : profiter des systèmes sociaux offerts par certains pays, comme : l’Angleterre, la France, etc.

  • Il apparaît que 92 % des réfugiés syriens sont répartis dans les pays proches de la Syrie, et principalement en Turquie, au Liban, en Jordanie, puis en Irak et en Égypte. Car ces Syriens ont la ferme intention de retourner dans leur pays une fois le conflit terminé, sans se « protéger » en Europe.

  • Ces « migrants » sont des hommes seuls, ils ont entre 18 et 45 ans donc en âge de combattre… Que penser de dizaines de milliers d’hommes qui fuient la guerre en y laissant femmes, enfants et parents ? Et que nous montre cette presse corrompue sur leurs journaux télévisés ou écrits ? Des images atroces, les caméras se braquent essentiellement sur des femmes et enfants qui font partie de ces collectifs d’êtres humains à la recherche d’une terre d’exil.

  • On retrouve parmi ces « migrants », et en masse, des ressortissants issus de pays qui ne sont pas du tout en guerre, et il est plus que certain, que l’argent déboursé pour arriver jusqu’en Europe (entre 3 000 et 12 000 euros) suffirait pour acquérir une habitation dans un pays ou région voisins hors des conflits.

  • Et pour finir, autre esclandre, zéro « migrant » en Arabie séoudite, au Qatar et dans les Émirats, pourtant riches et musulmans, qui pourtant, n’hésitent pas, à financer à « grands coups » de millions d’euros des mosquées en Europe !

 

L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par le système et que la propagande multiculturelle essaye faussement de nous faire apparaître comme inévitable et bénéfique.

Les serviteurs de la mondialisation essayent de nous convaincre que renier notre identité c’est un « acte humanitaire et de progrès », que le « racisme est mauvais », car ils nous veulent tous comme des consommateurs aveugles. Peu de gens savent que l’un des instigateurs du processus d’intégration européenne est aussi celui qui a élaboré le plan du génocide des peuples d’Europe : Coudenhove-Kalergi qui en 1922 écrivait déjà :

« L’homme du futur sera le produit de différentes races. Les races et classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement par l’élimination des espaces, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence aux anciens Égyptiens, remplacera la diversité des peuples et celle des individus. Plutôt que de détruire le judaïsme européen, l’Europe, contre sa volonté, éduque ce peuple et le conduit à son futur statut de leader de ce processus artificiel ».

Il est donc urgent, aujourd’hui plus que jamais, de montrer les mensonges du système, de réveiller l’esprit pur révolutionnaire des Européens. Chacun doit voir cette vérité : l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Seule une Révolution nationale peut sauver l’identité blanche européenne !

immigration mort de l'Europe - visu JN jeune_nation_073_by_rouesolaire-d98i8v5

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
François Palaffittes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0