Accueil » Société » République exemplaire » 9 mai 2017 – Paris – Procès de Robert Faurisson contre Ariane Chemin et Le Monde

9 mai 2017 – Paris – Procès de Robert Faurisson contre Ariane Chemin et Le Monde

Communiqué de Me Damien Viguier, avocat du professeur Robert Faurisson

Chers amis,

Le 9 mai 2017, à la 17ème chambre correctionnelle du TGI de Paris, se déroulera un procès important.

Le 21 août 2017, le quotidien Le Monde publiait un article d’Ariane Chemin intitulé « 28 décembre 1978 / Le jour où Le Monde a publié la tribune de Faurisson ». Ce dernier y était qualifié de « graphomane », de « mégalomane », de « bouffon », de « nostalgique de Pétain », de « provocateur né », qui « adore se victimiser », et ses thèses enfin  qualifiées de « délirantes » n’étaient que des « fantasmagories ». En outre, on le traitait de « menteur professionnel », de « falsificateur » et de « faussaire de l’histoire ».

Sur ces trois dernières qualifications le Professeur poursuivait par citation directe Ariane Chemin et Le Monde pour injure publique.

Le tribunal de grande instance de Paris, le 16 janvier 2014, estimait que l’injure était exclue, les termes employés par le journal renvoyant à des faits précis. Il aurait fallu poursuivre du chef de diffamation. Décision confirmée en appel le 18 décembre 2014.

Comme l’article incriminé allait être reproduit dans un ouvrage, Le Monde / 70 ans d’histoire, paru aux éditions Flammarion, Robert Faurisson a décidé de poursuivre à nouveau Ariane Chemin et le journal, mais, cette fois-ci, pour diffamation. 

Ariane Chemin soulève l’exceptio veritatis.  Elle veut prouver que ce qu’elle a écrit est vrai. Et elle fera entendre comme témoins de ce que Monsieur Robert Faurisson serait un menteur professionnel, un falsificateur, un faussaire de l’histoire :

– Valérie Igounet, journaliste,

– Serge Klarsfeld, avocat, historien,

– Claude Lanzmann, écrivain, cinéaste,

– Annette Wieviorka, historienne,

– Laurent Joly, historien.

L’audience risque de se prolonger tard. Nous appelons à un soutien massif, au nom de l’histoire et des libertés universitaires.

Damien Viguier, 30 avril 2017

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Commentaires (1)

  1. Lacuson dit :

    Au nom de tous les honnêtes hommes de cœur et d’esprit :
    DE TOUT CŒUR ET EN TOUTE LUCIDITÉ D’ESPRIT AVEC VOUS M. FAURISSON !
    Et s’il n’en restait que deux … je serais de ces deux là !

    Merci, merci à vous pour votre honnêteté intellectuelle aussi invincible que votre courage Robert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0