A l’aube de la Révolution nationale

A l’aube de la Révolution nationale »

« Que les autres continuent leurs festins. Nous, dehors, dans une veille tendue, fervente et sûre, nous pressentons dans la joie Lire la suite…

Robert Brasillach – 6 février 1934

Robert Brasillach – 6 février 1934 »

« Si le 6 [février 1934] fut un mauvais complot, ce fut une instinctive et magnifique révolte, ce fut une nuit de sacrifice, qui Lire la suite…

0