Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 5 juin 2014

Journal du 5 juin 2014

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

« Ce ne sont pas des gens faciles à dissoudre »

FRANCE

Cote d’impopularité : François Hollande perd 45 points en deux ans
Menaces de mort en série contre le Front national
Justice populaire : un agresseur sexuel frappé à Angoulême
Justice républicaine (I) : un dangereux criminel s’évade à Saint-Denis
Justice républicaine (II) : un meurtrier présumé remis en liberté à cause d’une « erreur »
Une nuit à Marseille

EUROPE

La défense de la famille inscrite dans la constitution en Slovaquie
Devant étrangers et les émeutiers la municipalité de Barcelone recule
Un sénateur rejeté par les électeurs belges récupère 178 600 euros d’indemnité
Avis de recherche contre un criminel africain en Belgique
UE, euro : extension malgré la crise

ÉTRANGER

Réélection de Bachar el-Assad avec 88,7 % des voix
Le monde en guerre

AGENDA

14 juin 2014, Bordeaux : Marche aux flambeaux pour Jeanne d’Arc du Renouveau français
14 juin 2014, Lyon : Conférence de Johann Livernette
1er août 2014, Suisse : Fête nationale

 

genre-

 

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

« Ce ne sont pas des gens faciles à dissoudre »

Un an après la mort de Clément Méric, les groupuscules d’extrême droite dissous connaissent des destins ambivalents […]. L’Œuvre française était un groupuscule antisémite et pétainiste, longtemps présidé par Pierre Sidos, et dirigé jusqu’à sa dissolution, en juillet 2013, par Yvan Benedetti. Bras droit de Bruno Gollnisch dans la campagne de succession à Jean-Marie Le Pen au FN, M. Benedetti avait été exclu des rangs frontistes. Un de ses très proches, Alexandre Gabriac, jeune élu FN exclu du parti après la diffusion d’une photo le montrant faisant un salut nazi, avait fondé en octobre 2011 les Jeunesses nationalistes. Ce groupe, dissous aussi en juillet 2013, était en quelque sorte la branche activiste de l’Œuvre française.
La dissolution n’a pas empêché les deux mouvements de continuer à agir au grand jour, par des manifestations et des réunions, et d’entretenir des liens avec des mouvements d’extrême droite en Europe, à tel point qu’une procédure pour reconstitution de ligue dissoute serait en cours à Lyon.
La dissolution n’a pas empêché non plus Gabriac et Benedetti de se présenter sur la même liste aux municipales de Vénissieux. Cette liste qui a bénéficié de l’absence de liste FN […] a eu deux élus, dont Benedetti. […] La dissolution « n’a pas fait diminuer leur niveau d’activité », constate M. Camus. Pierre Sidos, dirigeant historique de l’Œuvre française, est « passé par de nombreuses dissolutions », note Nicolas Lebourg, historien de l’extrême droite. « Ce ne sont pas des gens faciles à dissoudre ».

(La Dernière heure)

fette_jeanne-d_arc-2014-jeune-nation (d)

 

 

 

FRANCE

Cote d’impopularité : François Hollande perd 45 points en deux ans

L’institut IFOP a mesuré un nouveau record d’impopularité pour François Hollande, à 18 % d’opinions favorables (-3 en un mois, -45 en deux ans) ; 81 % des sondés ont une mauvaise opinion du président de leur République.

Manuel Valls demeure à 52 % d’opinions positives.

 

 

Menaces de mort en série contre le Front national

Le parti de Marine Le Pen a déposé plainte contre le Mouvement des jeunes socialistes (MJS), pour des appels au meurtre diffusé par sa section marseillaise.

« je propose une chasse au FNiste sous forme de prime (on bute un dirigeant = on a une prime) vivement »

y déclare un certain Florian Richard. Petit problème si dans un communiqué truffé d’erreur, Wallerand de Saint-Just affirme que ces propos sont publiés sur le site internet de la section des Bouches-du-Rhône du MJS, ils l’ont été en réalité sur la page Facebook du MJS national.

La façade d’un local du parti d’extrême droite a été par ailleurs peinturlurée de l’inscription suivante : « Aujourd’hui les tags, demain les bombes ».

aujourdhui_les_tags_demain_les_bombes-permanence_fn_paris-04062014

 

Justice populaire : un agresseur sexuel frappé à Angoulême

Le gouvernement d’occupation, Christiane Taubira en tête, tente de faire échapper à la prison les délinquants sexuels dans son projet de loi « relatif à la prévention de la récidive » et à « l’individualisation des peines ». Une mesure inutile tant la justice républicaine se montre déjà d’un laxisme total. Lors d’une fête de village le 1er mai 2012, un homme d’une cinquantaine d’années avait agressé sexuellement une enfant de 10 ans. Il a écopé de six mois de prison avec sursis et 1 000 euros de dommages et intérêts à la victime.
Écœuré par cette peine dérisoire, l’oncle de la victime a frappé le criminel relâché. Les policiers, qui n’ont pas arrêté le juge complice du pédophile, ont interpellé et incarcéré l’oncle.

 

 

Justice républicaine (I) : un dangereux criminel s’évade à Saint-Denis

Ouahid Ben Faïza, considéré comme l’un des plus gros trafiquants de drogues de la région parisienne, s’est évadé hier durant une opération bien préparée. Écroué à la prison de Villepinte où il purgeait une peine de huit ans de prison, il s’était fait admettre à l’hôpital Delafontaine de Saint-Denis. Un commando armé de quatre hommes a attaqué son escorte après des examens médicaux et l’a libéré. Les cinq hommes se sont enfuis à bord d’un véhicule qui a été retrouvé calciné peu après.

Le casier judiciaire d’Ouahid Ben Faïza serait lourd d’une trentaine de condamnations.

 

 

Justice républicaine (II) : un meurtrier présumé remis en liberté à cause d’une « erreur »

Les tragiques erreurs commises par les services de Christiane Taubira n’en finissent plus de se multiplier. Le meurtrier présumé d’un homme de 23 ans à Toulouse à coups de couteau a été remis en liberté à cause d’une erreur de date. Les avocats de la personne mise en cause avaient fait appel de son placement en détention, un appel qui n’a pas été examiné à temps. Malgré les lourdes charges pesant contre lui, le mis en cause a été libéré, sans même être placé sous contrôle judiciaire.

 

 

Une nuit à Marseille

Le Parisien a évoqué le quotidien des Marseillais en prenant l’exemple de la nuit du 29 au 30 mai dernier. Cette nuit-là, cinq tentatives de meurtre ont eu lieu. Lors d’une première agression, quatre hommes ont été attaqués par une quinzaine d’autres, sur fond de trafic de cigarettes. L’une des victimes, frappée de multiples coups de couteau notamment à la tête, à l’abdomen et au dos, est actuellement hospitalisée dans un état critique. Vers 23 heures, un homme se présente à l’hôpital. Il a été victime d’un tir et touché au cou ; au même moment, au nord de la ville, une jeune femme de 21 ans est très grièvement blessée à coups de couteau. Vers 1 h 30 du matin, un homme est retrouvé agonisant dans le VIIIe arrondissement ; blessé à coups de couteau, il est hospitalisé dans un état critique. Vers 2 heures, c’est un homme qui a été blessé par balle à la jambe qui rentre à l’hôpital. Trois heures plus tard, un autre individu est touché en pleine rue par des tirs. Très grièvement blessé, il est hospitalisé dans un état critique.

 

 

 

 

EUROPE

La défense de la famille inscrite dans la constitution en Slovaquie

Le Parlement slovaque a amélioré la constitution hier, rappelant dans le texte fondamental de la nation slovaque que le mariage est « l’union d’un homme et d’une femme ». Le texte a été voté par près de 7 députés sur 10, seuls 18 élus sur 150 s’y opposant. Le texte vise à mettre fin aux revendications d’une minorité de déviants sexuels ayant pris exemple sur les plus décadents des pays d’Europe.

 

 

Devant étrangers et les émeutiers la municipalité de Barcelone recule

Après plusieurs jours d’émeutes qui ont fait de nombreux blessés dans les rangs de la police, durant lesquels plusieurs dizaines d’incendies volontaires ont été allumés, des commerces ont été pillés, la municipalité de Barcelone a cédé.

marocains-emeutes-can-vies-barceloneLe conseil municipal de la ville a annoncé qu’il était prêt à céder les bâtiments d’un « centre social » pour 30 mois aux extrémistes et aux étrangers qui l’occupent. Le squat présente pourtant de graves défauts de sécurité, mis en évidence par deux rapports de la sécurité civile. Des observateurs se sont demandé quel serait l’impact de ce recul devant des émeutiers pour les luttes futures.

 

 

Un sénateur rejeté par les électeurs belges récupère 178 600 euros d’indemnité

Le « socialiste » Jean-François Istasse a été remercié par les électeurs belges le 25 mai dernier. « Comme une cinquantaine » de voleurs comme lui – c’est lui qui tient à le préciser –, il est allé immédiatement réclamer le paiement de ses indemnités de départ, équivalant à 38 mensualités de 4 700 euros nets : 178 600 euros. Une « prime » à laquelle s’ajoutera son indemnité comme ancien président du parlement de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) et sa retraite.

 

 

Avis de recherche contre un criminel africain en Belgique

La presse a diffusé hier le portrait d’un Africain d’une vingtaine d’années, qui a très violemment agressé une jeune femme en février dernier à Braine-l’Alleud.

Un numéro gratuit a été mis en place : 0800 30 300 ; les témoignages peuvent être adressés à : [email protected]

Braine-l'Alleud-agression-africain-

 

UE, euro : extension malgré la crise

La Commission européenne a annoncé hier avoir demandé l’attribution du statut de candidat à l’UE pour l’Albanie. Pour devenir effective, cette recommandation doit être validée par les chefs des exécutifs de l’UE. Certains pays, comme les Pays-Bas, avaient publiquement fait connaître leur opposition. Le pays, gangrené par les mafias et la corruption ; son économie a été largement touchée par la crise et il demeure très pauvre. À part la Suisse et le territoire de Kalinigrand, les États des Balkans (Serbie, Macédoine, Bosnie, Monténégro) demeurent les derniers pays de l’Europe continentale de l’Atlantique à l’Ukraine – avec lequel l’UE devrait valider un accord d’association le 27 juin – à ne pas adhérer à l’UE.

ue-2013Concernant la zone euro, la Lituanie devrait entrer dans la zone euro en janvier 2015, devenant ainsi son 19e membre. La commission et la banque centrale européennes ont confirmé que le pays remplissait désormais tous les critères de convergence. La décision doit être confirmée par les États membres.

euro_carte_2014-

 

 

 

ÉTRANGER

Réélection de Bachar el-Assad avec 88,7 % des voix

Dans un difficile contexte de guerre, les Syriens ont renouvelé le mandat de Bachar el-Assad hier. Le président syrien a été réélu pour sept ans avec 88,7 % des voix. Le scrutin a été marqué par une forte participation selon les autorités : 73,42 %.
Son élection n’a pas été approuvée par les rebelles et devrait ne pas être reconnue par la plupart des pays de l’axe ÉUA-UE.

 

 

Le monde en guerre

-Ukraine. Les affrontements se poursuivent dans l’est du pays. Le gouvernement de Kiev a annoncé la mort de 300 pro-russes à Slaviansk ; les pro-russes n’ont reconnu que la mort de 9 partisans, affirmant avoir infligé de lourdes pertes à l’armée, qui déclare n’avoir eu que deux morts.

 

-Libye. Un attentat contre les partisans d’un général dissident a fait trois morts mercredi près de Benghazi (centre). Un général a été blessé dans l’attaque.
Un représentant suisse du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué hier à Syrte.

-Irak. Les violences ont fait 32 morts et plus d’une centaine de blessés mercredi dans le pays touché par une vague criminelle sans précédent ces derniers mois. Près de mille personnes ont été tuées dans les attentats et les actes de guerre depuis le 1er mai.

 

 

 

 

AGENDA

14 juin 2014, Bordeaux : Marche aux flambeaux pour Jeanne d’Arc du Renouveau français

marche_bordeaux_2014-20140326-091714

 

14 juin 2014, Lyon : Conférence de Johann Livernette

14-06-14-livernette-lyon

 

 

1er août 2014, Suisse : Fête nationale

fete-nationale-RH

 

Retrouvez tous les rendez-vous nationalistes et identitaires sur notre page agenda.

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0