Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 11 juin 2014

Journal du 11 juin 2014

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Répression contre la Liga Joven en Espagne
Lyon nationaliste occupe le terrain

FRANCE

République exemplaire : le conseiller de François Hollande Faouzi Lamdaoui soupçonné de fraude fiscale
Corrompus de l’UMP : Isabelle Balkany-Smadja avoue une partie des faits
Scandale Proglio : le président d’EDF reconnaît le remboursement de 60 000 euros
Bernard Cazeneuve, profileur
Polluer pour « sauver » la planète : plusieurs dizaines de milliers de personnes attendues pour Paris climat 2015
Marine l’a tuer
Le Front national perd un député européen
Le Front national serait parvenu à constituer un groupe au Parlement européen
Occupation & faits divers

ÉTRANGER

Le pape François prie-t-il pour le sionisme ?
Progression des islamistes en Irak et en Syrie
Le monde en guerre

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Répression contre la Liga Joven en Espagne

Des militants du mouvement de jeunesse nationaliste espagnol Liga Joven (LJ, Jeune Ligue) et un groupe étudiant, Respuesta Estudiantil (RE, Réponse étudiante) ont été arrêtés en Espagne tôt hier matin sous l’accusation d’association interdite.

liga-joven-repression-10062014 liga-joven-repression-10062014-2

 

Lyon nationaliste occupe le terrain

Les militants du groupe Lyon nationaliste ont organisé un

Lyon_nationaliste_collage-juin-2014-54351fsef

 

 

 

 

FRANCE

République exemplaire : le conseiller de François Hollande Faouzi Lamdaoui soupçonné de fraude fiscale

Le conseiller présidentiel aux questions d’égalité et de diversité – autrement dit la mise en pratique de la préférence étrangère au détriment des Français – est l’objet d’une enquête pour fraude fiscale et recel d’abus de biens sociaux. Faouzi Lamdaoui devrait être bientôt entendu par les enquêteurs selon L’Express. Il est soupçonné d’avoir été le gérant de fait des sociétés Alpha Distributions – dont les dissimulations ont déjà été dénoncées – et Alpha (puis Cronoservice). Les deux sociétés ont cessé d’exister ces dernières années. Les enquêteurs ont constaté que les salaires de Faouzi Lamdaoui étaient anormalement élevés et soupçonnent que l’argent a été dissimulé au fisc.

Ce n’est pas la première fois que ce conseiller, très proche de François Hollande est mis en cause dans une affaire judiciaire. Dans une affaire de travail dissimulé, menaces et intimidations, une première plainte contre lui avait été classée sans suite. Il est visé par une seconde enquête, pour faux et usage de faux.
C’est le deuxième conseiller de François Hollande en moins deux mois à être impliqué dans une telle affaire. Le 18 avril 2014, après de multiples révélations sur ses liens avec le lobby pharmaceutique, Aquilino Morelle avait finalement démissionné.

 

 

Corrompus de l’UMP : Isabelle Balkany-Smadja avoue une partie des faits

Déjà condamnée par le passé pour corruption, l’épouse du député-maire UMP de Levallois-Perret Patrick Balkany, lui aussi condamné pour corruption, a reconnu devant les enquêteurs posséder au moins une luxueuse propriété à Saint-Martin non déclarée aux impôts. La villa est estimée à 3 millions d’euros. Cet escroquerie lui a permis d’échapper à l’impôt sur la fortune notamment.

La première adjointe au maire de la ville gérée par son mari a été mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale. Les enquêteurs n’ont pas pu déterminer l’origine des fonds, qui pourrait être liée aux différents circuits de corruption mis en place par l’UMP durant les années 1980 et 1990.

 

 

Scandale Proglio : le président d’EDF reconnaît le remboursement de 60 000 euros

Le patron d’EDF, mis en place en 2009 par Nicolas Sárközy et Christine Lagarde, a reconnu en partie les faits qui lui sont reprochés, affirmant qu’il avait remboursé 60 000 euros dans l’un des volets de cette affaire. Cette énorme somme d’argent avait été versée par une association soutenue par EDF ; les enquêteurs soupçonnent que ce soutien d’EDF était conditionné par le financement de l’“humoriste” marocaine Rachida Khalil, épouse d’Henri Proglio.
 

Bernard Cazeneuve, profileur

« Il [Mehdi Nemmouche]a plutôt le profil du loup solitaire, c’est comme ça qu’on qualifie ces djihadistes qui se sont retrouvés à un moment donné dans un face à face [sic] exclusif de tout sentiment humain avec la violence »

Bernard Cazeneuve, France 2, 1er juin 2014.

« Je veux ici récuser l’expression de ‘loup solitaire’ qui a fait florès lors de l’attentat commis par Mohamed Merah en mars 2012 à Toulouse et qui a connu une seconde vie pour qualifier Mehdi Nemmouche. […] Ce que je veux dire c’est que les complicités directes ou indirectes sont déterminantes ne serait-ce que pour entrer en possession des armes utilisées par les terroristes ce qui me conduit à penser, sans la moindre réserve, que le ’loup solitaire’ n’en est pas un »

Bernard Cazeneuve, interrogé devant la commission des Lois du Sénat, 10 juin 2014.

 

 

Polluer pour « sauver » la planète : plusieurs dizaines de milliers de personnes attendues pour Paris climat 2015

Selon le ministère des Affaires étrangères, 25 000 délégués viendront à Paris en 2015 de partout dans le monde pour une conférence de l’ONU sur le « réchauffement climatique ». À ces 25 000 officiels s’ajouteront à peu près autant de personnes non accréditées. C’est plus de deux fois plus que lors de la dernière réunion du même type à Varsovie. Cela générera donc deux fois plus de déplacement et autant de pollution pour des dizaines de milliers de personnes empruntant jets, avions de ligne, taxis, sans compter les millions de pages imprimés pour des badges, programmes, invitations, comptes-rendus, les installations diverses, les affiches géantes et les gaspillages innombrables, durant la douzaine de jours où se multiplieront les festins pour l’intelligentsia mondialiste.

 

 

Marine l’a tuer

Le psychodrame lepéno-lepénien se poursuit, en lien avec la cabale organisée depuis samedi contre l’ancien président du Front national. Jean-Marie Le Pen a annoncé avoir rompu tout contact avec sa fille. La nouvelle direction du parti a commencé à l’évincer, annonçant par exemple que désormais ses vidéos ne seraient plus retransmises par le site du Front national, dont il demeure le président d’honneur.

C’est dans l’une de ses vidéos que Jean-Marie Le Pen avait banalement utilisé l’expression de « fournée » lors d’un moment consacré au « con de la semaine », laissant entendre que Yannick Noah, Madonna, Guy Bedos et Patrick Benguigui, dit Bruel, seraient la prochaine « fournée » de cons. Plusieurs organisations anti-françaises, l’UEJF et SOS Racisme notamment, ont immédiatement déclenché une campagne de haine contre lui. Les extrémistes ont reçu le soutien inattendu de plusieurs hauts dirigeants du FN et du RBM, dont Louis Aliot, Gilbert Collard et Marine Le Pen qui ont repris les accusations mensongères contre Jean-Marie Le Pen.

Ce dernier, qui leur a pourtant offert le pouvoir, s’estime désormais « trahi ».

« Ma fille m’a poignardé dans le dos. Si je les emmerde, ils n’ont qu’à me tuer. Je ne me suiciderai pas ».

a-t-il annoncé, précisant à Europe 1 :

« La courtoisie ne domine pas dans cette affaire. Sur le plan affectif, je suis très blessé […] Je supporte assez bien les coups de face, mais pas ceux qui sont donnés dans le dos, lâchement. »

 

 

Le Front national perd un député européen

Joëlle Bergeron – qui promeut le vote des étrangers aux élections en France –, élue députée européenne sur les listes du Front national le 25 mai dernier, aurait refusé de céder sa place à un proche de Marine Le Pen comme cette dernière l’aurait exigé. Gilles Pennelle avait été contraint de céder sa place à Joëlle Bergeron pour se plier hypocritement aux exigences de parité. Il aurait été convenu que cette dernière démissionne ensuite pour lui permettre de siéger au Parlement européen, et, surtout, de toucher les très importants émoluments associés.
Joëlle Bergeron aurait finalement refusé cette transaction et quitté le Front national, tout en conservant son siège de député.

« Je fais partie des élus au Parlement européen. Le Journal officiel a publié mon nom. Et puis les indemnités c’est du bon ! Je ne vois pas comment ils pourraient m’obliger à démissionner de mon siège européen. Je n’ai signé aucun document et Marine Le Pen ne m’a jamais appelée »

a-t-elle affirmé.

Une décision qui pourrait être celle de Jean-Marie Le Pen et de quelques autres si la crise au FN devait se poursuivre. Jean-Marie Le Pen, avant même d’avoir siégé, pourrait être déchu de son mandat, comme le veulent certains députés comme Yves Jégo.

 

 

Le Front national serait parvenu à constituer un groupe au Parlement européen

Coïncidant avec la polémique enclenchée par la fournée de Jean-Marie Le Pen et le rejet massif de ses anodins propos par la direction du Front national, plusieurs sources ont annoncé hier que Marine Le Pen était parvenue à former un groupe au Parlement européen.
Avec les 23 députés restants du Front national, il compterait 43 membres : 5 de la Ligue du nord (Italie), 4 du Parti de la liberté d’Autriche, 4 du Parti pour la liberté (Pays-Bas), 1 du Vlaams Belang (Belgique), 4 pour le Congrès de la nouvelle droite (Pologne) et 2 pour Ordre et Justice (Lituanie). La création de ce groupe pourrait se faire au détriment d’Europe libertés démocratie (ELD), le groupe des Britanniques de l’UKIP qui perdrait donc la Ligue du nord, Ordre & Justice, après avoir perdu l’ancien élu du Vlaams Belang, ceux du LAOS grec et du MPF français qui n’ont pas été réélus. L’ELD et le groupe annoncé du Front national seraient les deux plus petits groupes du parlement, le groupe d’extrême gauche GUE regroupant 45 membres, les Verts 52, autant que les conservateurs, les libéraux 59 et les deux groupes principaux, les sociaux-démocrates et les libéraux-conservateurs en comptant respectivement 191 et 221 selon les dernières projections..

La constitution d’un groupe parlementaire pourrait permettre au Front national d’obtenir aux environs de 15 millions d’euros de financement public.

 

 

Occupation & faits divers

-Le corps d’une femme de 58 ans, tuée à coup de couteau, a été retrouvé à son domicile, aux Pennes-Mirabeau près de Marseille
-Un homme de 45 ans a été tué chez lui à Saint-Maur-des-Fossés par deux individus qui l’ont frappé notamment à coups de batte de baseball.

-Le trafiquant de drogues Mohamed Bessame a écopé de dix ans de prison, alors que le procureur avait réclamé quinze ans. Il s’était évadé par hélicoptère d’une prison en 2005. Il avait été condamné l’année suivante à neuf ans de prison ; malgré cela il avait bénéficié d’une libération dès 2008 et avait récidivé quelques semaines plus tard.

 

 

 

 

ÉTRANGER

Le pape François prie-t-il pour le sionisme ?

Lors de son passage en Israël à la fin du mois de mai 2014 le pape François (Giorgio Bergoglio dans le siècle) a déposé une pierre sur la tombe de Theodor Herzl (1860-1904), auteur de L’État juif (1896) et fondateur du mouvement sioniste (1897). Il s’est recueilli devant cette tombe avec, à son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, un vrai faucon s’il en fut.
Les médias se sont largement étendus sur différents aspects de cette visite du pape, en particulier sur les hommages qu’il a rendus au peuple juif, soit devant le Mur des Lamentations, soit à Yad Vashem, soit en allant baiser la main de six (nombre qui ne doit rien au hasard) « survivants » ou « miraculés » de « L’Holocauste ».
Ces mêmes médias ont été bien plus discrets sur le compte de l’initiative papale pourtant la plus extraordinaire : l’hommage rendu au fondateur d’un mouvement politique et non religieux, le sionisme, lequel décrète que la terre de Palestine appartient aux seuls juifs. Les sionistes se comportent comme si tous les moyens étaient bons pour préserver l’actuel État d’Israël et l’étendre jusques et y compris par l’apartheid, par un « Mur » de protection contre l’indigène, par la possession de l’arme nucléaire et par la guerre éternelle pour la paix éternelle. Ce mouvement est si peu religieux qu’il est même dénoncé par nombre de juifs ou d’Israéliens comme contraire à la religion juive.
En Israël ou ailleurs Bergoglio baise ou embrasse à profusion, non sans papouilles si l’occasion s’en présente. Aussi bien le juif Shimon Peres que le musulman Mahmoud Abbas ont droit à ses effusions mais, gare, le traitement n’est pas égal dans l’un et l’autre cas et l’on n’a pas encore vu le saint homme faire ses dévotions devant la tombe d’un dirigeant palestinien aux convictions aussi fermes que celles du Hamas.
Le pape François brûle d’amour pour Israël (qui le tient à l’œil), se paie la tête d’Abbas (qui le sait, mais qui se prête au jeu) et déteste le trop catholique Mgr Williamson (qui, en bon Écossais, ne lui cède pas d’un pouce et le tient sous surveillance).
 

Progression des islamistes en Irak et en Syrie

Les autorités irakiennes ont annoncé la perte de plusieurs secteurs au nord de Bagdad hier. Les islamistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont pris la ville de Mossoul – la 2e ville du pays – et l’ensemble de la région, et contrôlent une partie de la province de Kirkouk, mais également deux secteurs de la province de Salaheddine. Le groupe terroriste dirige depuis plusieurs mois la ville de Fallouja et ses environs.

« Nous avons perdu Mossoul, ce matin. L’armée et les forces de police ont abandonné leurs positions et les terroristes de l’EIIL disposent d’un contrôle complet. C’est un effondrement total de nos forces de sécurité »

a témoigné un colonel irakien.

Durant l’attaque, une base militaire a été prise et plusieurs centaines de prisonniers ont été libérés.

Le gouvernement a décrété l’état d’urgence et annoncé que les citoyens irakiens prêts à combattre les islamistes pourraient percevoir des armes.

guerre-civile-irak-10062014--

Selon l’OSDH, un observatoire lié aux insurgés libéraux de Syrie, l’offensive menée par l’État islamique en Irak et au Levant contre d’autres groupes terroristes islamistes a fait 634 morts en six semaines. L’EIIL aurait perdu 241 hommes et aurait tué 354 combattants des autres groupes islamistes, notamment le Front al-Nosra, dans des combats qui ont fait 39 morts parmi les civils et 130 000 déplacés. L’EIIL paraît être le groupe le plus actif et le plus puissant dans la région où il contrôle désormais de larges pans de territoires, depuis la frontière turque jusqu’en Irak au nord de l’Euphrate.

guerre-civile-syrie-10062014

 

 

Le monde en guerre

-Niger. Un Mirage 2000-D de l’armée française s’est écrasé lundi au Niger après un incident technique, alors qu’il rentrait d’une mission au Mali. Les deux membres d’équipage ont été sauvés, sains et saufs, après s’être éjectés.

-Kenya. Le cheikh Mohamed Idris, un imam considéré comme « modéré » et opposé aux terroristes, a été tué par balles hier à Mombasa (sud-est).

-Irak. Un attentat perpétré lors de funérailles à Diyala, au nord de Bagdad, a fait au moins 20 morts et une trentaine de blessés hier.

-Pakistan. Une nouvelle attaque a été menée hier contre l’aéroport de Karachi, 24 heures après un assaut qui a fait de plusieurs dizaines de morts. Les soldats ont réussi à mettre les terroristes en fuite.
Un autre assaut a été mené contre une école militaire près de là, sans faire de victimes.
L’armée pakistanaise a annoncé avoir tué quinze islamistes lors de bombardements dans la vallée de Tirah (nord-ouest).

-Afghanistan. Une frappe aérienne a fait cinq morts parmi des soldats américains de l’OTAN et un mort dans les rangs de l’armée afghane lundi. Il s’agirait d’une erreur de tir commise par des avions de l’OTAN qui ont multiplié les « bavures » ces dernières années.

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0