Accueil » Divers » Un pédocriminel tente, suivant Daniel Cohn-Bendit, de justifier ses crimes

Un pédocriminel tente, suivant Daniel Cohn-Bendit, de justifier ses crimes

Un pédocriminel déjà poursuivi pour le viol d’une enfant de son entourage sera jugé en janvier prochain pour des agressions commises contre sept élèves d’une école d’Orgeval. Après la découverte des faits de viols sur une jeune fille qu’il fréquentait dans le cadre de sa vie privée, les enquêteurs ont cherché à découvrir s’il avait commis des faits similaires contre les enfants dont il avait la charge. Le nombre de victimes pourrait être plus important.

Cet instituteur, âgé de 63 ans, a évoqué des « comportements inadaptés » et « inacceptables » tout en osant prétendre qu’il répondait « aux besoins de tendresse des petites filles ».

Ces propos ne sont pas sans rappeler les combats de l’extrême gauche, la même qui promeut la consommation de la drogue, la prostitution, et encore la même qui affirme que l’Europe doit être envahie, que les ‘migrants’ peuvent venir voler nos terres, nos femmes, apporter la guerre sur notre terre, à l’image de Libération , appartenant à Rothschild hier et prônant la pédophilie, appartenant à Drahi aujourd’hui et exaltant l’invasion de la France.

Ces propos rappellent particulièrement ceux du pédocriminel juif – qui n’a pour cela jamais été jugé ni donc condamné – Daniel Cohn-Bendit.

visu_jn_detestent_nationalistes-pedo--

« Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : “Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ?” Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même. […] J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi »,

écrivait l’ignoble étranger dans un livre en 1975, ajoutant sur les ondes déjà occupées de la télévision “française” sept ans plus tard :

« Je viens à 9 heures du matin retrouver mes huit petits gosses entre 16 mois et 2 ans. Je vais leur torcher le cul, je vais… les chatouiller, ils me chatouillent, on se fait des papouilles. […] Vous savez que la sexualité d’un gosse, c’est absolument fantastique. […] Quand une petite fille, de 5 ans, commence à vous déshabiller c’est fantastique ! C’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque ! »

Qui pourrait s’étonner que dans l’école de Vincent Peillon et Najat Belkacem, pour lesquels toutes les « barrières » morales, éthiques, sexuelles, doivent être détruites, de tels comportements se multiplient ?

jeune_nation_visu_052_najat-belkacem-ennemi-france-

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0