Accueil » Géopolitique » Turquie : le cerveau des attentats d’Istanbul avait le statut de réfugié en Autriche

Turquie : le cerveau des attentats d’Istanbul avait le statut de réfugié en Autriche

Turquie : le cerveau des attentats d’Istanbul avait le statut de réfugié en Autriche

 Turqui_terroriste_Ahmed_Tchataev

L’attaque contre l’aéroport d’Istanbul, qui a fait 44 morts et plus de 230 blessés, aurait été organisée par un ressortissant russe d’origine tchétchène, Ahmed Tchataev., qui aurait rejoint l’État Islamique en 2015 et qui serait actuellement en Syrie. D’après plusieurs médias turcs citant des sources policières, le jihadiste islamique a joué un rôle important dans la préparation de l’attaque et a contribué à l’entrainement de plusieurs autres jihadistes en Syrie notamment « d’émigrés du Caucase du Nord ».

Il faut savoir que Tchataev qui était activement recherché en Russie pour financement de terrorisme, recrutement d’extrémistes et adhésion à un groupe terroriste, avait reçu en 2003 le statut de réfugié en Autriche. En effet, alors qu’il combattait contre la Russie lors de la seconde guerre de Tchétchénie entre 1999 et 2000, l’homme avait perdu une main et ainsi obtenu le statut de réfugié.

En 2008, on retrouve sa trace alors qu’il est emprisonné pendant un an avec d’autres Tchétchènes dans la ville suédoise de Trelleborg, la police ayant retrouvé des fusils d’assaut, des explosifs et des munitions dans sa voiture…. Plus tard en 2010, Ahmed Tchataev est arrêté en Ukraine et dans son portable, on retrouve des instructions quant à une technique de démolition et des photos des gens tués lors d’une explosion. La Russie demande son extradition pour faits de terrorisme, mais la Cour européenne des droits de l’Homme interdit à l’Ukraine de le remettre aux Russes… A ce moment là, Amnesty International avait aussi appelé les autorités ukrainiennes à ne pas l’extrader, estimant qu’Ahmed Tchataev « pouvait faire face à un processus inéquitable et être torturé et maltraité ».

Un « processus inéquitable à base de torture et autres maltraitances » parait un châtiment approprié pour les droits de l’hommiste et autres militants de la cause des réfugiés en Europe, qui ont empêché dans leurs délires que ce dangereux terroriste soit mis hors d’état de nuire depuis longtemps.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0