Accueil » Géopolitique » Google s’aplatit devant l’injonction antirévisionniste du judaïsme politique

Google s’aplatit devant l’injonction antirévisionniste du judaïsme politique

Google s’aplatit devant l’injonction antirévisionniste du judaïsme politique

 

Google est certainement un des plus puissants moteurs de recherche mais la hiérarchie des résultats semble parfois poser problème à certains. Jusqu’à présent, le géant n’a jamais voulu toucher à son précieux algorithme mais une affaire semble faire bouger les lignes.

Lors d’une requête en anglais « l’holocauste a-t-il eu lieu ? », c’est un site violemment négationniste, donc puni par la loi, qui remonte au premier rang sur pas moins de 14 millions de réponses. Malaise voire scandale. Google met régulièrement en avant la pertinence de ses résultats et de fait, avec ce type de question, les seules réponses qui ont vocation à bien remonter sont celles des négationnistes …

Pour autant, face à cette situation (et à d’autres : la même requête en français fait remonter en premier résultat le site de Robert Faurisson, négationniste français), Google consent aujourd’hui à quelques efforts. Il faut dire que le contexte est tendu : Facebook et Google ont été accusés de n’avoir rien fait face à la diffusion massive de fausses informations qui auraient favorisé l’élection de Donald Trump.

Et comme Facebook qui a cédé sur la censure des publications en confiant une partie du tri aux petites mains du milliardaire juif Georges Soros, Google a cédé à la pression des organisations juives et des oukases du judaïsme politique !

Google va revoir son algorithme afin d’écarter les résultats « qui ne font pas autorité » mais entend toujours proposer « une variété de contenus divers venus de différentes sources ». Car Google a bien du mal à sortir de sa légendaire neutralité : « Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon », a expliqué le groupe américain dans son communiqué.

Concrètement, « Lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement », poursuit le géant. Ces modifications « aideront à faire apparaître des contenus plus crédibles et de meilleure qualité ».

Mais qui sera juge des informations faisant ou ne faisant pas autorité ? Mystère, pour les naïfs…

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (2)

  1. toumo dit :

    La serie « Combat ! » (152 x 52 minutes), créée par Robert Altman et Robert Pirosh, est decrite comme l’une des plus populaires et des plus influentes de l’histoire de la television aux Etats-Unis.
    Elle met en scène la vie quotidienne des hommes de la King Company, une section d’infanterie de l’armée américaine, a travers la France occupée.
    Le producteur executif de la serie, Selig J. Seligman, etait un veteran de la guerre qui participa au tribunal de Nuremberg, s’occupant de réallocation de propriétés.
    Il etait par ailleurs le cousin du president de la chaine ABC, Leonard Goldenson.
    Un autre de ses grands succes fut la serie « Hopital central », premier soap opera medical. Son fils Joel Seligman est donc President de l’Universite de Rochester (fameuse pour ses hopitaux), avec plus de 20 000 salaries et pres de 3 Milliards de dollars de budget.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_!
    http://www.jodavidsmeyer.com/combat/personnel/Selig_J_Seligman.html
    http://www.democratandchronicle.com/story/history/2014/01/11/jan-11-ur-president-joel-seligman-is-born/4428559/

  2. houiller dit :

    Carrie Fisher : « Non, je dis juste que ce serait bon d’être catholique. J’ai été élevée dans le Protestantisme, mais je suis a moitié juive – du mauvais cote. Ils ont été choqués en Israël quand j’y suis allé avec Paul Simon et que nous avons été mariés par un rabbin Orthodoxe alors que je n’étais meme pas convertie ».
    http://touch.latimes.com/#section/-1/article/p2p-92197023/

    Eddie « Fisher » Tisch est decouvert en 1946 par Eddie « Cantor » Itzkowitz, et signe un contrat chez RCA Victor (dont le patron David Sarnoff, dirigea la reconstruction de Radio France). Apres son engagement militaire, il participe a la guerre de Coree en tant que chanteur soliste officiel de l’Orchestre de l’US Army. Il demarre alors une carriere a la television encore en uniforme, puis dans les nightclubs. Il aura sa propre emission » Coke Time with Eddie Fisher » sur NBC, puis le « Eddie Fisher Show ». Les choses commencent a se gater avec la revelation de son adultere avec Elizabeth Taylor, et il sera dorenavant plus connu pour ses frasques sexuelles.
    https://www.thesun.co.uk/tvandshowbiz/2495790/eddie-fisher-father-carrie-fisher-husband-debbie-reynolds-elizabeth-taylor/

    Tous etaient clients de l’infame Max Jacobson (alias « Dr Feelgood »), le fils d’un boucher casher qui empoisonna jusqu’au president Kennedy avec son cocktail d’amphetamines et de placenta.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Max_Jacobson

Répondre à toumo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0