Accueil » Actualité » Actualité internationale » Jour d’élections sans victoire pour le NPD en Thuringe et dans le Brandebourg

Jour d’élections sans victoire pour le NPD en Thuringe et dans le Brandebourg

Les élections législatives en Thuringe (centre de l’Allemagne) ont abouti à un résultat proche de celui de Saxe. Les nationalistes du NPD, concurrencés par les faux opposants « anti-européens » de l’AFD – nettement promus par les médiats –, marquent le pas. Selon les dernières projections diffusées, le Parti national-démocrate d’Allemagne obtiendrait 3,1 % des voix, contre 4,3 % en 2009, demeurant cependant à un niveau nettement supérieur à 2004 (1,6 %).

Les libéraux-conservateurs de la CDU demeurent la première force politique avec 33,7 % (31,2 % en 2009) et 33 sièges, à environ 6 points des extrémistes de gauche de Die Linke à 28 % (27,4 %) et 27 élus. La marginalisation des sociaux-démocrates se poursuit : avec 12,5 %, le SPD recule de 6 points en cinq ans et n’obtient plus que 12 députés. L’extrême droite libérale fait une percée à 10,2 %, obtenant 10 élus alors que les libéraux du FDP disparaissent, comme en Saxe, du parlement régional (2,4 %, -5,2). Côté extrême gauche, les Verts stagnent à 6 % et 6 élus. Le parlement de Thuringe sera difficilement gouvernable, la gauche et les libéraux-conservateurs obtenant à peu près le même nombre de députés.

npd-naturellement allemand

Dans le Brandebourg, le NPD obtiendrait 2,2 %, contre 2,6 % en 2009. Ici encore, les patriotes subissent notamment la concurrence de l’AfD, qui totaliserait 12,2 % et onze sièges.

La gauche reste très majoritaire dans cette province à l’est du pays. Les projections accordent 31,9 % au SPD (33 % en 2009) et 30 sièges, devant la CDU à 22,9 % (19,8 %) et 21 sièges. Die Linke est en net recul, passant de 27,2 % en 2009 à 18,6 % et 17 élus. Les « Verts » conserverait ses élus avec 6,1 % (+0,4), au contraire des libéraux du FDP qui s’effondrent ici aussi à 1,5 % (-5,7).

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0