Accueil » Société » Économie & social » Le fonds de Dominique et Vanessa Strauss-Kahn placé en faillite

Le fonds de Dominique et Vanessa Strauss-Kahn placé en faillite

Le site du fonds d’investissement de Dominique Strauss-Kahn a été subitement mis hors ligne, puis ses dirigeants ont annoncé son placement en cessation de paiement. Finalement en milieu de semaine, il a été déclaré en faillite. Le fonds, créé par Dominique Strauss-Kahn et son coreligionnaire Thierry Leyne – qui s’est suicidé le 23 octobre – ambitionnait de lever 2 milliards d’euros. Mais les escroqueries de LSK et les pratiques de ses dirigeants ont conduit le fonds à sa rapide mise à l’écart par le milieu bancaire, jusqu’à sa mise en faillite.

« Les membres du Conseil d’administration de la société LSK ont découvert des engagements supplémentaires au sein du groupe dont ils n’avaient pas connaissance et qui aggravent sa situation financière délicate »

affirmaient ses dirigeants après la mise en cessation de paiement, reportant la totalité de la faute sur Thierry Leyne. Le 24 septembre 2014, une nouvelle société, issue de LSK a été créée : DSK Global Investment Fund Limited.

dsk-israel diaspora-12

La fillasse Assya Asset Management Suisse, qui devait être géré par la fille de l’ancien ministre socialiste, Vanssa Strauss-Kahn, s’était rapidement mis hors service. Le site internet n’était plus accessible et à ceux qui parvenaient à contacter une secrétaire, celle-ci répondait : « tous les responsables sont en réunion à l’extérieur ». Une réunion de plusieurs jours : ils n’ont toujours pas rejoint leurs bureaux.

« Thierry Leyne a vécu dix ans à Genève. Sa femme s’y est suicidée en se jetant dans le vide il y a trois ans. Or, depuis sa disparition la semaine dernière, aucun financier suisse ne lui a rendu hommage. Plus inquiétant encore [sic], la communauté juive ne s’est pas manifestée non plus. Ce n’est pas bon signe »

a constaté un banquier sur place.

La fédération suisse de tennis n’a pas réagi non plus. Pourtant, il y a peu, Dominique Strauss-Kahn et Thierry Leyne avaient annoncé qu’ils devenaient le sponsor de l’équipe suisse en Coupe Davis.

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0