Accueil » Actualité » Actualité internationale » Une jeune Allemande reniée et invertie à l’islam brûlée vive avec son bébé par ses « amis » turcs

Une jeune Allemande reniée et invertie à l’islam brûlée vive avec son bébé par ses « amis » turcs

Maria avait 19 ans. Par « amour », elle s’était invertie à l’islam malgré les avertissements de ses parents. Son corps a été retrouvé dans une forêt près de Berlin, lardé de coups de couteau et brûlé. Elle était enceinte de plusieurs mois, et ce serait parce qu’elle aurait refusé d’avorter que son ancien compagnon, un Turc comme l’Allemagne en abrite des millions, et l’un de ses congénères – qui a avoué – lui aurait porté plusieurs coups de couteau au ventre avant de la brûler alors qu’elle agonisait.

Il s’agissait au départ de l’un de ses beaux contes multiculturels comme le système aime les vendre aux enfants d’Europe pour leur faire accepter la disparition de leur propre race et de leur propre culture. Maria P. avait rencontré « l’amour de sa vie », un occupant turc musulman. Elle fréquentait alors avec plaisir le quartier envahi de Neukölln à Berlin, le mirage multiracial. Elle avait même décidé de s’invertir à l’islam pour complaire à son « compagnon ».

Maria croyait aux mensonges du système : l'amour interracial et le bonheur multiculturel. Elle en est morte.

Maria croyait aux mensonges du système : l’amour interracial et le bonheur multiculturel. Elle en est morte.

Mais celui-ci n’avait absolument pas envie de se marier avec elle et ne voulait que profiter de l’une de ces Blanches détruites par le système. Et lorsqu’elle lui apprit qu’elle était enceinte, il avait voulu l’obliger à avorter. Malgré ses demandes répétées, elle a refusé de le faire. Quelques semaines avant l’accouchement, il est passé à l’action.

Jeudi, elle a été conduite dans la forêt de Köllnische Heide par ses deux tortionnaires. C’est là où ils lui ont porté deux coups de couteau au ventre. La jeune fille s’est débattue et pour se débarrasser d’elle, alors qu’elle était encore vivante – l’autopsie l’a confirmé – l’ont aspergée d’un liquide inflammable et ont incendié la jeune femme et son enfant à naître.

À gauche Maria, à droite, l'un des Turcs qui l'a assassinée.

À gauche Maria, à droite, l’un des Turcs qui l’a assassinée.

Ce cas est hélas loin d’être isolé dans l’Allemagne occupée de 2015. Il y a quelques mois, un Afghan à papiers allemand a assassiné sauvagement de plusieurs coups de couteau sa petite-amie blanche, qui était également enceinte. La justice lui a reconnu toutes les circonstances atténuantes possibles, osant déclarer qu’il était lui-même dans « une situation difficile à cause de son origine culturelle et religieuse ». Des psychologues sont déjà invités dans les médiats pour « expliquer » le crime, pour que chaque Allemand puisse comprendre que les meurtriers ne sont pas réellement coupables.

C’est la prime à l’invasion : si un Allemand commettait un crime de ce genre, tous les médiats d’Allemagne évoqueraient l’affaire, les occupants provoqueraient des émeutes – comme l’a prouvé le cas dernièrement de Dresde, où il s’est finalement avéré que l’assassin d’un jeune colon Érythréen était l’un de ses congénères –, et le coupable serait encore plus sévèrement puni. Si le coupable est étranger et la victime blanche, c’est le contraire.

« Qui peut faire une chose pareille ? »

ose se demander un internaute, alors que le crime est signé.

Le maire de Berlin, un traître qui favorise chaque jour la haine de l’Allemagne et l’invasion, s’est ignoblement prétendu « choqué » de ce que lui et tous les républicains complices ont créé et organisé.

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Commentaires (12)

  1. jennifer dit :

    À exterminer ces gens là. Pauvre femme peut être qu’elle a trailli son pays mais le bébé n’y est pour rien.

    • Loïc dit :

      Jennifer en quoi elle a trahis son pays? Il faut arrêter de dire n’importe quoi. Et elle ne méritait pas de mourir elle aussi

  2. Fontaine Benoît dit :

    Etes-vous sûr d’être journaliste ? O.o J’en doute. Un journaliste doit renseigner sans juger, sans prendre position et sans inciter qui que se soit dans son jugement. A lire votre article, j’ai l’impression que vous êtes raciste et que vous voulez que vos lecteurs pensent la même chose que vous. Certains journalistes se permettent même de critiquer en mal une religion et osent dire qu’une personne imaginaire ne devrait dicter sa façon de vivre à qui que se soit. Une personne réelle qui veut et dit ce que les autres doivent penser et qui profite de sa situation (professionnelle, culturelle, politique …) pour endoctriner le plus de personnes possible est un gourou. Alors, laissez-moi vous dire que vous n’êtes pas journaliste, ni vos collègues, mais un gourou.

    • Jean Dupont dit :

      Nous vous conseillons de plutôt lire de vrais journaux et véritables journalistes, ceux du Monde, du Figaro, de Libération, qui font tellement bien leur travail, dont ce que vous appeler « neutralité » et qui n’est que lâcheté a conduit durant 30 ans à cacher et censurer les centaines de crimes racistes contre les Blancs, les Blanches violées dans les banlieues, les Français rackettés par l’occupant. Voilà ce qui vous fâche tant : c’est que des hommes libres osent appeler un occupant un occupant, un criminel un criminel, un raciste antiblanc un raciste, sans trouver toutes les excuses marxistes culturelles bien comme il faut de la presse de caniveau qui vous sert de cerveau.
      Nous vous souhaitons un réveil le moins douloureux possible. Mais vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.

      • Nicolas dit :

        La démocratie utilise la droite capitaliste issue des Lumières qu’elle oppose à la gauche elle même issue des lumières et de marx. Elle divise le peuple en deux camps et dès que l’un a échoué elle utilise l’autre, ceci ne pouvant durer, elle utilise une fausse opposition le FN auquel elle oppose le « front républicain » composé des deux qui lui permet de rester au pouvoir. Dans ce pouvoir aucune neutralité n’existe, ce n’est que manipulation, allez dans les loges ou au Siècle c’est là qu’on voit où est la « neutralité ».

        Jeune nation ne cache pas ces opinions et ne se prétend pas neutre mais bien défenseur de la nation millénaire qu’est la notre.
        Vive la France!

  3. Gyger dit :

    J’ai trouvé cet article très vrai.
    Il dit ce qu’il est.
    Il est certain qu’il doit choquer les biens pensants de gauche.
    La liberté, le monde et co. Tous des gauchos qui tournent le choses également à leurs manières.
    Il est clair qu’il y a un gros problème avec ces musulmans intégristes. Et il est clair aussi que nous n avons pas les mêmes coutumes et que ce n est pas pour rien que l’islam a été déclaré anti constitutionnel.
    Merci pour l article.

  4. vous n’etes que des voyous qui cherchent à attiser le feu dont vous serez les prmeiers brulés

    • Jean Dupont dit :

      Nous sommes des gens qui défendons notre peuple contre les agressions, les politiciens corrompus comme l’invasion. Et chaque peuple serait bien inspiré de faire pareil, la terre serait un endroit plus agréable à vivre.

  5. quenelleur dit :

    Encore une bien triste histoire !!

  6. Peter Meier dit :

    Reprenons cet « article » point par point.

    Premièrement, un assassinat n’a pas de religion, ni de nationalité. D’ailleurs, à quel moment et par quel biais on peut lier cet horrible assassinat avec l’origine voire la religion des deux assassins ?

    Le titre dit « les amis trucs », sauf qu’il se trouve qu’un des deux assassins était d’origine turc, né à Berlin et dont la famille a immigré en Allemagne et l’autre s’appelle Daniel M., vraisemblablement un allemand, membre des Hells-Angels, connu de la police. Ils ont planifié ensemble l’assassinat, acheté l’essence et ensuite ils sont allés chercher la jeune fille.

    Il ne s’agissait pas d’un de « ses beaux contes multiculturels » mais d’une relation tumultueuse avec des va-et-vient incessants.

    D’ailleurs, tous les médias d’Allemagne évoquent l’affaire contrairement à ce que vous soutenez.

    J’espère qu’à côté de votre haine envers tout ce qui est pas comme vous, vous n’aurez pas le même discours comme un des organisateur (Siegfried Däbritz) de PEGIDA, dont vous semblez partager l’idéologie et la vision de la société, qui déclara que c’était de sa faute ce qui lui est arrivé.

    Que des faits, tels que trouvés sur différents médias, sans porter de jugement.

    Vous ne citez aucune source dans votre article, en voici les des miennes :

    Welt.de
    Der Tagesspiegel
    Bild.de
    Focus.de
    blog (capture d’écran de Facebook de Siegfried Däbritz)

    • Denis Selzam dit :

      Ce commentaire n’est pas du tout qualifié. Je suis nationaliste français et domicilié en Allemagne depuis 39 ans. Je suis bien au fait de la société allemande. La langue de Goethe m’est familière, au parler comme à l’écrit. J’en viens à mon propos. Des sources citées, je n’en retiendrais qu’une, la plus sérieuse (en apparence) , le journal Die Welt , naturellement inféodé à l’idéologie dominante du multiculturalisme réducteur et destructeur. J’ai attentivement lu l’article relatant cette affaire , et même là , il est évoqué que cet assassinat odieux a peut-être sa motivation dans les habitudes culturelles et religieuses d’une certaine communauté. De plus , il est également indiqué que l’autre protagoniste , un Allemand soit , n’était qu’un homme de main , l’instigateur étant le Turc. D’autres exemples de ce que l’on appelle ici  » Ehrenmord  » sont évoqués dans le même article. En fait , ces faits se produisent régulièrement en Allemagne , et oui , un assassinat a bien souvent des motivations culturelles et religieuses.

  7. Nico dit :

    Voilà ce qui se passe quand on a pas de prudence !
    Elle avait qu’à être moins conne !
    Elle ne pouvait pas choisir un homme de son ethnie ?
    Faut arrêter avec ces gens qui viennent foutre le bordel en Europe !
    Expulsion immédiate !
    Ils se prennent pour qui ces saloperies ?
    Des tueurs, des assassins, et après il faut les laisser faire ?
    Qu’ils aillent se faire foutre !
    Si c’ets pour faire les cons, qu’ils rentrent chez eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0