Accueil » Actualité » Actualité française » Trois femmes de DAESH qui s’apprêtaient à commettre des attentats interpellées près de Paris

Trois femmes de DAESH qui s’apprêtaient à commettre des attentats interpellées près de Paris

Trois femmes de DAESH qui s’apprêtaient à commettre des attentats interpellées près de Paris

voiture-suspecte-abandonnee-aux-bonbonnes-de-gaz-a-paris_5665127

Mercredi soir, trois chances pour la France ont été interpellées à Boussy-Saint-Antoine (Essonne), par le RAID.

Les trois allogènes apprenties-terroristes prévoyaient de commettre des attentats dans plusieurs lieux de la capitale du terrorisme en France occupée : la Gare de Lyon, et la Gare de Boussy-Saint-Antoine notamment.

Le 4 septembre, une voiture REMPLIE DE bonbonnes de gaz avait été trouvée près de la cathédrale Notre Dame, dans le Ier arrondissement de Paris. Le véhicule appartenait au père islamiste de la plus jeune des djihadistes. Selon les autorités, les trois islamistes se seraient disputées juste avant de mettre leur plan à exécution.

Les trois, âgées de 19, 23 et 39 ans, étaient fichées S. Les motivations terroristes du commando0 étaient de venger la mort du chef présumé des attentats en Europe, Abou Mohamed Al Adnani, tué en Syrie par une frappe russe fin août.

La plus jeune, Ines Madani, était connue des services antiterroristes belges, elle faciliterait le départ en Syrie de ses camarades et recruterait les futurs terroristes.

Par ailleurs, les dernières informations de l’enquête révèlent que les terroristes étaient en lien avec Larossi Abballa, le terroriste qui a assassiné le couple de policiers à Magnanville, le 13 juin dernier, et avec Adel Kermiche, l’un des terroristes ayant assassiné le Père Jacques Hamel, 86 ans, sauvagement égorgé dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet.

Et comme les islamistes ne font pas des bons français, la fille de 15 ans de la plus âgée des trois terroristes a été arrêtée vendredi matin, à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis envahie), suspectée d’être aussi liée aux ambitions terroristes de ses parents.

Il y aurait eu huit arrestations dans le cadre de cette affaire, dont le frère de l’un des commanditaires du double assassinat de Magnanville.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0