Accueil » Actualité » Actualité internationale » États-Unis : l’ex-chef des Femen au Quebec, arrêtée pour prostitution

États-Unis : l’ex-chef des Femen au Quebec, arrêtée pour prostitution

États-Unis : l’ex-chef des Femen au Quebec, Kseniya Hypernova, arrêtée pour prostitution

 

etats-unis-lex-chef-des-femen-au-quebec-kseniya-chernyshova-arretee-pour-prostitution

L’ex-leader de Femen Québec, Kseniya Chernyshova, qui s’était fait connaître en se dénudant la poitrine à l’Assemblée nationale en 2013, a été arrêtée à New York il y a deux semaines. Elle fait face à un chef d’accusation de prostitution.

Son arrestation est survenue le 11 novembre, trois jours après l’arrestation à New York de la Femen montréalaise Neda Topaloski, qui s’est présentée les seins nus au bureau de vote de Donald Trump, dans Manhattan, le jour de l’élection présidentielle. Les deux événements ne semblent cependant pas liés.

Le Bureau du commissaire adjoint à l’information du NYPD a indiqué hier à que Kseniya Chernyshova a été arrêtée dans la soirée du 11 novembre pour « avoir accepté de participer à un échange sexuel contre la somme de 300 $ ». La police new-yorkaise n’a pas donné plus de détails sur les circonstances de l’arrestation.

Jointe par Facebook, la Montréalaise de 30 ans dément formellement s’être livrée à des activités de prostitution. Elle affirme avoir été incarcérée pendant 24 heures avant d’être libérée. Les policiers new-yorkais l’ont laissée avec seulement un dollar en poche à sa sortie du poste.

En octobre 2013, Kseniya Chernyshova avait défrayé la chronique lorsqu’elle s’était dénudée la poitrine dans l’estrade des visiteurs de l’Assemblée nationale, avec deux autres complices. Les trois femmes avaient scandé « Crucifix décâlisse » pour dénoncer la présence de symboles religieux dans l’arène politique. Peu après, Kseniya Chernyshova, avait prétendument rompu avec le mouvement Femen…

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0