Accueil » Actualité » Actualité internationale » Les idées chrétiennes devenues folles, au service du mondialisme

Les idées chrétiennes devenues folles, au service du mondialisme

« Il ne faut pas avoir peur d’affirmer que les autorités romaines actuelles depuis Jean XXIII et Paul VI se sont faites collaboratrices actives de la Franc-Maçonnerie juive internationale et du socialisme mondial. »

« L’Église conciliaire étant désormais répandue universellement, diffuse des erreurs contraires à la foi catholique. »

Mgr Marcel Lefebvre

 

71 % des catholiques pratiquants ont choisi le candidat des élites mondialistes

Appelé à se positionner lors de l’élection présidentielle, le clergé catholique de France avait hypocritement refusé de prendre formellement parti pour un candidat. Mais le soir du premier tour le secrétaire général de la Conférence des Évêques de France avait publié un texte « redisant le rôle de l’Église et rappelant ses fondamentaux » qui ne laissait pas de doute : « accueillir et intégrer » ces « victimes » que sont les millions d’envahisseurs qui déferlent ; favoriser « l’adhésion des peuples d’Europe au projet européen » ; « gérer positivement la tension entre un libéralisme sans contrôle et la sauvegarde des mécanismes de protection sociale » ; « responsabilité commune envers l’humanité et les générations à venir sur le plan écologique »

C’est-à-dire le soutien au candidat libéral-mondialiste, Emmanuel Macron, sous le charabia écolo-solidaire laïcisé.

Le jour du scrutin, les catholiques ont été nombreux à accomplir leur « devoir » civique, avec une participation chiffrée à 78 % (et même 80 % chez les pratiquants réguliers), devant les protestants (76 %) et les musulmans (62 %).

Et ces catholiques de toutes sortes ont bien décrypté le message de leurs curés et évêques. Ils ont tous mis Emmanuel Macron nettement devant Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Le candidat de Rothschild a ainsi obtenu 62 % des suffrages exprimés par l’ensemble des catholiques (idem chez les pratiquants), et même 71% chez les pratiquants réguliers (ceux qui vont à la messe au moins une fois par mois).

Des chiffres, certes, légèrement inférieurs au score de Macron chez les protestants (67%), et chez les musulmans (92%), mais qui restent inquiétants au regard des véritables préoccupations qui auraient du animer les croyants de la « fille aînée de l’Église » : défense de la vie, défense du mariage, défense de la famille, défense du droit des parents à éduquer leurs enfants selon leurs convictions, pour ne citer que ces combats emblématiques…

Mais il est vrai que l’alternative au candidat des lobbies européistes, immigrationnistes et LGBT n’était pas non plus très catholique…

 

Le Vatican plaide pour le projet immigrationniste forcené du judaïsme politique

Le 8 mai 2017 s’est ouverte à Genève, dans le cadre des Nations-Unies, la première consultation thématique sur le « Pacte pour une migration sûre, ordonnée et régulière ». Il s’agit d’un premier pas de cette organisation mondialiste subversive pour tenter de pérenniser et institutionnaliser la vague d’invasion migratoire qui s’est levée en Afrique et au Moyen-Orient depuis 3 ans.

À cette occasion, Mgr Ivan Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nation-Unies et d’autres organisations internationales, a été dépêché par le Vatican pour donner sa caution au projet du judaïsme politique de submersion des peuples d’Europe par l’immigration.

Pour François Zéro, l’immigration est un droit de l’homme

Le représentant du Vatican s’est inscrit dans la lignée des précédents gestes et déclarations de l’anti-pape François Zéro, qui a jeté par-dessus bord la doctrine sociale de l’Église et dont le nouveau « Credo » est devenu : « accueillir, protéger, promouvoir et intégrer » les masses d’envahisseurs qui viennent coloniser l’Europe.

On se souvient qu’en avril 2016, en visite à Lesbos, il avait importé au Vatican 12 musulmans de 3 familles syriennes, donnant ainsi un exemple criminel d’incitation à soutenir l’invasion. Et en février 2017, lors du sixième « Forum international sur les migrations et la paix » qui se tenait à Rome sur le thème « Intégration et développement : de la réaction à l’action », il avait fait un discours solennel dans la salle Clémentine du Vatican promouvant « le développement intégral des migrants et réfugiés » comme « un droit inaliénable de l’être humain ».

Mgr Ivan Jurkovic a repris les propos de François Zéro affirmant que « tout migrant est un homme qui, en tant que tel, possède des droits fondamentaux et inaliénables qui doivent être respectés par tous et en toutes circonstances ».

Et il a lancé « un appel fort pour protéger la dignité de toute personne » et mettre en œuvre « les politiques humanitaires », en passant « d’une approche « réactive » à une réponse plus prévisible, coordonnée, gérable et donc efficace dans une approche holistique et intégrée ».

La cité de Dieu remplacée par la « République maçonnique universelle »

Mgr Ivan Jurkovic a encore plaidé pour « la fraternité et la solidarité parmi la famille des nations au-delà des divisions politiques ou des frontières géographiques » ! C’est-à-dire, sous le charabia humanitaro-droit de l’hommesque, la promotion de la « République maçonnique universelle » et de son idéal sans-frontiéristes !

À la poubelle la doctrine catholique traditionnelle en matière d’immigration dont l’Église avait pourtant toujours reconnu que l’exercice ne peut être absolu et qu’il ne peut évidemment pas être exigé des pays susceptibles d’attirer des « migrants », de les accueillir sans discernement, en mettant en péril l’ordre public et la prospérité, les deux piliers du bien commun.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Commentaires (1)

  1. taysemp dit :

    De la mafia israelienne a Berezovsky (par David Bensoussan).
    https://www.challenges.fr/economie/cyril-astruc-une-legende-des-escroqueries-a-la-barre_476546

    Avec une population estimee a pres de 100 000 residents, un secteur technologique florissant et de nombreux vols directs, la « connexion » semble plus forte que jamais.
    http://www.miamiherald.com/real-estate/article152781649.html

    Diane Kruger y « incarne » la souffrance des familles turques, et juste avant le générique de fin, le realisateur insère un carton explicatif pour dénoncer « les crimes des groupes néonazis ».
    http://www.la-croix.com/Culture/Cinema/Fetih-Akin-egare-histoire-trop-sommaire-2017-05-27-1200850542

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?