Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 8 septembre 2014

Journal du 8 septembre 2014

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Journée du Patrimoine à la Maison des Elfes
Un appel de Hervé Ryssen

FRANCE

Geneviève de Fontenay contre l’Algérie française, mais pour la France algérienne
« Ce sont ni les mous, ni les neutres qui font l’Histoire, mais les hommes qui s’engagent dans la lutte »
Deux commerçants attaqués à Toulouse et Albon
Un jeune homme tué à coups de couteau à Toulouse
Occupation & faits divers

RENTRÉE POLITIQUE

UMP, côte ouest
Ni jeunes, ni populaires : un campus aux allures de baroud d’honneur pour Estrosi
Sárközy, le François Hollande de l’UMP
Contre Hollande, les sondages s’accumulent
François Hollande refuse d’honorer les Poilus à Meaux vendredi
« Sans dents » : Dray à la rescousse de Hollande
Jean-Yves Le Drian évoque la « déstabilisation des institutions »

ÉTRANGER

Prédateurs africains et joies du “vivre-ensemble”
Récidive 0 %
Le monde en guerre

 

 

 

L'image du jour : Yvan Benedetti, directeur de Jeune nation et président de l'Œuvre française, lors de la manifestation Sauvons Calais dimanche 7 septembre

L’image du jour : Yvan Benedetti, directeur de Jeune nation et président de l’Œuvre française, lors de la manifestation Sauvons Calais dimanche 7 septembre

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Journée du Patrimoine à la Maison des Elfes

Les inscriptions sont ouvertes pour le week-end des 20 et 21 septembre.
Comme vous le savez, nous vous proposons de nous retrouver à la maison des Elfes, en Bourgogne dans le cadre des journées européennes du patrimoine 2014 qui se dérouleront les 20 et 21 septembre prochains. Cette rencontre nous permettra de découvrir une petite partie du riche patrimoine de la région et de passer un bon moment entre nous.
Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à cette rencontre dont le déroulement sera confirmé à partir du moment où 5 participants au moins se seront annoncés. […] Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au vendredi 12 septembre à minuit. Nous ferons le point sur la participation à ce moment-là pour pouvoir confirmer aux inscrits le déroulement définitif de la rencontre.

(Voir : Des Racines et des elfes)

 

 

Un appel de Hervé Ryssen

« Comme je vois qu’il y a parmi vous de bonnes âmes, je lance cet appel pour un hébergement (bracelet électronique fourni par la République). voilà : je cherche un logement pour deux mois (a priori) entre Meudon, Gif-sur Yvette et Houdan (contrainte familiale, et non judiciaire). Ce serait à partir du mois de novembre, à négocier avec le juge d’application des peines.
Écrivez en privé s’il vous plaît ou partagez si possible.
Si ya pas ya pas. Tant pis, on ira se bastonner en prison.
Et merci encore à tous ceux qui “aiment” et qui soutiennent notre cause sacrée. »

a fait savoir Hervé Ryssen, auquel vous pouvez répondre via sa page Facebook.

Il s’agit, pour l’auteur de plusieurs livres sur le judaïsme, des suites de l’affaire des prétendues « menaces de mort » contre l’ancien maire de Paris Bertrand Delanoë.

 

 

 

 

FRANCE

Geneviève de Fontenay contre l’Algérie française, mais pour la France algérienne

L’extrémiste de gauche Geneviève « De Fontenay », la tristement célèbre ancienne directrice de Miss France, était présente en Algérie vendredi pour l’élection d’une miss Algérie. Prenant la parole durant le concours, elle a évoqué par erreur « l’Algérie française ». Le lapsus a provoqué le départ de plusieurs personnalités, dont la ministre des Télécommunications Fatla-Zohra Derdouri.

« Je n’ai jamais été Algérie française. J’ai toujours souhaité l’élection en France d’une miss d’origine maghrébine ».

s’est rapidement excusée l’ignoble raciste antiblanche et antifrançaise.

genevieve_'le_jocker'_de_fontenay-

 

 

« Ce sont ni les mous, ni les neutres qui font l’Histoire, mais les hommes qui s’engagent dans la lutte »

Cette citation historique a été prononcée par le maire UMP d’Hesdin, Stéphane Sieczkowski-Samier. Très inspiré, il avait lu cette phrase sur une affiche et trouvait qu’elle s’intégrait particulièrement bien à son discours prononcé lors de l’inauguration d’une exposition sur la Seconde Guerre mondiale, depuis le salutaire Régime de Vichy à l’invasion de l’Europe par les armées criminelles soviétiques et américaines.

« Cette visite m’a permis d’enregistrer quelques citations d’affiches de propagande allemandes que vous voyez au tableau. Ce sont des citations qui parlent beaucoup et aujourd’hui, certaines personnes devraient en prendre de la graine. »

a-t-il affirmé dans son discours avant, donc, de prononcer la phrase :

« Ce sont ni les mous, ni les neutres qui font l’Histoire, mais les hommes qui s’engagent dans la lutte »

Le jeune maire de 22 ans n’avait pas tout compris : cette phrase avait été prononcée par un certain Adolf Hitler… Il a donc été contrait a immédiatement présenter ses excuses, ce qu’il a fait avec une grande célérité.

 

 

Deux commerçants attaqués à Toulouse et Albon

Une buraliste a été blessée hier par deux criminels qui ont attaqué son commerce à Albon (Drôme). Alors qu’elle leur tenait tête, ses deux agresseurs lui ont tiré dessus avant de prendre la fuite sans butin. La commerçante a été blessée par des plombs au niveau du thorax et de l’avant-bras. Les deux criminels, qui ont rejoint un troisième homme qui les attendait à l’extérieur au volant d’une voiture, n’ont pas été arrêtés.

Cette affaire intervient au lendemain d’une agression très violente à Toulouse, où un commerçant a été très grièvement blessé. L’homme, âgé de 67 ans, venait de déposer sa recette à la banque quand il a été attaqué par un individu qui l’a très violemment frappé à de multiples reprises avant de lui voler sa voiture et de s’enfuir. Les témoins ont précisé que le criminel continuait à frapper alors que sa victime gisait inconscient au sol.

Les faits se sont déroulés en pleine journée près du métro La Vache dans le Nord de Toulouse, non loin du quartier envahi des Izards. L’agresseur a abandonné la voiture quelques centaines de mètres plus loin, après avoir provoqué un accident. La victime est actuellement hospitalisée entre la vie et la mort.

 

 

Un jeune homme tué à coups de couteau à Toulouse

Alors qu’un commerçant est toujours hospitalisé entre la vie et la mort après une agression très violente à Toulouse, la police a confirmé la mort d’un jeune homme de 21 ans, blessé ce matin à coups de couteau. La victime a été poignardée en plein centre-ville, entre la Basilique Saint-Sernin et la place du Capitole. Après plusieurs heures d’hospitalisation, il a succombé à ses blessures dimanche après-midi.

 

 

Occupation & faits divers

-Un agent de la SNCF a été retrouvé dans le coma grièvement blessé dans une rame du RER D à hauteur de Corbeil-Essonnes dans la nuit mercredi à jeudi. L’homme rentrait d’une soirée avec un ami quand une dispute a éclaté entre les deux hommes – dont les appartenances raciales ont été censurées par la police et les médiats. La « victime » aurait porté le premier coup, entraînant une violente riposte de son ami qui l’a abandonné inconscient au sol et s’est enfui. La « victime », très grièvement blessée, souffred’un traumatisme crânien, d’une hémorragie interne et de sévères dommages à la rate. Il était toujours dans le coma dimanche.

-Un homme de 36 ans s’est rendu après avoir tué par balles l’une de ses connaissances, âgée de 26 ans, à Pauillac (Aquitaine).

 

 

 

 

RENTRÉE POLITIQUE

UMP, côte ouest

Samedi et dimanche, l’UMP faisait sa rentrée sur fond de division. L’appareil politique, aux mains du triumvirat, se réunissait à La Baule, en Bretagne.

Interrogée sur LCI, l’anticopéiste Nathalie Kosciusko-Morizet s’est ralliée à Nicolas Sárközy.

« Quand on est à la guerre, on a besoin d’un général et Nicolas Sarkozy peut être cette incarnation forte de l’opposition dont on a besoin. Je voudrais plutôt que ce soit vécu comme un nouveau départ »

a-t-elle déclaré, évoquant « un nouveau départ » avec un homme qui était déjà élu il y a plus de 30 ans, ministre il y a plus de 20 ans, un ancien président de la République à ce point détesté que les Français lui ont préféré, c’est beaucoup dire, François Hollande. Selon elle, le compagnon de Carla Bruni est « cet homme de synthèse dont la France a besoin ».

 

 

Ni jeunes, ni populaires : un campus aux allures de baroud d’honneur pour Estrosi

Alors que la direction antisárközyste de l’UMP se réunissait à La Baule, Christian Estrosi avait réuni les soutiens de l’ex-président à Nice. Le Campus des Jeunes populaires a été un échec, la « population » des jeunes UMP se limitant à quelques dizaines d’individus. Mis à la diète après les différentes escroqueries, notamment celles de la dernière campagne, le parti n’avait pu affréter comme il le fait habituellement des cars de toute la France. L’esprit « militant » des jeunes arrivistes de l’UMP a fait le reste.

C’est devant « un public clairsemé » comme l’a précisé l’AFP que Christian Estrosi a lancé un appel à son mentor.

« Depuis deux jours ici, il y a un nom qui plane sur l’ensemble de notre campus. Ce nom, disons-le franchement, c’est celui de Nicolas Sárközy. […] J’appelle ici, à Nice, Nicolas Sárközy pour qu’il reprenne la direction de notre mouvement »

a-t-il déclaré, alors même que Nicolas Sárközy, qui avait envisagé de venir, y avait renoncé, repoussant également la date de sa décision sur son avenir à l’UMP.

Même les retraités ont boycotté le meeting d’Estrosi, qui n’avait pas oublié de parsemer les lieux de grandes affiches vantant le reggae.

meme_les_retraites_boudent_estrosi

 

 

Sárközy, le François Hollande de l’UMP

Selon une enquête de l’institut LH2, seuls 27 % des personnes interrogées veulent que Nicolas Sárközy se présente à la présidence de l’UMP – contre 66 % des sympathisants UMP – 71 % ne voulant pas qu’il le fasse.

 

 

Contre Hollande, les sondages s’accumulent

Dans une enquête de l’IFOP, 85 % des sondés ne souhaitent pas que François Hollande soit candidat à la prochaine élection présidentielle, 15 % y étant, quand même…, favorable. Au-delà de leur propre souhait, 55 % des personnes interrogées estiment qu’il ne se représentera pas.

Les sondés dénoncent pêle-mêle le fait qu’il n’a pas tenu ses promesses, les échecs économiques, la façon de (ne pas) incarner la fonction présidentielle, la hausse du chômage, etc.

Dans une enquête Odoxa, 59 % des sondés déclarent que le livre de Valérie Trierweiler ne modifie pas l’image qu’ils ont de François Hollande, 37 % affirmant qu’il modifie en mal l’image de leur président. Il y a – quand même ! – 3 % de personnes qui estiment que son image en ressort améliorée.

 

 

François Hollande refuse d’honorer les Poilus à Meaux vendredi

La ville de Meaux commémorera vendredi la Bataille de la Marne qui s’était déroulée en 1914 au début de la Première Guerre mondiale. Jean-François Copé, toujours député-maire UMP de la ville malgré son implication, entre autres, dans le scandale Bygmalion, avait annoncé la venue de François Hollande. Le président de leur République devait visiter le musée de la Grande Guerre de la ville pour rendre hommage aux soldats morts pour la France.

La venue de François Hollande avait été confirmée lundi dernier par Jean-François Copé et encore mercredi par l’Élysée. Mais si François Hollande a honoré sans faillir tous ses rendez-vous auprès des populations colonisatrices ces derniers jours, il a annulé l’hommage aux Poilus et à la France résistante sans la moindre explication.

 

 

« Sans dents » : Dray à la rescousse de Hollande

Mêlé à de nombreuses affaires politico-financières, Julien Dray a eu la « chance » de sortir miraculeusement blanchi de toutes les enquêtes : affaire MNEF, corruption généralisée à SOS Racisme. Seule erreur de parcours, il avait fait l’objet d’un simple rappel à la loi pour un abus de confiance, l’achat d’une montre de luxe avec le chèque d’une association. Car l’ancien trotzkyste collectionne les objets de luxe, notamment les montres ; l’une des enquêtes à son sujet portait ainsi sur l’achat d’un exemplaire de collection valant plusieurs dizaines de milliers d’euros, réglée en grande partie avec de l’argent liquide.

« À SOS [Racisme], nous avons découvert, non sans surprise, sa passion pour les lunettes, les montres, les stylos, les cartables et les scooters. C’est un véritable maniaque »

avait révélé Serge Malik.

Ce « spécialiste » de la pauvreté et d’un rapport normal à l’argent – qui est d’ailleurs toujours vice-président du conseil régional d’Île-de-France malgré les affaires – a volé au secours de François Hollande.

« Je n’ai jamais vu François Hollande, en trente ans, mépriser ou employer des formules blessantes à l’égard des pauvres. Attaquer François Hollande sur ses convictions d’homme de gauche n’a aucun intérêt car ce n’est pas vrai. Je ne l’ai jamais entendu dire cela, ce n’est pas sa tradition [sic] »

a prétendu l’homme pour qui porter des montres à 100 000 euros est une preuve d’engagement socialiste.

 

 

Jean-Yves Le Drian évoque la « déstabilisation des institutions »

Chaque barrière mentale qui tombe est une victoire, a fortiori quand l’aveu sort de la bouche des pires représentants du système. Alors que la parole se libère comme jamais, que les Français prennent conscience du génocide que la République a mis en place à leur encontre, que désormais le Front national – même abâtardi – est évoqué comme un vainqueur possible aux élections présidentielle et législatives, un ministre évoque la « déstabilisation des institutions de [sa] République ». La fin de la République, non plus un passage envisagé à une VIe République, mais sa fin brutale vers « autre chose », est une idée qui fait son chemin.

« Je vous demande de la vigilance car, si on n’y prend pas garde, il peut y avoir une tentative de déstabilisation des institutions de la République. Cet acharnement peut nous y conduire. […] En ce qui concerne la personne de François Hollande, je considère qu’il s’agit d’une tentative d’assassinat médiatique »

a-t-il déclaré lors d’un déplacement en Bretagne.

« Nous devons agir autrement. Et parler autrement. Pour être écoutés, et entendus. Nous savons quel serait le prix terrible de notre échec. A-t-on besoin d’une crise institutionnelle pour faire en sorte que l’extrême droite et Marine Le Pen soient aux portes du pouvoir ? »

a de son côté déclaré Manuel Valls, qui a répété qu’il allait poursuivre… la même politique.

a-bas_la_republique-v2

 

 

 

 

ÉTRANGER

Prédateurs africains et joies du “vivre-ensemble”

À Springfield, dans l’État du Missouri, aux États-Unis, l’attaque violente contre un couple de Blancs par une meute de jeunes Africains a été filmée par une caméra de surveillance. On voit la bande arriver par-derrière et frapper, sans raison apparente, le jeune couple qui se défend comme il peut, avant l’arrivée de deux policiers qui ont couru derrière les agresseurs, mais n’ont pas réussi à en arrêter sur-le-champ.

Après avoir été victime de harcèlement et de tentative d’agression sexuelle par les racailles, la jeune femme était allée se réfugier dans la discothèque où son petit ami travaille comme platiniste. C’est près avoir quitté les lieux que le couple fut suivi puis tabassé par un groupe de six individus.

On compte des plaies ouvertes à la tête et une cheville fracturée pour ces deux Blancs victimes du multiculturalisme.

 

 

Récidive 0 %

La justice afghane a prononcé la peine capitale contre sept Afghans reconnus coupables d’avoir agressé, enlevé et violé, en réunion, quatre femmes. Les victimes revenaient d’un mariage lorsqu’elles avaient été attaquées.

 

 

Le monde en guerre

-Belgique. Le procès de l’islamiste maghrébin Rachid Benomari, qui possède des papiers de leur République, de Mustapha Bouyahbaren – à papiers belges – et de l’Algérien Mohamed Saïd, s’est achevé vendredi. Condamné à 20 ans de prison en mai, Rachid Benomari avait obtenu la tenue d’un nouveau procès. Il est jugé pour avoir organisé une filière de recrutement de terroristes et avoir lui-même combattu en Somalie. Il avait notamment participé à un massacre durant lequel une trentaine de Somaliens avaient été tués. Le parquet a requis 20 ans contre lui, mais seulement cinq ans contre Mohamed Saïd et Mustapha Bouyahbaren, assortis pour ce dernier d’une partie en sursis.

-Ukraine. Peu après le cessez-le-feu, les deux camps se sont accusés de l’avoir violé dans l’est du pays. Une femme est morte près d’une position de l’armée ukrainienne pilonnée par les prorusses.

 

-Somalie. Après avoir confirmé la mort de leur ancien chef lors d’une attaque américaine, les islamistes des Shebab ont nommé son successeur, qui a renouvelé l’allégeance du groupe à al-Qaïda et Ayman al-Zawahiri.
Les autorités somaliennes ont déclaré craindre une recrudescence des attentats terroristes en représailles aux actions américaines.

-Libye. L’armée a tué 200 miliciens à Benghazi ces deux derniers jours lors d’une vaste offensive pour reprendre la ville.

-Palestine. Des émeutes ont éclaté à Jérusalem-Est hier après la mort d’un jeune palestinien, blessé à la fin du mois d’août par des soldats juifs lors d’une manifestation.

-Liban/Syrie. L’État islamique (ÉI) a diffusé des images montrant la décapitation d’un deuxième soldat libanais, enlevé lors de combats à Ersal en juillet.
De violents combats se déroulent dans la région depuis samedi après le lancement d’une offensive du Hezbollah.

-Syrie. Des raids de l’aviation syrienne contre des positions de l’État islamique à Racca auraient fait au moins 53 morts selon l’OSDH.
Sur le plateau du Golan, les islamistes ont progressé face aux troupes loyalistes ces derniers jours. Les combats y ont fait 43 morts selon l’OSDH.

-Irak. L’aviation américaine a étendu son aire d’action vers l’ouest en frappant l’État islamique (ÉI) près de Haditha. Les autorités étasuniennes ont affirmé avoir répondu à un appel du gouvernement irakien et des tribus sunnites locales en guerre contre les islamistes.
Depuis un mois, les États-Unis ont mené près de 150 frappes en Irak.

-Yémen. Un chiite a été tué par la police à Sanaa alors qu’il participait à une manifestation antigouvernementale.

 

© Jeune nation – 2014

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0