Accueil » Actualité nationaliste en France » Henry de Lesquen : La liberté de pensée nécessaire au salut de la France

Henry de Lesquen : La liberté de pensée nécessaire au salut de la France

lesquen

 

Voici 10 réflexions sur la campagne de haine dirigée contre moi. Plus une conclusion.

 

  1. Le tweet incriminé* était anodin. Je m’interrogeais sur des fabulateurs comme Gray, sans toucher aux dogmes de la religion de la choah.

* Je m’émerveille de la longévité des « rescapés de la Shoah » morts à plus de 90 ans. Ont-ils vécu les horreurs qu’ils ont racontées ?

 

  1. Simple bon sens : les malheureux qui ont vécu les horreurs des camps ont pu difficilement atteindre un âge avancé.

 

  1. L’ampleur et la violence des réactions prouvent que j’ai touché le point névralgique du système d’ahurissement du peuple français.

 

  1. Les réactions hystériques, disproportionnées, à un tweet anodin démontrent l’emprise de la religion de la Choah.

 

  1. Les pires blasphèmes sur le Christ auraient suscité cent fois moins de réactions que ce tweet qui égratignait la religion de la Choah.

 

  1. La religion de la Choah est clairement la clé de voûte du système cosmopolite qui détruit la nation.

 

  1. Les officines de délation comme la Licra et SOS-Racisme veulent imposer le cosmopolitiquement correct par la police de la pensée.

 

  1. Les gens dits de droite qui ont hurlé avec les chacals ont révélé leur vrai visage. Ce sont des suppôts du système cosmopolite.

 

  1. Cette campagne de haine est la preuve par neuf de la justesse et de la pertinence de mon action. Elle renforce ma détermination.

 

  1. Il faut casser un par un tous les codes du cosmopolitiquement correct, en commençant par ceux de la religion de la Choah.

 

Conclusion.

Ce combat pour la liberté de pensée est nécessaire au salut de la France. J’ai besoin de votre aide pour résister, pour gagner !

 

                                                                                Henry de Lesquen

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0