Accueil » Société » Économie & social » ISF et droits de succession : le dogme de l’impôt

ISF et droits de succession : le dogme de l’impôt

La révolte des français contre l’oligarchie continue, les Gilets Jaunes sont déterminés à ne rien lâcher. Pourtant, ceux qui sont à la manœuvre semblent résolus à rester dans leur dogmatisme.

Alors que la réduction des impôts qui constituent un véritable braquage du peuple figure parmi les principales revendications des Gilets, le pseudo groupe de réflexion Terra Nova préconise d’augmenter la fiscalité liée aux droits de succession. En effet, afin de compenser la perte de 3 milliards d’euros pour l’Etat due à la suppression de l’ISF, les alchimistes rouges de Terra Nova proposent d’augmenter le rendement des droits de successions de 25%.

Preuve supplémentaire s’il en faut de la totale déconnexion avec le réel de cette caste de privilégiés qui vie très loin des préoccupations des français.

Une des justifications de cette aberration est la transformation de la France en une « société d’héritiers vieillissants » qui concentrent le patrimoine. Or, s’il est un fait que la société française vieillit, il ne faut pas oublier que c’est en grande partie à cause de l’absence d’une politique nataliste.

Il s’agit d’ailleurs là d’un manquement délibéré de nos gouvernants qui en plus promeuvent à outrance l’avortement. Cela leur sert habilement à justifier l’invasion du territoire par des populations extra européennes beaucoup plus jeunes et à la démographie galopante.

De plus en plus de français révoltés prennent conscience de la nécessité vitale de mettre fin à cette invasion qui conduira à terme au génocide ethnique des blancs par le métissage.

Thomas Roger

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
63Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Pierre Olivier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?