Accueil » Actualité » Actualité française » Insupportable police juive de la pensée : Rivarol à nouveau condamné

Insupportable police juive de la pensée : Rivarol à nouveau condamné

Les juges de leur République ont infligé une nouvelle condamnation à l’encontre de Rivarol cet après-midi. Jérôme Bourbon, le directeur de publication de l’hebdomadaire nationaliste, été condamné à verser 2 000 euros d’amende pour une prétendue « provocation à la haine envers les juifs ». Il devra verser encore 1 500 euros à la LICRA et 1 000 euros LDH et SOS Racisme au titre des dommages et intérêts et des frais de justice, soit un total de 6 500 euros.

« Par leur excès, leur outrance et la stigmatisation qu’elles traduisent, de telles expressions incitent au rejet » a prétendu le tribunal.

« Nous vivons en pleine tyrannie juive ».

« Nous sommes en effet dirigés, étouffés, opprimés par une minorité qui se croit tout permis »

avait écrit Jérôme Bourbon dans deux articles le 16 janvier, consacrés notamment aux procès à répétition contre Dieudonné, qualifiant le Conseil d’État de « tribunal rabbinique ».

CHARD-rivarol-justice

Comme pour justifier ces propos, comme aux heures les plus sombres de l’histoire européenne, quand les Juifs Trotzky ou Yagoda organisaient des délations et des massacres à l’échelle continentale, le groupe extrémiste juif Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) (fondation : Bernard Lecache ; présidence : Alain Jakubowitz ; secrétaire général Roger Benguigui) avait dénoncé des propos dissidents auprès de la police politique.

Le parquet de Paris, aux ordres d’Israël, avait immédiatement lancé des poursuites, qui s’achèvent sans surprise par une condamnation.

La justice d’occupation a multiplié les condamnations contre Jérôme Bourbon ces derniers mois, la dernière étant en septembre. Mais il est interdit de rappeler, comme lui-même le disait dans les propos incriminés :

« Nous vivons en pleine tyrannie juive. […]  Nous sommes en effet dirigés, étouffés, opprimés par une minorité qui se croit tout permis ».

 

rivarol-quand-les-peuples-cessent

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Marie Mansard

Commentaires (3)

  1. Mehdi-Marseille dit :

    Bonjour, étant de région marseillaise je voudrais savoir dans quel kiosque ou magasin pourrait-on acheter le Rivarol s’il vous plaît?

  2. Fabrice Bosio dit :

    Rivarolien depuis 10ans,j’ai hâte de renouveler mon abonnement afin de soutenir cette troupe d’assaut.Car comme on le voit encore,la guerre aux mensonges n’ est pas finie.D’ailleurs le mensonge me rappelle cette phrase de Schopenhauer qui disait,au XIXème siécle que les grands maîtres du mensonge sont…
    La suite est interdite dans nôtre démocrâssie,la liberté de parole vous voyez,on se rapproche tout doucement de la Corée du Nord.
    Mais cette putain comme disait Brasillach,se dirige vers sa chute et son anéantissement,par sa dépravation,sa corruption et sa nocivité.
    Le peuple va avoir un sursaut,un réveil vers le renouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0