Accueil » Actualité » Actualité internationale » États-Unis : les profits de Mein Kampf iront aux survivants de la Shoah

États-Unis : les profits de Mein Kampf iront aux survivants de la Shoah

États-Unis : les profits de Mein Kampf iront aux survivants de la Shoah

USA_Mein_Kampf

Selon un médiats de Boston, la maison d’édition américaine Houghton Mifflin Harcourt, qui s’occupe de la publication de l’ouvrage d’Adolf Hitler depuis 1933 aux États-Unis, s’est engagée à reverser les profits des ventes de Mein Kampf à une association aidant plus de 200 rescapés de la Shoah dans la région de Boston. Chaque année, l’ouvrage de l’homme d’État allemand générerait près de 60 000 dollars. « Nous avons tenté de déterminer la meilleure façon qui soit de fournir directement de l’aide aux victimes de cet horrible événement qu’est l’Holocauste », explique Andrew Russell, le directeur de la publication, « et nous avons convenu que les fonds de « Mein Kampf » seraient reversés à l’association Jewish Family & Children’s Service of Greater de Boston ».

Cette décision de la maison d’édition intervient pour éteindre une polémique naissante. Alors que la maison d’édition reversait depuis plus de 15 ans les droits d’auteur à des organismes sensibilisant la population à l’histoire de la Shoah, la Houghton Mifflin Harcourt avait récemment décidé de changer sa politique de redistribution des fonds en finançant des musées et organisations culturelles n’ayant aucun lien avec l’Holocauste. Grave erreur ! Les représentants du judaïsme politique ne pouvaient laisser passer cela et menacèrent de déclencher à nouveau le rouleau compresseur victimaire à l’encontre de la maison d’édition comme cela avait déjà été le cas une dizaine d’année auparavant. Dans les années 2000 une campagne médiatique avait dénoncé Houghton Mifflin Harcourt comme l’éditeur capable d’avoir engranger 300 à 700 000 dollars pendant 20 ans avec les recettes de Mein Kampf, sans jamais en reverser à qui vous savez…

Il n’y a pas de petits profits !

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0