Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 19 novembre 2013

Journal du 19 novembre 2013

FRANCE

La désinformation, un métier dangereux

Un inconnu a ouvert le feu hier dans les locaux de Libération à Paris, blessant l’assistant d’un photographe présent. Il a ensuite tiré près du siège de la Société générale dans le quartier de la Défense et a menacé brièvement des membres du personnel de BFM-TV. L’homme n’a pas été arrêté.

« Nous pensons à nos confrères qui vont travailler dans les prochains jours protégés par la police »

a déclaré Nicolas Demorand, directeur de publication de Libération nommé par son patron et coreligionnaire Édouard de Rothschild, informant ses journalistes que lui n’avait pas l’intention de travailler les prochains jours. « S’attaquer à des journalistes, c’est s’attaquer à un rouage de la démocratie » a-t-il ajouté.
Les mobiles du tireur sont inconnus pour l’heure ; a-t-il visé le journal de l’anti-France Libération pour ce seul motif ? Les causes justifiant une attaque contre ce journal, en parti détenu, outre Rothschild déjà cité, par les autres mosaïques Bernard-Henri Lévy et Henri Seydoux, mais encore le destructeur de la famille Pierre Bergé. Le journal est connu par ailleurs pour avoir également fait la promotion de la pédocriminalité dans le passé, entre autres attaques contre la France.
Ce fait divers a conduit à une très forte mobilisation policière et entraîné une vague d’indignation et de soutien de l’ensemble de la classe médiatico-politique. La palme de l’hypocrisie sinon de la bêtise revient sans conteste au Front national, insulté régulièrement par le journal, auquel les marinistes ont officiellement apporté leur soutien.

lesnouveaux-amis-du-front-national-2

« L’insécurité, ou plus justement le sentiment d’insécurité, c’est de l’ordre du fantasme, de la déraison ».
Libération.

 

 

Maghrébin, gaulliste et nazi ?

Dans ce qui apparaît comme une énième fausse agression, la tête de liste MoDem-UDI-UMP d’Essey-lès-Nancy Redoine Mebarki a annoncé avoir vu sa permanence attaquée par des « nazis ».

« Je suis un gaulliste social qui aime la France et qui le dis. Je ne veux pas laisser ça aux extrêmes. Peut-être est-ce aussi ça qui dérange ».

a déclaré ce candidat inconnu en mal de publicité. Les svastikas « nazies » ont été faites dans le sens opposé à celui utilisé par le régime national-socialiste.

redoine mebarki-croix-gamme-a-l-envers

 

Les amis de François Hollande joueurs (I)

Interrogé sur l’équipe d’Afrance de football et le lamentable échec vendredi des millionnaires face à l’Ukraine (un match perdu 2 à 0 contre une équipe nationale composée de nationaux), le ministre de la Consommation (sic) Benoît Hamon a annoncé qu’au match retour ce soir, l’équipe multiraciale de l’anti-France gagnerait 4 à 0.

« Je prends beaucoup de risque à le dire ».

a-t-il ajouté avec un courage rare.

 

 

Les amis de François Hollande joueurs (II)

À défaut de s’occuper de politique, les socialistes sont passés maîtres dans l’art du jeu et des paris. Plus incroyable encore que les pronostics de Benoît Hamon, François Rebsamen, le chef des sénateurs socialistes, a évoqué de son côté les élections présidentielles de 2017. Alors que la cote de confiance de François Hollande est la plus mauvaise jamais obtenue par un président, il a fait le « pari » que François Hollande « gagnera la présidentielle en 2017 ». Ajoutant – sans aller jusqu’à parier qu’il n’y en aurait pas – : « D’ici aux élections, évitons les conneries ».

 

 

Du racisme antiblanc et des jeux

Il s’est trouvé selon les statistiques officielles de l’institut Médiamétrie, 9,3 millions de personnes en France pour regarder un match de football opposant l’équipe d’Ukraine à l’équipe d’Afrance. Les mercenaires africains de cette dernière ont été battus 2 à 0.
Plus d’un tiers des consommateurs ayant perdu leur vendredi soir devant la télé l’ont fait devant ce match retransmis par TF1, une proportion qui monte à plus de 50 % chez les hommes (?) de moins de 50 ans.

 

 

Du racisme antiblanc et du dopage

Jean-René Bernaudeau, cycliste qui rêve de voir des Noirs battre des Blancs, simplement en raison de leur couleur de peau :

« Si j’avais un vieux rêve, ce serait que Kévin Réza, Natnael Berhane ou Yohann Gêne gagnent une très très grande course pour combattre encore un peu plus le racisme qui existe parfois dans le vélo. »

Dans une veine très libéraliste, il déclarait quelques années plus tôt, refusant un contrôle anti-dopage :

« Je considère les contrôles [antidopage] dans les critériums comme une atteinte à la liberté du travail. »

 

 

Monde moderne

Une femme de 39 ans a avoué le meurtre de ses trois enfants (2, 3 et 5 ans) à Bar-le-Duc (Lorraine). Elle n’aurait pas eu ensuite le courage de se suicider comme elle l’avait prévu, demeurant plusieurs heures aux côtés de ses enfants.

Dans la Drôme, un homme de 34 ans est soupçonné d’avoir pendu ses enfants (un an et demi et 3 ans). Il aurait tenté de se suicider en avalant des cachets.

À Limoges (Limousin), un cadre de la police judiciaire s’est suicidé avec son arme de service dimanche. Selon Ouest-France, il a laissé une lettre expliquant qu’il « subissait une trop grande pression hiérarchique ». En une semaine, c’est le troisième policier à se suicider en France. Un policier de 50 ans s’est tué chez lui à Brest (Bretagne) jeudi ; la veille, un policier s’était donné la mort avec son arme de service à Sélestat (Alsace).

 

 

Une rencontre syndicat-patronat à Paris le 13 novembre

Le Président du CRI(J)F Roger Cukierman a reçu le 13 novembre 2013 le secrétaire général de Force ouvrière (FO) Jean-Claude Mailly. « En préambule, le Président du CRI[J]F a fait part des inquiétudes de la communauté juive » rapporte le site de l’organisation communautariste.

« Les Juifs ont le sentiment de vivre dans un environnement dans lequel ils ne sont plus les bienvenus »

a déclaré Roger Cukierman, sans en tirer les conclusions, et, poursuivant ses lamentations, s’est plaint que sa communauté ne pouvait torturer les animaux à sa guise ou infliger des mutilations aux enfants à l’envi.
Fin psychologue, Jean-Claude Mailly a rappelé que l’antisémitisme, la crise économique, la loi sur la circoncision : « tout se tient », dénonçant, pour complaire à ses hôtes, l’antisémitisme, le racisme et l’islamisme. Il a appelé à faire « de la lutte contre l’antisémitisme et le racisme une cause nationale ».
Dans le même temps, Force ouvrière annonçait qu’elle se désolidarisait du mouvement des Bonnets rouges, soupçonné de dérives droitières.

 

 

Immigration-invasion : la mairie de Calais « totalement dépassée »

Alors que les citoyens calaisiens se mobilisent depuis plusieurs semaines pour dénoncer les dégradations, l’insécurité et l’ensemble des préjudices causés à la population locale par les clandestins, la mairie UMP, qui a longtemps préféré soutenir les immigrationnistes, fait connaître son ras-le-bol.

« La ville subit quelque chose qui la dépasse totalement et qui doit se traiter au plus haut niveau de l’État et au niveau européen. […] Même des associations disent ‘Attention, ne mettez pas en place des structures d’accueil qui seraient de véritables lieux d’aspiration’. […] Là où aujourd’hui on a, en fonction des semaines, 200, 300, 400 ou 500 migrants, demain on connaîtra ce qu’on a connu à l’époque de la ‘jungle’ ou de Sangatte. Cela montait aux alentours de 2 000 ! ».

a précisé un adjoint au maire. Les Calaisiens organisent une manifestation pour dénoncer cette situation le 7 décembre 2013.

calais-manif-7-decembre-2

 

Justice expéditive : les agresseurs d’un préfet lourdement condamné

Habituellement très laxiste quand il s’agit de juger des immigrés agresseurs de Français – les rares fois où la police a enquêté pour les retrouver –, quatre jours après la commission des faits, la justice a condamné à des peines très lourdes deux Africains et un Arabe hier. Ils avaient aspergé le préfet de Haute-Savoie de gaz lacrymogène et frappé à terre un policier de la BAC jeudi lors d’un contrôle.
Le Maghrébin Nadir N., 18 ans, a écopé de 12 mois de prison ferme. Deux frères Congolais – qui possèdent des papiers grecs – ont écopé de 12 (auxquels s’ajoutent 10 mois de prison récoltés dans une autre affaire) et 8 mois ferme.
Alors qu’habituellement pour des peines aussi courtes il n’y a pas de mandat de dépôt, les trois délinquants ont été maintenus en détention après le jugement.

 

 

Occupation et faits divers

Un multirécidiviste s’est évadé vendredi de la prison de Béthune. Il a profité d’une visite à l’hôpital pour s’emparer « sous la menace » (?) des clés de ses menottes avant de s’enfuir. Il s’était déjà évadé il y a plusieurs années.

 

 

 

 

EUROPE

Collusion de l’extrême-gauche avec la police et l’armée du système

Le 17 novembre 2013, sous l’œil bienveillant de la police du système, quelques centaines de communistes ont défilé à Athènes. La soirée s’est terminée en émeute, les extrémistes multipliant les dégradations, les feux de poubelles, les agressions, etc., sans quasiment la moindre réaction des policiers aux ordres des banquiers mondialistes.
Alors que la presse internationale a dénoncé un complot imaginaire de nationalistes infiltrant la police et l’armée grecques, les photos et vidéos diffusées de cette manifestation montrent la présence de sections entières de militaires, de différentes unités, parmi les manifestants arborant le drapeau du Parti communiste, celui des 150 000 000 de morts, mais aussi la passivité des forces de police face aux émeutiers.

 

 

Cinq criminels anarchistes arrêtés en Espagne

Plus d’un mois après les faits, la police espagnole a arrêté cinq terroristes d’extrême gauche à Barcelone pour l’attentat commis contre la basilique Notre-Dame-du-Pilier de Saragosse le 2 octobre dernier. Il s’agit de criminels étrangers, chiliens et italien, pour la plupart connus comme terroristes internationaux. Ils sont probablement les auteurs d’au moins un autre attentat contre la cathédrale de La Almudena à Madrid le 7 février 2013, revendiqué par le même groupe terroriste, le Commando insurrectionnel Mateo Morral.
Il s’agit d’une référence à un anarchiste qui avait massacré trente passants espagnols qui se trouvaient à proximité du convoi du mariage du roi d’Espagne au début du XXe siècle . La dernière grande action de ce « héros » fut l’assassinat d’un anonyme garde-champêtre de Torrejón de Ardoz, alors petit village de la banlieue de Madrid, avant de se suicider.

 

 

Immigration et criminalité : l’Allemagne n’est pas épargnée

L’ancienne école Gerhart Hauptmann de Kreuzberg, à Berlin, a été transformée en accueil pour clandestins prétendument « réfugiés ». À l’entrée de ce qui est devenu un squat qui centralise toutes les activités criminelles du secteur, se trouvent « d’innombrables vélos » dont, s’interroge naïvement un journaliste de BZ Berlin, « personne ne sait d’où ils viennent ». Les immigrés ont d’abord créé un centre de diffusion de drogue ; les agressions se sont multipliées. Dernièrement plusieurs cas d’agressions sexuelles ont été révélées. Deux cent racailles tiennent désormais les lieux, clandestins, drogués, Gitans.
La police enquête sur 24 crimes et délits depuis moins d’un an. Pour le seul début du mois de novembre, trois enquêtes sont en cours, dont 2 pour viol ou tentative de viol. La dernière vendredi dernier : une jeune fille de 16 ans a été agressée par un Sénégalais qui a voulu lui vendre de la drogue et, après son refus, l’a agressée, l’a entraînée dans le squat et a tenté de la violer, quelques jours après une précédente agression sexuelle.
La maire d’extrême gauche des lieux, Monika Herrmann, refuse d’agir, prétextant de l’arrivée de l’hiver.

vols,viols,agressions-gauchistes-immigres-2

 

 

 

ÉTRANGER

Un rabbin déclare que les Juifs peuvent tuer les non-juifs qui menacent Israël

Un rabbin de Cisjordanie a publié il y a deux semaines un livre dans lequel il autorise les Juifs à tuer les « Gentils » qui menacent Israël.
Rabbi Yitzhak Shapiro, qui dirige une Yeshia précise dans son ouvrage La Torah du roi, que même les bébés et les enfants peuvent être tués s’ils représentent une menace pour la nation.

« Il est permis de tuer les Justes parmi les Nations, même si ils ne sont pas responsables de la situation menaçante », écrit-il, ajoutant : « Si nous tuons un païen qui a péché ou a violé l’un des sept commandements – parce que nous nous soucions des commandements – il n’y a rien de mal à l’assassiner ».

Plusieurs rabbins éminents, dont le rabbin Yithak Ginzburg et le rabbin Yaakov Yosef, ont recommandé le livre à leurs élèves et disciples.

(Source : Contre-Info/Haaretz)

 

 

L’ancien grand rabbin d’Israël arrêté

Yona Metzger a été arrêté hier dans le cadre d’une enquête pour corruption, pots-de-vin, fraude, abus de confiance, subornation de témoin et entrave à l’exercice de la justice. Les faits porteraient sur plusieurs centaines de milliers d’euros. Il a été durant dix années, jusqu’en juillet 2013, le grand rabbin de la communauté ashkénaze de Palestine occupée. Il a été mêlé dès 2005 à différentes affaires, mais s’est maintenu durant sept ans au plus haut poste religieux juif.

 

 

Le quotidien de l’Afrique du Sud « libérée »

Le 16 novembre, dans le quartier des affaires de Johannesburg

 

 

Le monde en guerre

-La région de Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique, a été endeuillée par une nouvelle tuerie dimanche. Huit membres d’une même famille, dont trois enfants, ont été assassinés à l’arme blanche dans leur maison.

-Dans un contexte général d’augmentation des violences ces derniers mois, un jeune homme de 15 ans a été blessé par balles hier en Irlande du Nord. L’attaque est attribuée aux groupes paramilitaires loyalistes pro-Anglais.

-Les rebelles syriens ont annoncé la mort de l’un de leurs chefs, Abdel Qader Saleh, qui dirigeait un groupe armé proche des Frères musulmans. Il a succombé à ses blessures après un raid de l’armée syrienne qui poursuit son avancée contre les positions des rebelles.

-Douze terroristes ont été exécutés ces dernières heures en Irak.

 

 

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Un nationaliste allemand grièvement blessé dans une attaque menée par plusieurs criminels rouges

Un militant nationaliste de 31 ans a été victime d’une très violente agression le 15 novembre dans les rues de Berlin. Vers 19 heures, alors qu’il se promenait à vélo, il a été attaqué par au moins trois extrémistes masqués qui l’ont fait tomber à terre et l’ont frappé à la tête à plusieurs reprises avec un marteau. Les racailles lui ont volé son téléphone portable et se sont enfuies, sans avoir été rattrapées. Le jeune homme a été hospitalisé dans un état grave.

 

 

Forza nuova contre l’immigration à Pozzallo

Face aux graves désordres créés par l’immigration-invasion, Forza nuova se mobilise à Pozzallo dans la province de Raguse (Sicile).

Forza nuova contre l'immigration à Pozzalo-1« Non à l’immigration. Stoppons l’invasion ».

Forza nuova contre l'immigration à Pozzalo-2

 

Manifestation de Lotta Studentesca Roma samedi pour la défense de l’école publique

 

Ici devant le lycée Cavour pour dénoncer le chômage des jeunes

 

 

 

 

VISUEL jeune_nation_013_by_rouesolaire-d6un21o

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (1)

  1. « Le monde en guerre »

    « un jeune homme de 15 ans a été blessé par balles hier en Irlande du Nord » : l’Irlande partage avec la Palestine ce privilège rare dans la presse – y compris jusques à “Jeune Nation”… – à savoir que ses enfants y sont des hommes très, très jeunes ; partout ailleurs – et plus le pays est “culturellement“ proche du Système, plus on y est jeune longtemps –, on parlerait d’enfants, à la rigueur d’adolescents, mais un Irlandais de 15 ans blessé par les Anglais est « un jeune homme », et alors, un Palestinien de 11 ans tué par la douce soldatesque de l’Entité sioniste est lui carrément « un homme ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0