Accueil » Actualité » Journal du 30 août 2016

Journal du 30 août 2016

Saints Rose de Lima, vierge.  Memoire des saints Félix et Adaucte, Martyrs.

 14068107_629901117169080_1256708833634838035_n

Sommaire :

Actualité nationaliste France

  • Hommage à Émile Driant et ses chasseurs – Discours de Georges Dumont à la randonnée de Lorraine Nationaliste

Actualité nationaliste Europe

  • Le 10 septembre, venez à l’anniversaire de NATION !
  • Slovaquie : le gouvernement veut interdire les patrouilles du LS-NS dans les trains

France

  • Le seuil des 10 000 envahisseurs est franchi à Calais
  • Walid, dealer récidiviste arrêté en flagrant délit à Avignon
  • Trois Turcs écroués après un jet de cocktails molotov
  • L’algerien Assein Bouzidi menace de mort une religieuse et fait l’apologie du terrorisme
  • Panique à la CAF de Marseille : ‘Allah Akbar ! Je vais tout faire sauter !
  • 12 à 18 mois de prison ferme pour des trafiquants d’héroïne Albanais
  • Les cinq agresseurs Congolais d’un vigile resteront en prison
  • Une nouvelle organisation  gouvernementale d’islamisation de la France, financée par des fonds publics
  • Pour la rentrée, la candidate Marine Le Pen « quitte » le FN
  • Emmanuelle Cosse veut réquisitionner des lieux publics pour accueillir les envahisseurs

Etranger

   Europe

  • Le maire de Londres, Sadiq Khan, condamne fermement l’interdiction du burkini en France
  • Allemagne : agression de 2 adolescentes par un envahisseur irakien
  • Italie : plus d’un millier d’envahisseurs rapatriés sur le continent

   Monde

  • Turquie : opération « Bouclier de l’Euphrate », quand Erdogan pratique l’amalgame
  • Canada : le voile islamique autorisé dans la police montée
  • Yemen : attentat-suicide de l’État Islamique à Aden
  • Égypte : « L’ennemi du monde entier est le sionisme »

Vidéo

  • Serge de Beketch dévoile les manœuvres de Pasqua pour le faire virer de Radio Courtoisie

Kiosque 

  • Militant n°864

Ephéméride nationaliste

  • 30 août 1941 : bénédiction du drapeau de la LVF

Agenda

  • 3 septembre – 4 septembre Journées chouannes de Chiré – 50 ans

 

——————–

 

Actualité nationaliste France

 

 

Hommage à Émile Driant et ses chasseurs – Discours de Georges Dumont à la randonnée de Lorraine Nationaliste

 

LN1

Chers amis nationalistes,

Nous voici réunis au Bois des Caures où ont péri les 21 et 22 février 1916 le lieutenant-colonel Mile Driant et ses chasseurs des 56e et 59e Bataillons de Chasseurs à Pied – BCP –. Seulement une centaine de chasseurs, sur un effectif de 1.200 hommes, survivront à cette première offensive de ce qui deviendra la « Bataille de Verdun ». Ils avaient face à eux plus de 10.000 combattants allemands. Leur sacrifice héroïque permettra de contenir durant deux jours l’armée du Kronprinz. Ce fait d’armes d’exception offrira ainsi à l’armée française, commandée par le Général de Castelnau, la mise en place d’une contre-offensive déterminante pour sauver Verdun.

Émile Driant, brillant officier de Saint Cyr, devenu Député de Nancy, n’hésita pas à 49 ans à reprendre du service au moment de la déclaration de la guerre en 1914 pour défendre sa patrie : LA FRANCE. Il prit le commandement à Verdun des 56e et 59e BCP composé de réservistes de l’armée Française. Ces unités furent placées en première ligne face à l’armée allemande. Driant, tacticien émérite, comprit très vite qu’un grand affrontement se préparait. Il préviendra l’état-major du danger imminent que risquait de subir l’ensemble militaire de Verdun ou de nombreux forts avaient cependant été désarmés !

Le lieutenant-colonel Émile Driant, assisté du commandant RENOUARD, prépara alors avec leurs hommes et l’artillerie dont il disposait – 270 canons – les éléments de défense autour du poste de commandement du Bois des Caures. Il s’agissait des 7, 8 ,9 et 10es compagnies commandées respectivement par le Capitaine Seguin, le lieutenant Simon, le lieutenant Robin et le Capitaine Vigneron. La consigne qui leur fut donnée par Driant sera : On ne passe pas.

Face à eux l’armée Allemande dix fois supérieure en hommes et avec 850 pièces d’artillerie, dont 540 de gros calibre.

Le 21 février 1916 à 6H30 l’ennemi déclenche un premier bombardement. Puis à 07H30 un bombardement massif – feu continu – qui durera jusqu’à 17H00. Sachant que l’heure du sacrifice a sonné, Driant parait au milieu de ses chasseurs qu’il ne quittera plus. Le jour baisse, la neige commence à tomber.

Alors que l’armée allemande équipée de lances flammes se rue sur les positions Françaises, les chasseurs de Driant s’accrochent au terrain malgré de nombreuses pertes en hommes et en matériel. Le lieutenant Robin et ses chasseurs valides contre-attaquent durant la nuit pour reprendre un poste perdu. Les autres tirent jusqu’à épuisement des munitions.

Au matin du 22 février, les bombardements ennemis reprennent, mais les troupes allemandes n’avancent plus. Pourtant à 16H00, Driant entend des tirs d’obus par son arrière et comprend qu’il est contourné. Il brûle ses documents, passe à son poste de secours pour réconforter les blessés. Pour ne pas être faits prisonniers, Driant et une centaine d’hommes encore valides décident de se replier en quatre groupes. Le colonel marche calmement, sa canne à la main. Il vient de faire un pansement à un chasseur blessé dans un trou d’obus, la forêt du Bois des Caures ayant disparu du fait des bombardements massifs de l’ennemi. Alors qu’il sort d’un trou d’obus, une balle l’atteint à la tempe. Il tombe en criant : Mon Dieu. Il est un peu plus de 16H30, le colonel Émile Driant est mort pour la France. Seul un des quatre groupes, soit au total une trentaine d’hommes rejoindra les lignes françaises.

Par leur action de résistance face à l’ennemi, Driant et ses chasseurs ont retardé de façon décisive la progression allemande, permettant au Général de Castelnau de préparer la contre-offensive pour sauver Verdun. Verdun qui tiendra avec la venue du Général Philippe Pétain et la mise en place de la voie Sacrée avec les Poilus pour gagner la bataille de Verdun qui s’achèvera en décembre 1916.

Le monument dédié à Émile Driant et à ses chasseurs, devant lequel nous nous trouvons au Bois des Caures, fut inauguré le 22 octobre 1922 en présence du Général de Castelnau et du ministre de la Guerre André Maginot.

Le camp nationaliste 2016 a été dédié à Émile Driant, un nationaliste visionnaire, un Héros FRANÇAIS.

Georges DUMONT

Au Bois des Caures, le samedi 20 août 2016

 

À l’issue de cette déclaration, une gerbe a été déposée au Bois des Caures à l’emplacement où est mort au combat Émile Driant. L’hymne des nationalistes a ensuite été entonné : NOUS VOULONS RESTER FRANÇAIS.

 

 

Actualité nationaliste Europe

 

Le 10 septembre, venez à l’anniversaire de NATION !

 

Samedi 10 septembre, nous fêterons les 17 ans de NATION !

17 ans pendant lesquels NATION a maintenu la flamme de nos idéaux patriotiques, identitaires et solidaristes !

Cela n’a pas été facile tous les jours et on ne nous a rien épargné ! Mais NATION est toujours là, plus déterminé que jamais et disons-le porté par une dynamique qui ne se dément pas depuis notre dernier congrès et par l’arrivée de « forces nouvelles » qui vont nous permettre de nous implanter de plus en plus !

Mais 17 ans de militantisme sans concession, c’est aussi un grand nombre de souvenirs. C’est pourquoi cette soirée verra la projection de plusieurs vidéos retraçant l’histoire du Mouvement et ses moments marquants.

Nous profiterons bien entendu aussi de l’occasion pour parler de l’avenir du Mouvement et des projets que nous avons.

Ce sera surtout l’occasion de se rencontrer entre camarades et de boire le verre de l’amitié.

Nous terminerons la fête par une soirée dansante.

Au 10 septembre donc… les autres détails suivront !

Ouverture des portes à 18 h !

Inscription via [email protected]

nation

 

 

Slovaquie : le gouvernement veut interdire les patrouilles du LS-NS dans les trains

 

Les membres du mouvement nationaliste slovaque LS-NS (« Parti Populaire – Notre Slovaquie »), dirigé par Marian Kotleba, ont commencé à patrouiller dans les transports ferroviaires slovaques en avril dernier, après qu’un tzigane de 16 ans eut agressé une jeune femme de 21 ans pour lui voler son portefeuille dans un train. Marian Kotleba, entré au Parlement slovaque en mars dernier, avait dénoncé à l’époque les « extrémistes tsiganes » et son mouvement avait lancé dans la foulée des patrouilles anti-Roms dans les trains visant à rassurer et défendre les Slovaques et surtout les femmes, cibles privilégiées des voyous.

Le gouvernement de coalition de gauche de Robert Fico a aujourd’hui préparé un amendement à la loi sur les chemins de fer, pour interdire dans les rames « toutes sortes de protection ou de surveillance autre que celle de la police », a annoncé le porte-parole de ministère de la Justice, Peter Bubla. Et la justification en est particulièrement honteuse puisqu’il s’agit clairement de redonner une impunité à la minorité délinquante en question : « L’objectif est d’éliminer la situation injustifiée où des patrouilles paramilitaires errent dans les rames publiques », a précisé Abel Ravasz, chargé au sein du gouvernement des affaires relatives à la minorité rom !

Milan Uhrik, député du LS-NS, s’est élevé contre l’interdiction proposée de ces patrouilles, en déclarant qu’on « ne discute pas avec les ivrognes et les extrémistes tsiganes antisociaux ».

Slovaquie_patrouille_anti-roms_LSNS

 

 

France

 

Le seuil des 10 000 envahisseurs est franchi à Calais

 

Selon une note remise jeudi dernier au syndicat de police Alliance (majoritaire chez les gardés et gardiens), le nombre d’envahisseurs dans le bidon-ville de la Lande, baptisée la «jungle», «devrait atteindre les 10 000 d’ici à début septembre». Les chiffres des associations humanitaires, qui évoquaient 9 000 personnes (4 500 en juin), sont maintenant dépassés par les propres estimations des forces de l’ordre.

Et encore ne s’agit-il que des envahisseurs de Calais, car si l’on compte le camp de Grande-Synthe, près de Dunkerque, et les multiples implantations sauvages dans plusieurs agglomérations côtières, ce sont au moins 12 000 envahisseurs qui se concentrent dans la région.

calais

 

 

Walid, dealer récidiviste arrêté en flagrant délit à Avignon

 

Walid, le 8 août dernier à Avignon, c’est dans l’habit du dealer que les policiers l’ont interpellé en flagrant délit, à la Croix-des-Oiseaux.

À cette époque, il était sous le coup d’une mise à l’épreuve consécutive à des violences sur la mère de son jeune enfant (qui demeure en Loire-Atlantique et avec laquelle il lui est interdit tout contact). Il était aussi dans l’attente d’une comparution prévue pour le mois d’octobre devant le tribunal correctionnel pour trafic de stupéfiants, déjà : le 3 juillet, il avait été arrêté dans des conditions identiques…

« Je fais ça pour ma fille« , a reconnu hier le prévenu, dont la reconversion dans la vente de barrettes de cannabis lui assurait une rémunération mensuelle de 1 200 € selon ses dires.

Irritée par l’absence de prise de conscience de Walid, la vice-procureur a souhaité qu’il passe un an derrière les barreaux pour réfléchir à une nouvelle orientation professionnelle.

Les juges ont estimé que huit mois suffiraient.

 

 

Trois Turcs écroués après un jet de cocktails molotov

 

Trois jeunes Turcs ont été mis en examen par un juge antiterroriste parisien dans l’enquête sur des jets de cocktails molotov qui ont récemment visé les locaux de l’association franco-turque de Valence (Drôme). Présentés vendredi à la justice après avoir passé près de 96 heures en garde à vue, tous sont mis en examen pour association de malfaiteurs ainsi que pour dégradation par moyen dangereux et transport, fabrication et détention d’engins explosifs, en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste. Les trois suspects, deux âgés de 22 ans et un troisième de 28 ans, ont été placés en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Les jeunes hommes avaient été interpellés lundi, soupçonnés d’avoir pris part aux jets de cocktails molotov dans la nuit de dimanche à lundi et précédemment en juillet, selon une source proche du dossier. 

Selon la mairie de Valence, dans la nuit de dimanche à lundi, deux individus aux visages dissimulés ont jeté des cocktails molotov sur la façade du bâtiment de l’association franco-turque, laquelle a porté plainte lundi, après une première attaque similaire le 24 juillet. L’information judiciaire concerne ces deux faits. D’autres agressions similaires ont eu lieu dans la Drôme durant l’été. Le 8 août, c’est l’association turque de Montélimar qui avait été prise pour cible, une inscription «PKK» ayant été retrouvée sur un mur. L’association culturelle turque de Bourg-les-Valence a également été visée.

cokyeil turc

 

 

L’algerien Assein Bouzidi menace de mort une religieuse  et fait l’apologie du terrorisme

 

Une religieuse menacée de mort. Des touristes, des pèlerins en émoi. Et le spectre de la menace terroriste qui resurgit sur une Côte d’Azur traumatisée, neuf jours après l’attentat de Nice, trois avant l’assassinat du père Hamel.

La scène se passe à la chapelle de la Garoupe, au Cap d’Antibes, le 23 juillet dernier. Elle s’est soldée par une condamnation à deux ans de prison ferme pour menaces de mort et apologie du terrorisme, mercredi soir, pour A. B.

«C’est bien fait, ce qui s’est passé à Nice! Je suis Algérien. Après ce que vous avez fait en Algérie, on vous massacrera! Je vais me faire sauter. C’est vous qui fabriquez des terroristes…» Voici quelques extraits des menaces proférées par A. B., né à Digne-les-Bains. Le tout, sous les yeux effrayés d’une sœur et de témoins.

La religieuse était attablée à la terrasse d’un snack, aux abords de la chapelle, quand elle a vu arriver cet homme trapu, ivre, vociférant ces insanités au ton nauséabond. «J’avais très peur. J’étais terrifiée, comme la plupart des gens autour de moi, témoignera la religieuse. Il semblait prêt à mettre ses menaces à exécution…»

La malheureuse n’est pas la seule victime d’Assein Bouzidi. Le 25 juillet, à Juan-les-Pins, l’intéressé a abreuvé de menaces sa voisine de palier, venue pester contre le volume de sa télé. «Allahou akbar! Je vais te faire sauter avec une bombe! Ne vous inquiétez pas, on est bientôt en délivrance», a récidivé Bouzidi, yeux exorbités, déjà passablement échauffé par son séjour en garde à vue. La voisine confiera avoir eu «la peur de [sa] vie».

Le tribunal condamne Assein Bouzidi à deux ans ferme et cinq d’interdiction de port d’arme, suivant les réquisitions du parquet.

 

 

Panique à la CAF de Marseille : ‘Allah Akbar ! Je vais tout faire sauter !

 

Un homme de 30 ans, multirécidiviste, a été condamné à 18 mois de prison ferme, peine assortie d’un mandat de dépôt, pour menaces de mort réitérées, menaces réitérées de destruction dangereuse pour les personnes, violence sur personne chargée de mission de service public et outrages à personnes dépositaires de l’autorité publique.

Le 5 août dernier, venu réclamer « son argent » à la Caisse d’allocations familiales, mais éconduit en raison de son agressivité par les agents et un vigile, l’homme bien connu de la justice avait crié une dizaine de fois « Allah Akbar ! Je vais tout faire sauter ! » mettant la main dans sa sacoche. La scène avait provoqué un mouvement de panique parmi les usagers. « Beaucoup de gens ont été effrayés. On les voit sur la vidéo s’enfuir comme une volée de moineaux, certains ont pleuré après » s’émeut la présidente Sophie-Marie Boyer devant le prévenu indifférent.

Avant de s’enfuir, cet habitant de la cité de la Castellane avait continué : « Je vais vous régler votre compte, je vais revenir et tout faire exploser ». Identifié, « l’allocataire mécontent » (suivant l’expression de la CAF) n’avait jamais répondu aux convocations de la police. Il était interpellé le 22 août en flagrant délit de consommation de cannabis devant le MuCEM et proférait alors des outrages aux trois policiers leur lançant tout au long du trajet jusqu’au commissariat de Noailles « Vous êtes des putes, pas des humains, des singes. »

Il se plaint de n’avoir reçu que 80 euros à sa sortie de prison prétendant aux 460 euros du RSA.

18 mois ferme donc pour le tout, mandat de dépôt, un euro à verser à la CAF, 400 euros pour ses frais de justice, 300 euros de préjudice moral à chacun des 3 policiers outragés. Sans oublier 300 euros d’amende pour fourniture d’identité imaginaire.

 

 

12 à 18 mois de prison ferme pour des trafiquants d’héroïne Albanais

 

Dans le cadre des investigations menées sur le trafic de stupéfiant, la brigade de recherches d’Annecy effectue, le 15 août dernier, une surveillance en bordure du Fier sur la commune d’Annecy-le-Vieux.

Celle-ci met en évidence des allées et venues importants sur ce qui est identifié comme un point de vente de produits stupéfiants. Recueillant suffisamment d’éléments, les enquêteurs de la communauté de brigade d’Annecy-le-Vieux et de la brigade de recherches d’Annecy, appuyés par l’équipe cynophile de Bonneville, mettent en place le lendemain un dispositif de surveillance.

Ce dernier permet d’interpeller en flagrant délit quatre hommes de nationalité albanaise, tous âgés d’une vingtaine d’années. Les perquisitions effectuées permettent la découverte de près de 3 000€ en liquide, ainsi que plus de 500 grammes d’héroïne.

Jugés en comparution immédiate, le 19 août dernier, les trafiquants écopent entre 12 et 18 mois de prison ferme pour trois d’entre eux, 6 mois avec sursis pour un autre, avec interdiction du territoire français pour tous les quatre.

 

 

Les cinq agresseurs Congolais d’un vigile resteront en prison

 

Au terme d’un procès au tribunal correctionnel de Senlis, cinq hommes poursuivis pour l’agression d’un vigile à Creil ont été reconnus coupables et condamnés à des peines allant de trois à huit mois de prison ferme. L’affaire débute au magasin Kiabi de la zone commerciale de Creil/Saint-Maximin.

Le vigile de l’établissement appréhende alors deux hommes qui ont dissimulé des articles sous leurs vêtements. Il les intercepte et prévient les gendarmes. L’affaire aurait pu en rester là, mais en fin de journée, les deux voleurs accompagnés de trois acolytes recroisent le vigile en gare de Creil. Le ton monte rapidement entre les cinq hommes, dont quatre ont consommé beaucoup d’alcool, et le vigile.

Le vigile repart finalement en voiture. Or il est pris en chasse par les cinq hommes qui parviennent à le bloquer rue Jean-Jaurès. Avec une barre de fer, ils portent des coups à son véhicule et sur le crâne de leur victime qui parvient à prendre la fuite. Un témoin de la scène appelle la police, qui interpelle les agresseurs quelques minutes après l’agression.

Devant les juges de Senlis, les cinq hommes, âgés de 21 à 31 ans, tous originaires de la République Démocratique du Congo, ont défendu une version bien différente de l’affaire. Non seulement ils affirment n’avoir rien volé chez Kiabi, mais ils prétendent aussi que le vigile les a provoqués en gare de Creil et qu’il les a poursuivis rue Jean-Jaurès. Comme dans les contes, cette rocambolesque version s’enrichit de nouveaux détails pour chaque prévenu qui la raconte. « Il avait un cutter et une bombe lacrymogène », soutient Lopez. « Il a dit qu’il allait nous tuer… en anglais », prétend Arion. « De toute façon, c’est un mec à problèmes », assure de son côté Fiston, expert en la matière avec ses sept condamnations.

« Avez-vous déjà été condamné pour violences en réunion ? », demande la présidente à Patrick. « Non, on n’était pas plusieurs. Seulement deux », répond le prévenu aux magistrats, partagés entre la lassitude et la consternation.

 Les cinq hommes sont maintenus en détention et ont interdiction de paraître à Saint-Maximin lorsqu’ils sortiront.

 

 

Une nouvelle organisation  gouvernementale d’islamisation de la France, financée par des fonds publics

 

A l’heure où plus que jamais les français sont menacés par le terrorisme islamiste, où 238 personnes, dont un prêtre, des parents, des enfants, des familles entières, qui ont péri sous la barbarie des ennemis de la France, le gouvernement d’occupation a annoncé le lancement en novembre d’une fondation pour « l’islam de France » (Sic), la nouvelle religion républicaine pour rassembler les allogènes musulmans.

La Fondation, qui sera présidée par le socialiste Jean-Pierre Chevènement, financera avec l’argent des contribuables, des projets culturels, éducatifs, sociaux… (sic), rien de tel pour recruter en masse les recrus de DAESH.

Une organisation cultuelle (loi de déchristianisation de 1905) connexe sera aussi créée, essentiellement pour implanter de nouvelles mosquées, toujours aux frais des français.

Le ministère de l’enseignement et de la recherche créera des instituts pour former les imams.

Le coût de ce programme d’islamisation de la France est encore inconnu, mais surpasse sans aucun doute ce dont peuvent bénéficier les organisations catholiques, d’ailleurs fortement encouragées à s’ouvrir aux envahisseurs.

L’islam n’est pas compatible avec la France. En imposant l’existence d’un prétendu « islam de France », leur gouvernement soutient le terrorisme islamiste, l’islam dit modéré étant le cheval de Troyes de l’islam « radical ».

 

 

Pour la rentrée, la candidate Marine Le Pen « quitte »  le FN

 

Sur les tracts et affiches appelant à voter pour Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017, ni le logo ni le nom du Front national ne seront visibles.

Marine Le Pen prépare une rentrée loin de l’image du parti frontiste qu’elle a pourtant confisquée. Pour l’adresse de son site, marine2017.fr, la candidate laisse même tomber le nom de son père. 

Comme chaque année, Marine Le Pen fera son discours de rentrée à Brachay, le 3 septembre prochain. Selon Europe 1, une caméra la suivra dans les coulisses du meeting. Des séquences seront diffusées en direct sur Facebook, Twitter et Periscope. 

Déjà depuis plusieurs mois, la flamme du FN n’apparait pas sur le blog de Marine Le Pen. 

 

 

Emmanuelle Cosse veut réquisitionner des lieux publics pour accueillir les envahisseurs

 

Dans une interview accordée au JDD, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse constate que les « exilés » comme elle dit,  se massent aux portes de l’Union Européenne : « Nous sommes face à un phénomène migratoire sans précédent, avec ces derniers temps soixante-dix migrants arrivant à Paris chaque jour » estime Emmanuelle Cosse.

Mais au lieu de faire face à l’invasion, Emmanuelle Cosse réitère son appel aux particuliers qui voudraient accueillir chez eux des réfugiés, et fait une autre proposition. La ministre explique qu’elle souhaite lancer une « mobilisation générale » qui pourrait impliquer la « réquisition » de lieux publics.

« L’Etat fait face. (…) Nous allons par exemple ouvrir prochainement un nouveau centre avec la Ville de Paris. (…) Comme je l’ai dit cet été en lançant un dispositif de soutien aux particuliers qui accueillent des migrants, nous devons organiser une mobilisation générale. Au besoin, je n’hésiterais pas à réquisitionner des lieux publics. »

 2451d28f33e8483e4c0a5b5d5ef39

 

 

Étranger

 

   Europe

 

Le maire de Londres, Sadiq Khan, condamne fermement l’interdiction du burkini en France

 

Sadiq Khan, de passage à Paris où il a visité en compagnie d’Anne Hidalgo et de (((Xavier Niel))) la station F qui sera à son ouverture en 2017 le plus grand incubateur de start-up au monde, a redit que c’était aux femmes seules de choisir la tenue qu’elles souhaitaient arborer.

« Ma position est simple : je suis fier d’être féministe (…) et je pense que personne ne devrait dire aux femmes quoi porter », a déclaré le maire travailliste à Paris, comme il l’avait déjà expliqué plus tôt jeudi dans une interview a quotidien Evening Standard.

« Personne ne devrait dicter aux femmes ce qu’elles doivent porter. Un point c’est tout. C’est aussi simple que cela », avait ainsi déclaré le premier maire musulman d’une grande capitale occidentale, dans un entretien au quotidien londonien Evening Standard. « Ce n’est pas juste. Je ne dis pas que notre modèle est parfait, mais l’une des qualités  de Londres, c’est que non seulement nous tolérons la différence, mais nous l’intégrons et nous la célébrons ».

refugees-448x293

 

 

Allemagne : agression de 2 adolescentes par un envahisseur irakien

 

La dernière en date de la série des agressions sexuelles impliquant des envahisseurs en Allemagne, s’est déroulée dans une piscine d’Untertürkheim (Stuttgart) le 26 août, . La police a arrêté un envahisseur irakien, âgé de 26 ans, qui est soupçonné d’avoir harcelé plusieurs jeunes femmes dont deux jeunes filles âgées de 17 ans dans un bassin de la piscine. Il est accusé de s’être approché de ses victimes et de leur avoir imposé des attouchements sur diverses parties du corps, les fesses et les cuisses selon les déclarations d’un surveillant de l’établissement qui a remarqué son manège. Mais de façon incompréhensible l’envahisseur a été relâché en liberté sous caution alors que la police lançait un appel pour que d’autres témoins des faits se manifestent…

Plus généralement en Allemagne, plus de 3 000 incidents allant de l’insulte jusqu’au harcèlement ont été signalées en 2015 et plus globalement 5 500 agressions sexuelles dont des viols et des actes sexuels imposés sous la contrainte ont été dénoncés à la police. 89 de ces crimes ont été commis dans des piscines.

Les Allemands ouvrent les yeux après l’épisode des agressions sexuelles de masse à Cologne la nuit de la Saint-Sylvestre, et l’opinion publique blâme de plus en plus ouvertement la politique d’immigration sans frein de la Chancelière Merkel.

Allemagne_agressions_sexuelles_piscine_envahisseur

 

 

Italie : plus d’un millier d’envahisseurs rapatriés sur le continent

 

Environ 1 100 envahisseurs ont été rapatriés sur le sol de notre continent depuis le canal de Sicile, dimanche 28 août, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe en bateau, ont annoncé les garde-côtes italiens. Les envahisseurs, à bord de huit canots pneumatiques, d’un navire plus important et de deux barques, ont été assistés dans leur traversée au cours de 11 opérations distinctes en Méditerranée, ont encore précisé les garde-côtes sans indiquer leurs pays d’origine.

Selon les dernières statistiques de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ce sont 105 342 envahisseurs qui ont rejoint l’Italie en bateau cette année, la plupart depuis la Libye. L’Italie est en effet en première ligne de la crise migratoire qui voit, depuis 3 ans, des milliers d’envahisseurs affluer vers l’Europe depuis l’Afrique du Nord. Et on estime que plus de 400 000 ont rejoint les côtes italiennes depuis le début de l’année 2014.

L’invasion continue avec l’encouragement de l’Union européenne et la complicité passive des États…

 Italie_invasion_maritime

 

 

   Monde

 

Turquie : opération « Bouclier de l’Euphrate », quand Erdogan pratique l’amalgame

 

La Syrie a lancé depuis 6 jours une offensive militaire dénommée « Bouclier de l’Euphrate », au nord du territoire syrien. Dimanche 28 août, de passage à Gaziantep, la ville frappée par un important attentat ayant tué 54 personnes au milieu d’un mariage kurde, le président turc Recep Tayyip Erdogan a tenté de justifier l’opération militaire. Il s’est livré à un grossier exercice de désinformation et de langue de bois affirmant que par son action militaire la Turquie répond aux coups d’une sorte d’ennemi unique et chimérique : « Enlevez vos masques, nous savons que les visages qui sont derrière sont les mêmes », a-t-il lancé. Il a ainsi mis dans le même sac les réseaux et partisans de l’imam exilé Fathullah Gülen (désigné comme responsable de la tentative de coup d’État du 15 juillet), les jihadistes de l’État Islamique (responsable de nombreux attentats depuis le retournement d’alliance turque) et encore les formations kurdes armées (en guerre contre l’État turc depuis des dizaines d’années).

Drôle d’amalgame qui ne résiste pas à l’analyse et auquel les autorités turques ne croient d’ailleurs pas elle-même : le ministre des Affaires Étrangères turc a confirmé que l’opération militaire en cours dans le nord de la Syrie continuerait tant que les combattants kurdes n’auront pas reculé à l’Est de l’Euphrate. Mevlüt Cavusoglu a ainsi affirmé lundi 29 août : « Les YPG (Unités de protection du peuple kurde), comme les États-Unis l’ont promis, et eux-mêmes l’ont déclaré, doivent repasser à l’est de l’Euphrate dès que possible, et tant qu’ils ne le feront pas ils (resteront) une cible ». En effet, la Turquie en proie à une guérilla kurde sur son propre sol depuis de longues années cherche farouchement à empêcher l’implantation durable des Kurdes syriens le long de la frontière turque pour dissuader toute jonction avec d’autres éléments qui pourrait esquisser un Kurdistan autonome durable.

Turquie_Erdogan_amalgame

 

 

Canada : le voile islamique autorisé dans la police montée

 

Le Canada n’en finit pas de se soumettre au diktat mondialiste du multiculturalisme et de la société multiraciale. Dernière avancée en date, l’autorisation désormais accordée aux femmes musulmanes de porter le voile islamique dans la Gendarmerie royale. La décision « de permettre aux membres féminins de confession musulmane de porter le hidjab, si elles le désirent » vise à encourager ces dernières « à envisager une carrière avec la Gendarmerie royale du Canada », a déclaré Scott Bardsley, le porte-parole du ministère de la sécurité publique. Il s’agit donc clairement d’une mesure destinée à favoriser l’intégration des populations d’origines étrangères au sein de cette institution des forces de sécurité canadiennes en faisant fi des risques de pénétration d’éléments subversifs éventuellement terroristes…

« Cette addition à l’uniforme » est déjà autorisée par les services de police de Toronto, plus grande ville du Canada, et d’Edmonton, capitale de l’Alberta. Et la Gendarmerie royale du canada permet déjà depuis le début des années 1990 à ses membres de confession sikhe de porter le turban.

Canada_voile_islamique_police_montee

 

 

Yemen : attentat-suicide de l’État Islamique à Aden

 

Un attentat-suicide revendiqué par l’État islamique a eu lieu lundi 29 août contre des membres des forces progouvernementales à Aden. Cette attaque, la plus meurtrière depuis juillet 2015, a fait au moins 71 tués et plus de 100 blessés. Un kamikaze a fait exploser sa voiture au milieu d’un rassemblement de recrues de l’armée devant l’école Sanafir, dans un quartier situé à la sortie Nord d’Aden. Les recrues s’apprêtaient à rejoindre un groupe de 5 000 soldats devant être formés pour aller combattre les rebelles chiites houthistes.

En effet, le 25 mars 2015, l’Arabie saoudite, avec l’aide d’une coalition de dix pays musulmans à majorité sunnite, lançait une opération militaire aérienne au Yémen contre les rebelles houthistes (chiites) qui menaçaient le pouvoir yéménite sans toutefois s’en prendre au royaume des Saoud. Depuis, le conflit s’est étendu et les combats ont touché la totalité du pays créant une « véritable catastrophe civile et humanitaire ». Et les bombardements de la coalition menée par l’Arabie saoudite menace de destruction le patrimoine culturel et historique du pays.

Profitant de ce conflit armé qui oppose les forces gouvernementales à des rebelles chiites, les jihadistes d’al-Qaeda et leurs rivaux de l’État Islamique tentent de s’implanter et de renforcer leur influence dans le Sud et le Sud-Est du Yémen.

 

 

Égypte : « L’ennemi du monde entier est le sionisme »

 

Dans une interview télévisée, le commentateur politique égyptien Dr Wassim Al-Sissy, urologue de profession et égyptologue passionné, dénonce à sa manière le judaïsme politique. Extraits :

Journaliste : A votre avis, qui sont les ennemis de l’Égypte, à part Israël ?

Dr Wassim Al-Sissy : L’ennemi du monde entier est le sionisme mondial. Les individus, les parties impliquées, les marionnettes…

Journaliste : Les marionnettes…

Dr Wassim Al-Sissy : Oui, les marionnettes avec lesquelles il joue… La toute première d’entre elles est l’Amérique, comme cela a été prouvé par…

Journaliste : Le pourcentage de Juifs au Congrès ?

Dr Wassim Al-Sissy : Il y a 25 ans, un membre du Congrès chrétien a dit une phrase très juste, qui résume tout. Il a dit : « Les Juifs dans notre pays contrôlent nos estomacs, nos esprits et nos besoins. Il ne reste plus rien à faire dans notre pays que de changer le nom de New York en Jew York. » Sur les 8 millions de personnes qui vivent à New York, 5 millions sont juifs, et 3 millions sont des Américains normaux. Ces 5 millions contrôlent tout, les médias, l’économie… Imaginez, La Cour suprême en Amérique compte neuf membres, dont sept sont juifs.

Journaliste : Sept !

Dr Wassim Al-Sissy : Sept sur neuf… En outre, prenez l’Angleterre, sur laquelle ils exercent un contrôle assez serré, via les banques, etc. Israël est, évidemment, leur enfant gâté. Le monde entier est à son service. Bien évidemment, d’autres pays, comme le Qatar et la Turquie, sont des satellites de l’Amérique et de l’Angleterre. Ainsi, le sionisme mondial est très dangereux, et est considéré comme notre principal ennemi.

 Egypte_Wassim_Al_Sissy

 

 

Vidéo

 

Serge de Beketch dévoile les manœuvres de Pasqua pour le faire virer de Radio Courtoisie

 

 

 

Kiosque 

 

Militant

CCI29082016

Revue nationaliste pour la défense de l’identité française et européenne

N°864  juillet-aout 2016

Sommaire :

Exploitons la faille du Brexit ; puçage et paiement digitalisé : vers le totalitarisme absolu (Edme Jouanneau) ; bruits de bottes à l’est ( Albert Foehr) ; totalitarisme, management et kabbale (André Gandillon) ; félonie à gogo ( Diogne) etc…

5€, abonnement 11n° 59€ – renforcé 82€ – soutient 160€

MILITANT    B.P 154     75463 PARIS cedex 10

Site du journal  ou abonnement en ligne ici

 

 

Ephéméride nationaliste

 

30 août 1941 : bénédiction du drapeau de la LVF

 

0_0_0_0_446_360_csupload_68877859

En pologne, ou sont cantonnés les volontaires de la LVF, le 30 août 1941 se deroule une  cérémonie du serment, au cours de laquelle Mgr Jean de Mayol de Lupé bénit le drapeau de la LVF et prononce une homélie : « Dieu protègera les défenseurs de la civilisation chrétienne ».

 

Agenda

 

3 septembre – 4 septembre   Journées chouannes de Chiré – 50 ans

 50-ans-chiré

Détails dans l’agenda Jeune Nation :

Journées chouannes de Chiré – 50 ans

 

 

© Jeune nation – 2016

 

 Sir_Peter_Paul_Rubens_-_Portrait_of_the_Artist

Autoportrait, 1623, Pierre Paul Rubens   (Royal Collection)

 

 

 

 

 

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jeff Davis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0