Accueil » Actualité » Actualité internationale » États-Unis : Obama reconnait la Libye comme sa plus grande erreur

États-Unis : Obama reconnait la Libye comme sa plus grande erreur

USA_Libye_Obama_Khadafi

Le président américain Barack Hussein Obama en déplacement dans l’Indiana a reconnu que l’opération militaire lancée en Libye en 2011, qui a provoqué le chaos dans ce pays, a été la plus grande erreur de la politique extérieure américaine. « J’ai déjà dit que je considère notre intervention en Libye dans le cadre d’une coalition internationale comme ma plus grande erreur en termes de politique extérieure ».

Les troubles en Libye ont dégénéré en guerre civile au début de l’année 2011 et en mars le Conseil de sécurité des Nations-Unies n’a autorisé qu’une intervention limitée à un régime d’exclusion aérienne visant à protéger les civils. Mais la coalition internationale initiée par Washington et Paris sur pression de l’étranger Bernard-Henri Lévy, a volontairement débordé son mandat et procédé à des bombardements du territoire libyen contre les forces loyales à Mouammar Kadhafi qui avait pourtant été réintégré dans la « communauté fréquentable internationale » quelques années auparavant. L’intervention s’est soldée par le renversement du régime et le lynchage à mort du dirigeant. Puis le chaos qu’Obama regrette aujourd’hui, bien tardivement et en fin de mandat, alors qu’il ne peut se représenter et ne risque plus aucune sanction électorale.

On attend maintenant les excuses du président français de l’époque, Nicolas Sarkozy et de son mentor, haut représentant du judaïsme politique, Bernard-Henri Lévy.  

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0