Accueil » Actualité » Actualité française » Les nationalistes dans les rues de Paris en l’honneur de Jeanne

Les nationalistes dans les rues de Paris en l’honneur de Jeanne

Les nationalistes ont rendu hommage à la sainte patronne de la France Jeanne d’Arc à Paris ce dimanche, sur la place des Pyramides. Le défilé était marqué cette année par la présence de délégués de plusieurs nations européennes : Irene Demopoulou, rédactrice en chef du journal de l’Aube dorée (XA, Χρυσή Αυγή) Empros (En avant), épouse du prisonnier politique Christos Pappas, Daniel Carsen, président du Parti des Danois (DP, Danskernes Parti), le militant nationaliste espagnol Alberto Torresano, le délégué aux relations internationales de Démocratie nationale (DN, Democracia nacional) Gonzalo Martin, ainsi qu’une importante délégation du mouvement belge Nation.

Au départ de la place de la Madeleine

Au départ de la place de la Madeleine

Les drapeaux des délégations étrangères

Les drapeaux des délégations étrangères

La délégation de Nation

La délégation de Nation

Les délégations de plusieurs mouvements français étaient présentes, venues des quatre coins de France : La Dissidence française (DF), Edelweiss Savoie et Edelweiss Alsace, le Comité de liaison et d’aide nationaliste (CLAN) avec sa présidente Laura Lussaud, les Caryatides (site), la Fraternité nationaliste normande (FNN), Les Amis de Pierre Sidos (APS) (site) et leur président François Ferrier, le Cercle franco-hispanique (CFH), mais aussi des militants de Terre et Peuple,  ainsi que Jeune nation, accompagné des groupes militants de toute la France (Paris, Toulouse, Nice, Isère, Savoie et Haute-Savoie, Normandie, Lyon, Alsace, Lorraine, etc.) se réclamant d’un nationalisme radical et ayant répondu à l’appel de notre site internet d’information sans concession. Plusieurs personnalités étaient également présentes : le fondateur de l’Œuvre française Pierre Sidos, le directeur du journal Militant André Gandillon, le secrétaire général du Parti de la France (PDF) Thomas Joly, l’écrivain Hervé Ryssen ou encore l’avocat Pierre-Marie Bonneau.

Le groupe des Caryatides

Le groupe des Caryatides

Les militants d'Edelweiss Savoie et Alsace présents dans le cortège

Les militants d’Edelweiss Savoie et Alsace présents dans le cortège

Des membres de La Dissidence française.

Des membres de La Dissidence française.

Pierre Sidos en tête des défilés ce dimanche à Paris : les nationalistes honorent leurs anciens !

Pierre Sidos en tête des défilés ce dimanche à Paris : les nationalistes honorent leurs anciens !

Le défilé s’est déroulé sans le moindre incident, le service d’ordre assurant parfaitement sa tâche. Les nombreux journalistes présents, dont certains semblaient espérer vivement une attaque des FEMEN – elles étaient au cœur de leurs discussions –, en auront été pour leurs frais.

Les familles de France n'oublie pas le sacrifice de Jeanne d'Arc

Les familles de France n’oublie pas le sacrifice de Jeanne d’Arc

Au premier plan, le CLAN

Au premier plan, le CLAN

Le CLAN et les Caryatides

Le CLAN et les Caryatides

Parmi les slogans entendus, les traditionnels « Bleu, blanc rouge, la France aux Français », « Ni droite, ni gauche, nationalistes ! », « Israël assassin, Américains complices ! », « Aujourd’hui l’anarchie, demain l’ordre nouveau », « France d’abord, blanche toujours », « Un père, une mère, une famille », « Français réveille-toi, tu es ici chez toi ! », « La France, la rue, nous appartient ! », etc.

Alexandre Gabriac, mégaphone à la main pour lancer les slogans

Alexandre Gabriac, mégaphone à la main pour lancer les slogans

Pour oublier les infamies du "Piss Christ", François Veyret-Passini porte haut les couleurs de Jeanne d'Arc

Pour oublier les infamies du « Piss Christ », François Veyret-Passini porte haut les couleurs de Jeanne d’Arc

À l’arrivée sur la place des Pyramides auprès de la statue de Jeanne d’Arc, Florian Rouanet, pour le groupe militant Paris nationaliste, a retracé la vie de la sainte et rappelé les raisons et la noblesse de son combat. Le chef de la DF Vincent Vauclin a prononcé un discours, suivi par le fondateur des Jeunesses nationalistes (JN) Alexandre Gabriac. Yvan Benedetti a conclu les prises de parole en appelant Jeanne au secours de la France. Devant la crise que connaît le Front national et surtout le pays, le directeur de Jeune nation a appelé tous les nationalistes et patriotes sincères à s’unir pour la défense de la France aux Français contre les financiers apatrides et tous ceux qui colonisent nos terres.

La prise de parole d'Yvan Benedetti aux côtés de Jeanne

La prise de parole d’Yvan Benedetti aux côtés de Jeanne

About Pierre Driancourt

Au sein de la rédaction, Pierre Driancourt s'occupe particulièrement des comptes-rendus de manifestations, conférence, etc.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (2)

  1. michel dit :

    BRAVO ET MERCI A TOUS !!!!

  2. Fabrice Bosio dit :

    Ce fut une très belle journée dont notre défilé s’est déroulé dans un ordre parfait.
    Nos adversaires nous observaient et guettaient les erreurs,comme chaque année nous leur avons montré notre discipline et notre rigueur.
    Ce n’est pas un défilé de gaucho qui détruit le bien de la communauté sur son passage,se sachant protégé par l’état,qui est prêt à en découdre avec ceux qui s’opposent à son idéologie mortifère,n’est-ce-pas Méric!
    Qui vive?
    FRANCE!
    Merci aux organisateurs de cet hommage à la patronne de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0