Accueil » Société » L’idée de Bernard Cazeneuve : des affichettes « Vigipirate » contre les attentats antichrétiens

L’idée de Bernard Cazeneuve : des affichettes « Vigipirate » contre les attentats antichrétiens

Alors qu’après une attaque contre un commerce communautariste juif plus de 10 000 militaires et policiers ont été mobilisés pour défendre les intérêts juifs – et dans une moindre mesure islamistes –, l’annonce d’attentats contre les églises a conduit le gouvernement d’occupation à prendre des mesures symbolisant sa considération pour les Français en général et les catholiques en particulier.

Ainsi, Bernard Cazeneuve a évoqué la possibilité pour les prêtres de placarder des « affichettes VIGIPIRATE sur les portes d’accès aux édifices ». Voilà qui devrait dissuader les terroristes.

Il s’est défaussé sur ses subordonnés pour le reste, demandant aux préfets « d’adapter » les dispositifs. Il a demandé tout de même aux prêtres de « limiter le nombre de ces accès » aux églises et de porter une « attention particulière aux colis ou bagages abandonnés », alors même que les récentes attaques montrent que cela n’a aucun rapport, les islamistes ayant adopté depuis quelques années d’autres méthodes pour semer la mort.

Leur ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il envisageait également d’aider au financement de « dispositifs de vidéoprotection », mais très limité puisqu’il évoque le fait « couvrir notamment l’accès principal ». Il ne s’agit là encore que d’une imposture : les nihilistes sont mus en grande partie par une soif de reconnaissance qui les fait rechercher la publicité. Les fidèles seront-ils heureux d’apprendre que s’ils sont visés par une attaque commise par des étrangers importés par millions par leur République, cette dernière n’aura rien fait pour l’empêcher, mais aura permis de filmer le massacre ?

Autre « innovation » de Bernard Cazeneuve, ce dernier veut, alors qu’il impose des gardes statiques de plusieurs militaires devant des bâtiments abritant des intérêts juifs, y compris vides, « rendre nos pratiques opérationnelles moins statiques, donc moins prévisibles par ceux qui cherchent à commettre des attentats et qui pour les préparer, observent nos dispositifs ».

Enfin, se défaussant toujours plus, il a non seulement demandé « l’implication » des polices municipales », mais encore évoque « la possibilité de faire organiser par les responsables des paroisses un dispositif d’observation des abords des églises au moment des offices ». Il n’a pas précisé s’il évoquait la création de milices catholiques à l’image des milices juives qui existent dans certains quartiers occupés – même si ces dernières sont plus spécialisées dans l’agression que dans la défense et bénéficient des équipements, des salles, de la protection et du soutien du gouvernement d’occupation.

Les églises n'ont pas besoin des islamistes pour être détruites : en France, le gouvernement d'occupation s'en charge très bien. Ici l'église Saint-Jacques d'Abbeville.

Les églises n’ont pas besoin des islamistes pour être détruites : en France, le gouvernement d’occupation s’en charge très bien. Ici l’église Saint-Jacques d’Abbeville.

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Commentaires (1)

  1. Xavier dit :

    Des caméras sur des églises ?!
    Mais de qui se moque-t-on ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0