Accueil » Actualité » Journal du 13 septembre 2016

Journal du 13 septembre 2016

 14316915_581459048723304_5990055378493010137_n

Sommaire :

Actualité nationaliste Europe

  • Intervention d’Hervé Van Laethem pour les 17 ans de NATION

France

  • L’ouverture d’un bar patriote à Lille provoque l’hystérie à gauche
  • Enrichissement pour la France, un terroriste de quinze ans arrêté dimanche à Paris
  • Un Roumain arrêté pour viol et tentative de meurtre
  • Moncef, 27 condamnations, injurie, menace de mort et frappe un policier
  • Un Fiché S braque un Courtepaille, sort son arme en pleine salle
  • Adel Souissi, 14 ans de réclusion pour viol sur Cécile Bourgeon
  • Dédiabolisation du FN : l’échec de la Le pen

Etranger

   Europe

  • Norbert Hofer favorable à la démolition de la maison natale d’Adolf Hitler pour améliorer les relations avec la communauté juive
  • Les envahisseurs envoyés en Lettonie sont retournés en Allemagne  
  • Autriche : la Hongrie devra reprendre les envahisseurs provenant de son territoire
  • République autoproclamée du Kosovo : un tribunal international pour juger les crimes de l’UCk
  • Albanie : faute de réformes, la corruption ne peut plus être poursuivie

   Monde

  • Turquie : l’Union européenne finance 348 millions d’euro en cartes de paiement pour envahisseurs
  • Syrie : succès diplomatique russe sur des frappes coordonnées avec les États-Unis
  • Kenya : trois burqanisées abattues pendant l’attaque d’un commissariat

Vidéo

  • Des musulmans étrangers se chargent de la censure des commentaires de médias français

Ephéméride nationaliste

  • 13 septembre 1899 : naissance de Corneliu Zelea Codreanu
  • 13 septembre 1991 : mort d’Erich Kern  
  • Le 13 septembre 1987 : déclaration de JMLP sur la Shoah©

Agenda

  • 1er et 2 octobre 2016 – Randonnée nationaliste du PNF Roussillon

 

——————–

 

Actualité nationaliste Europe

 

Intervention d’Hervé Van Laethem pour les 17 ans de NATION

 

nation-beParfois, on me fait le reproche de voir les choses de manière trop optimiste. Il est vrai que contrairement à une génération de gens habitués à des résultats à 2 chiffres, j’ai connu les catacombes politiques.

J’ai connu une époque où il était impensable pour un mouvement nationaliste d’être à la fois radical et électoraliste. Où il était impensable pour un mouvement aussi marqué que le nôtre d’avoir des résultats allants entre 2 et 4% (NDLR, il s’agit des résultats de certaines listes présentées par NATION aux élections communales de 2012 et législatives de 2014).

Moi comme jeune militant, j’avais comme unique possibilité soit de voter Vlaams Blok à Bruxelles soit pour l’aile droite du PSC (sociaux-chrétiens de l’époque) ou PRL (libéraux de l’époque)…Quelle perspective ! Et on a d’ailleurs vu à quel point, ce genre de vote peut être utile.

En tous les cas, quand on voit le résultat de décennies de politiquement correct de « l’extrême-droite traditionnelle », il est clair que nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes pour faire avancer nos idées solidaristes et identitaires au sein de la population.

Car aujourd’hui, comme hier, la « droite patriotique » à deux balles ne mènera à rien. Regardez la victoire du parti Afd en Allemagne aux dernières élections régionales en Allemagne…Une partie des députés élus ont déjà fait scission pour créer leur propre parti…

Quant au Parti Populaire, on a vu à quel point il est utile de voter pour lui vu que les élus, comme le parti, sont invisibles, insipides et inactifs !

Alors, le fait d’être optimiste ne signifie pas que je crois que ce sera facile…Les médias vont bien sûr essayer de ne pas parler de nous et de promouvoir le PP en tant qu’outil du système. Et s’ils parlent de nous, ce sera en mal…

La seule manière de faire ne peut être alors que de travailler avec discipline et avec une stratégie…

Dans ce cadre, et comme promis lors du dernier congrès, nous avons déjà réalisé un certain nombre de changements…Changements qui ont assez vite porté leurs fruits puisque depuis avril, nous avons augmenté notre nombre de passages dans les médias. Nous avons lancé toute une stratégie de présence sur les réseaux sociaux qui a amené à ce que nos messages circulent bien mieux et beaucoup plus dans la population. Ainsi, un visuel sur Caterpillar a touché plus de 75.000 personnes sur Facebook. On a aussi constaté une augmentation de 15 % de nouveaux membres sur les 8 derniers mois et last, but not least, nous voyons régulièrement de nouveaux visages, provenant pour certains même de partis traditionnels.

Et d’ailleurs, si nous sommes toujours là après 17 ans, c’est bien car nous avons eu, depuis le début, un projet, une méthodologie et une volonté.

Et si avoir LE pouvoir peut paraître utopique, des élus pourraient nous donner DU pouvoir ! Et avant tout le pouvoir de pouvoir représenter et faire entendre la voix de la communauté dont aujourd’hui personne ne se tracasse, la communauté des Belges de souche !

Il s’agit, en tous les cas à l’heure actuelle, de la SEULE manière dont nous pouvons espérer changer les choses. Car il est un fait qu’en l’état actuel des choses, le Belge n’est guère révolutionnaire. Le seul moment où il peut et veut exprimer son ras-le-bol, c’est au moment des élections. C’est donc à nous de faire en sorte qu’un mouvement comme NATION soit l’expression de sa colère !

Tout le reste n’est que du blabla !

Et en tous cas, si en 2018 et 2019, vous ne voulez pas rester les spectateurs des élections. Si vous ne voulez pas rester dans votre fauteuil à vous lamenter pour savoir pourquoi, il y a un sursaut patriotique partout en Europe, sauf en Belgique francophone, alors c’est à NATION qu’il faut venir !

Merci et passez une belle soirée !

 

 

France

 

L’ouverture d’un bar patriote à Lille provoque l’hystérie à gauche

 

La Citadelle, bar associatif, dont l’ouverture est prévue dans le centre de Lille le 24 septembre, déchaine les passions chez les gauchistes.

Le local associatif comprendra donc un bar, une bibliothèque et une salle de boxe.

« Ce lieu va propager de la HAINE, provoquer des dérives incontrôlables et des incidents », a déclaré Josiane Dabit, élue locale EELV, qui a lancé une pétition pour demander à la mairie de Lille la fermeture du bar, avant même son ouverture, ajoutant « J’ai agi en tant que citoyenne, militante pour les droits humains (comprendre non blancs) et j’adresse cette pétition à Martine Aubry ».

Les jeunes socialistes se sont aussi indigné de l’ouverture du bar, et appellent à la dissolution du groupe.

Ces propos, venant de ces remplacistes, qui font entrer sur le sol national des hordes de terroristes, de violeurs, délinquants en tout genre, qui mettent tous les jours la France à feu et à sang, pourraient presque faire rire si la situation n’était pas si dramatique.

Et la ville de Calais, laissée aux mains des envahisseurs, qui agressent et pillent quotidiennement les riverains, les routiers, est-ce qu’on le rappelle à cette inexistante des écologistes, qui prétend que la Citadelle, lieu de rassemblement de français non reniés, nécessaire en ces temps de guerre, sera un lieu de « dérives incontrôlables et d’incidents ».

 

 

Enrichissement pour la France, un terroriste de quinze ans arrêté dimanche à Paris

 

Samedi, un islamiste de 15 ans a été interpellé dans l’Est de Paris, suspecté de préparer un ou plusieurs attentats dans le XIIe arrondissement de la capitale du terrorisme.

Assigné à résidence depuis une perquisition administrative en avril, il préparait des attaques du côté de la Coulée verte dans le XIIe arrondissement.

Sa mère, une invertie à l’islam, soutient que son fils n’a rien à voir avec le terrorisme. « je sais qu’il a contacté des mauvaises personnes, mais c’était de la curiosité. » a-t-elle martelé. C’est sûrement par simple curiosité qu’il était en contact avec Rachid Kassim, criminel du groupe Etat Islamique à papiers français, parti en Syrie depuis 2012, propagandiste de DAESH, et qui appelle ses semblables à commettre des attentats en France. Il est lié aux terroristes assassins du couple de policiers à Magnanville, et du Père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouveret le 26 juillet.

Entendu dimanche à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le jeune terroriste a admis vouloir perpétrer des attaques sur la promenade de la Coulée verte.

Selon les chiffres officiels, il s’agirait de la 294ème arrestation d’ennemis de la France sur le sol national depuis le début de l’année 2016. C’est à peine plus que le nombre de victimes du terrorisme islamiste en 18 mois, qui est de 238 personnes sacrifiées au nom de l’islam, du vivre ensemble imposé par les politiciens de l’anti-France.

 

 

Un Roumain arrêté pour viol et tentative de meurtre

 

Un homme a été interpellé et écroué mercredi dernier après sa mise en examen pour un viol et une tentative de meurtre commis le 23 juin à Châteauroux. L’agression avait été d’une rare violence puisque la victime, une enseignante âgée d’une cinquantaine d’années, avait été laissée pour morte à son domicile.

A l’époque des faits, le 23 juin, vers 23 heures, des riverains du quartier des Cordeliers, à Châteauroux, avaient entendu des cris qu’ils avaient mis sur le compte de jeunes présents dans les jardins de l’abbaye, comme c’est habituellement le cas les soirs d’été. Ils n’imaginaient pas qu’une de leurs voisines, une enseignante, vivait une nuit d’horreur.

Un peu plus de deux mois après le début de cette difficile enquête les policiers ont remonté la piste du violeur présumé. En interrogeant les voisins de la victime, les policiers de Châteauroux, épaulés par les enquêteurs du service régional de police judiciaire de Bourges, sont parvenus à identifier un suspect.

L’homme, un ressortissant roumain, «en errance», a été arrêté le 4 septembre dernier dans le Sud de la France. Le suspect a été confondu par son ADN et a reconnu les faits lors de sa garde à vue.

Il a été écroué à la maison d’arrêt de Bourges mercredi dernier

 

 

Moncef, 27 condamnations, injurie, menace de mort et frappe un policier

 

Moncef, 23 ans, vingt-sept condamnations au casier judiciaire, s’est distingué ce mercredi dans les geôles du palais de justice.

Alors qu’il devait comparaître devant le tribunal correctionnel, il a agoni d’injures le policer, l’a menacé de mort. Ramené dans une geôle pour qu’il se calme, il est parvenu, entre les barreaux, à frapper le policier.

Présenté vendredi en comparution immédiate, Moncef a demandé un délai pour préparer sa défense.

Il comparaîtra dans le cadre d’une autre affaire de violence le 5 octobre. Ce qui risque de lui valoir deux condamnations supplémentaires avant la fin de l’année.

 

 

Un Fiché S braque un Courtepaille, sort son arme en pleine salle

 

Et un braquage en plein service au CourtePaille de Massy ce samedi vers 14 h 30.

La fin du repas approche pour une quarantaine de clients attablés, lorsqu’un homme de type nord-africain monte, seul, les escaliers menant à la salle. Il sort son arme, demande la caisse en criant. Il met un violent coup de crosse à l’un des salariés. Puis file s’emparer du contenu du coffre.

Dans le CourtePaille, la stupeur laisse place à l’action. Une employée cachée appelle immédiatement la police. Les autres s’organisent pour tenter de maîtriser le braqueur. Mais celui-ci s’échappe rapidement. Une autre salariée à peine garée, arrive à cet instant et lui fait face. Elle voit l’homme armé en train de courir et entend les cris dans le restaurant. Elle comprend immédiatement et le prend en chasse. L’homme se retourne et lui administre un coup de poing. La jeune femme s’écroule. Mais derrière, quatre autres serveurs se sont mis en tête d’arrêter l’agresseur.

 « On en a marre, on se fait régulièrement attaquer ici, et on a décidé de ne plus se laisser faire », glisse l’un d’eux. « Ça aurait pu être dangereux, on ne savait pas si le pistolet était réel ou factice, mais sur le coup on ne réfléchit pas », reconnaît une autre employée.  La course-poursuite entre le voleur et les quatre employés dure quelques dizaines de secondes. Puis, un passant permet de ralentir le braqueur. Un autre l’arrête. Finalement, le fuyard est bloqué et maîtrisé.

Dans les instants suivants, la police arrive et interpelle cet homme âgé de 23 ans, déjà connu pour des faits de vols. Le jeune homme est aussi fiché S pour radicalisme islamique. L’enquête a été reprise par la sûreté départementale qui a placé le mis en cause en garde à vue à Courcouronnes. De leur côté les clients et les deux victimes sont en état de choc. Leurs plaies saignantes sont en revanche sans gravité. C’est la troisième attaque de ce type à cet endroit.

 

 

Adel Souissi, 14 ans de réclusion pour viol sur Cécile Bourgeon

 

Adel Souissi a été condamné pour le viol de Cécile Bourgeon, la mère de la petite Fiona, morte en 2013. La jeune femme avait également accusé Adel Souissi de complicité dans cette disparition, avant de se rétracter.

La justice a condamné le violeur de la mère de la petite Fiona, dans une affaire distincte de cette disparition.  Adel Souissi, 37 ans, a été condamné mercredi à quatorze ans de réclusion pour le viol de Cécile Bourgeon, qui sera à son tour jugée en novembre pour la disparition de sa fille en 2013 à Clermont-Ferrand. La peine d’Adel Souissi a été assortie par la cour de Riom (Puy-de-Dôme) à une période de sûreté des deux-tiers. 

Cécile Bourgeon, 28 ans, en détention provisoire à la prison de Corbas (Rhône), est apparue au procès – en tant que partie civile – métamorphosée par rapport à mai 2013, quand elle avait menti au sujet de sa fille en racontant que cette dernière avait été enlevée dans un parc. Quinze mois plus tôt, le 5 mai 2012, la jeune femme reconduisait à son domicile Adel Souissi, une connaissance de son petit ami de l’époque, après une soirée en discothèque à Clermont-Ferrand. Une fois sur place, l’accusé l’avait retenue de force, avant de lui imposer une relation sexuelle. 

 

 

Dédiabolisation du FN : l’échec de la Le pen

 

Une large majorité de français estime que Marine Le Pen est raciste, intolérante, démagogue

Elle a beau être en tête au premier tour de l’élection présidentielle dans de nombreux sondages, Marine Le Pen reste l’une des personnalités politiques les plus clivantes. Réalisée à l’occasion de sa participation à l’émission de TF1 Vie Politique, une étude menée par Kantar Sofres-One Point confirme l’avis souvent très tranché des Français à son égard.

Seulement 35% d’entre eux ont une opinion favorable de la présidente du FN ; 54% en ont une mauvaise et 11% se déclarent sans opinion.

Parmi les défauts les plus régulièrement cités, sa « tendance à critiquer tout le monde » est le reproche qui lui est le plus souvent fait (64%). 6 Français sur 10 la jugent par ailleurs « intolérante ». Enfin, 55% des Français la jugent « raciste » et estiment qu’elle « n’apporte aucune solution ». A noter que ces traits d’image s’appliquent à Marine Le Pen pour plus de la moitié des sympathisants de droite.

Ce qui confirme la stupidité de la stratégie de « dédiabolisation » entamée par la Le Pen dès 2006.    Jusqu’où va-t-elle devoir s’abaisser ?

le-pen mlp-2

 

 

Etranger

 

   Europe

 

Norbert Hofer favorable à la démolition de la maison natale d’Adolf Hitler pour améliorer les relations avec la communauté juive

 

Le candidat à l’élection présidentielle autrichienne, Norbert Hofer, s’est déclaré favorable à la démolition de la maison natale d’Adolf Hitler et a améliorer les relations avec la communauté juive.

«Eh bien, les seules options existantes sont de faire de cette maison un musée ou de la démolir. Si vous voulez mon opinion, je serais pour qu’on la démolisse», a déclaré M. Hofer, cadre et député du parti d’extrême droite FPÖ.

Plus tôt cette année, le gouvernement a approuvé un projet de loi visant à exproprier le propriétaire de cette maison située dans le centre de Braunau am Inn, près de la frontière allemande, où est né le Chef nationaliste en 1889.

Cette procédure vise à éviter qu’elle ne devienne un lieu de pèlerinage pour nostalgiques du IIIe Reich. Le statut du bâtiment pose néanmoins un problème pour son éventuelle démolition. Il fait partie du centre historique de la ville et se trouve ainsi sous la protection du patrimoine.

Hofer a également fait part de son souhait d’améliorer les relations de son parti avec la communauté juive autrichienne qui représente quelque 15 000 personnes.

10ac2d6d-9d81-4ec1-a617-dbc9bbb320b7_original 

 

 

Les envahisseurs envoyés en Lettonie sont retournés en Allemagne

 

Les envahisseurs qui avaient été envoyés en Lettonie depuis l’Allemagne suivant la politique de redistribution de l’Union européenne (UE)  sont revenus en Allemagne presque dès leur arrivée dans la petite nation balte.

Après avoir accepté de prendre en charge 531 envahisseurs directement d’Allemagne pour traiter leurs demandes d’asile, un nouveau rapport montre que des 69 qui sont effectivement arrivés, 23 d’entre eux ont obtenu l’asile, mais seulement deux migrants ont décidé de rester dans l’Etat balte alors que le reste d’entre eux sont retournés en Allemagne.

L’Allemagne et l’Union européenne ont fait pression pour la redistribution des migrants depuis le début de la crise des migrants. Alors que de nombreux pays, notamment ceux du groupe de Visegrád, les quatre pays d’Europe centrale (Hongrie, Slovaquie, Tchéquie et Pologne), ont rejeté la redistribution automatique des migrants, certains pays comme la Lettonie ont accepté la proposition.

Les médias lettons rapportent que les autorités de la migration dans le pays n’ont aucun moyen de suivre où les migrants disparus sont allés. L’agence nationale de la migration indique qu’il n’y a pas de lois actuelles pouvant empêcher les migrants de quitter le pays en raison de la libre circulation des personnes selon l’accord de Schengen, dont la Lettonie est signataire.

Le gouvernement letton a même été forcé d’admettre que les migrants continueront de recevoir la subvention mensuelle de 139€, peu importe qu’ils soient dans le pays ou non !

Le Premier ministre de Lettonie, Māris Kučinskis, a commenté en disant qu’il se penchera sur la question, mais a averti qu’il ne ferait pas de la Lettonie, un «État totalitaire» en érigeant des fortifications frontalières comme un mur.

Parmi les 4 de Visegrád, qui ont rejeté toute redistribution obligatoire, la Hongrie est devenu le porte-étendard du refus. Le premier ministre hongrois Viktor Orbán a fait comprendre à l’Union européenne qu’il ne veut pas accepter de migrants et demandera aux Hongrois leur avis sur la question le 2 Octobre lors d’un référendum.

 

 

Autriche : la Hongrie devra reprendre les envahisseurs provenant de son territoire

 

Le ministre de l’Intérieur Wolfgang Sobotka, de la coalition entre le Parti social-démocrate d’Autriche et le Parti populaire autrichien, a déclaré mercredi 7 septembre, que la Hongrie devait reprendre les envahisseurs qu’elle a envoyés à l’Autriche après qu’ils aient traversé la frontière. En effet, selon les lois européennes, les envahisseurs sont censés rester dans le premier pays de l’Union qu’ils atteignent, pour effectuer leur demande d’asile ou leur autorisation de séjour. « La Hongrie ne peut pas et ne prendra pas la responsabilité et ni ne subira les conséquences de la conduite irresponsable des autres États membres – Autriche, Allemagne – qui suggéraient expressément d’ignorer les règles, ou pour d’autres États – Grèce – qui ont négligé de faire leur travail, » a déclaré le porte-parole du gouvernement hongrois.

Ces mâles déclarations interviennent à moins d’un mois de l’élection présidentielle reportée, qui voit s’affronter le « candidat contre l’immigration massive » du Parti de la liberté (FPÖ), Norbert Hofer, et le candidat des centristes-écologistes-mondialistes, Alexander Van der Bellen.

autriche_migrants_refoules_hongrie

 

 

République autoproclamée du Kosovo : un tribunal international pour juger les crimes de l’UCK

 

Le gouvernent néerlandais a confirmé que le tribunal spécial pour les crimes de guerre commis au Kosovo verrait le jour cette année, dans les anciens locaux d’Europol à La Haye. Ainsi donc les séparatistes albanais du Kosovo devront bientôt affronter leurs crimes de guerre commis à l’époque par l’UCK. Parce que depuis un rapport du Conseil de l’Europe de 2010, on sait que les chefs de cette guérilla albanophone, soutenue par les États-Unis, l’OTAN et l’Union européenne, avait mis en place un trafic d’organes sur des prisonniers serbes. Et la question des crimes de guerre commis par cette formation est ainsi entrée dans le débat public. Mais il aura fallu quand même plus de 5 ans supplémentaires pour transformer ces soupçons en une réalité judiciaire qui pourrait même viser des ministres actuellement au pouvoir ! En effet depuis la fin de la guerre, le pouvoir au Kosovo est exercé par d’anciens chefs de guerre reconvertis à la politique. Et donc cette cour spéciale officiera hors du Kosovo pour protéger les juges des pressions qu’ils pourraient subir.

Sur le fond, le rapport du Conseil de l’Europe affirme que des centaines de civils serbes ont été kidnappés au Kosovo et transférés en Albanie à l’été 1999. Ils auraient alimenté un trafic d’organes international. La disparition de plusieurs centaines de civils serbes ne saurait plus aujourd’hui être mise en doute. Et des procédures judiciaires ont été ouvertes contre les principaux acteurs étrangers de ce trafic supposé : le chirurgien turc Yusuf Sönmez, surnommé « Docteur Vautour », et le juif Moshe Harel. Mais ces deux là, réfugiés dans leurs pays respectifs, ne sont pas extradables…

kosovo_tribunal_special_crimes_uck

 

 

Albanie : faute de réformes, la corruption ne peut plus être poursuivie

 

Le bureau du procureur général albanais a averti jeudi qu’il est à l’heure actuelle incapable de remplir certaines de ses fonctions jusqu’à ce que de nouvelles institutions qui sont censées assumer ses compétences soient mise en place. Et cela ne concerne pas n’importe quelles infractions ! Il s’agit des enquêtes sur les hauts fonctionnaires, les députés, les ministres et les juges. En quelque sorte, la corruption au plus haut de l’oligarchie albanaise ne peut plus être poursuivie. Cela résulte d’une réforme constitutionnelle du 22 juillet qui a transféré les enquêtes sur ces infractions à un bureau spécial du procureur qui lui-même n’a pas encore été créé… Il est ainsi impossible de lancer de nouvelles enquêtes portant sur ces personnalités et les enquêtes en cours sont suspendues.

« En vertu des nouvelles dispositions constitutionnelles, le droit de mener des enquêtes sur les fonctionnaires, députés ou ministres appartient au bureau spécial qui n’existe toujours pas. Tout aussi problématique est la nécessité de trouver une solution d’urgence pour les enquêtes qui sont actuellement en cours de jugement ou d’instruction. La nouvelle constitution a également enlevé le droit du procureur général de décider de la carrière des procureurs et lui a adjoint pour cela un haut conseil des procureurs. Cette nouvelle structure qui doit être établie d’ici 8 mois, laisse certains pouvoirs de poursuites vacants » a déclaré le bureau du procureur général.

L’Albanie, ce pays candidat à l’Union européenne, un État mafieux ? Sans doute pas plus que nos démocraties libérales occidentales. On y prend seulement moins de précautions pour camoufler les réalités des passe-droits que s’octroie l’oligarchie au pouvoir.

albanie_corruption_reformes

 

 

   Monde

 

Turquie : l’Union européenne finance 348 millions d’euro en cartes de paiement pour envahisseurs

 

Dans le cadre de l’accord sur l’invasion migratoire de l’Europe conclu avec la Turquie, l’Union européenne va offrir des cartes de paiement à des émigrés syriens vivant en Turquie. Coût de l’opération : 348 millions d’euro. Ainsi pour répondre aux besoins essentiels des « migrants », futurs envahisseurs de l’Europe, les cartes de paiement seront distribuées aux « plus vulnérables des (quelque) trois millions de réfugiés » pour qu’ils choisissent eux-mêmes leur « nourriture, hébergement, éducation ». Les cartes seront rechargeables chaque mois automatiquement pour les envahisseurs affiliés au programme. L’enveloppe financière s’inscrit dans le cadre des 3 milliards d’euro promis en novembre 2015 par l’Union européenne à la Turquie. Les premiers paiements mensuels sont attendus en octobre, et une montée en puissance progressive du programme doit permette d’atteindre un million de réfugiés à travers toute la Turquie au cours du premier trimestre 2017. Christos Stylianides, commissaire européen à l’Aide humanitaire, a qualifié de « révolutionnaire » ce programme baptisé « Filet de sécurité sociale d’urgence ». Bruxelles présente aussi cette opération dont les maîtres d’œuvre seront le Programme alimentaire mondial, en étroite collaboration avec le Croissant-Rouge turc, comme un moyen de « doper » l’économie locale.

Un filet de sécurité pour envahisseurs qui dope l’économie locale… avec l’argent public issu des impôts prélevés sur les revenus de tous les citoyens européens…

turquie_ue_carte_bleu_pour_envahisseurs

 

 

Syrie : succès diplomatique russe sur des frappes coordonnées avec les États-Unis

 

A l’issue de 14 heures de pourparlers, une durée record, les parties russes et américaines sont parvenues à s’entendre sur la voie à suivre pour la résolution de la crise syrienne. Entre autre mesures, les États-Unis et la Russie ont convenu d’effectuer des frappes coordonnées en Syrie, si une trêve envisagée pour la fin du week-end tient, a annoncé vendredi soir le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Les deux parties se sont accordées sur les frappes contre les terroristes réalisées par les forces aériennes russes et américaines et sur les zones où ces frappes seront coordonnées par un centre russo-américain qui sera créé à cet effet. « Nous nous sommes entendus sur les régions dans lesquelles nous effectuerons des frappes aériennes. En accord avec les dirigeants syriens, seules les Forces aérospatiales russes et la Force aérienne des États-Unis auront le droit de travailler dans ces régions. En ce qui concerne les Forces armées syriennes, elles opéreront dans d’autres régions non concernées par la coopération russo-américaine », a souligné Sergueï Lavrov, qui s’exprimait aux côtés de son homologue américain, John Kerry, à Genève le 10 septembre.

Il s’agit d’une victoire diplomatique pour la partie russe puisque l’accord reprend les mesures que la Russie propose depuis plusieurs mois à la partie américaine, qui les refusait jusque là.

syrie_frappes_coorodonnees_russie_usa

 

 

Kenya : trois burqanisées abattues pendant l’attaque d’un commissariat

 

Trois femmes en burqa sont entrées dans un commissariat de police à Mombasa (Kenya) en prétextant vouloir signaler le vol d’un téléphone portable. Alors qu’elles étaient entendues par la police, l’une d’entre elles a sorti un couteau et une autre a jeté une grenade artisanale contre des policiers provoquant un incendie dans le bâtiment. Une des assaillantes a poignardé un policier à la jambe. Les autres policiers présents sur place ont abattu les trois burqanisées. Deux policiers ont été hospitalisés avec des blessures.

L’attentat n’a pas été revendiqué. Néanmoins le Kenya fait partie de la coalition luttant contre le groupe islamo-terroriste Al-Shabaab en Somalie et fait face aux menaces provenant de cette organisation.

kenya_attaque_commissariat_en_burqa

 

 

Vidéo

 

Des musulmans étrangers se chargent de la censure des commentaires de médias français

 

 

 

 

Ephéméride nationaliste

 

13 septembre 1899 : naissance de Corneliu Zelea Codreanu  (biographie)

Corneliu Codreanu saluant

 

13 septembre 1991 : mort d’Erich Kern   (biographie)

erich-kern

 

 Le 13 septembre 1987 : déclaration de JMLP sur la Shoah©

 

 Le 13 septembre 1987, Jean-Marie Le Pen est invité au Grand Jury RTL-Le Monde. Alors que la thèse universitaire d’Henri Roques fait polémique, il a convenu de donner une réponse sur le thème de la liberté de recherche. Interrogé à cette occasion à propos des interrogations de plus en plus nombreuses sur l’utilisation par les « nazis » de chambres à gaz homicides, il déclare :

Je suis passionné par l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale. Je me pose un certain nombre de questions. Je ne dis pas que les chambres à gaz n’ont pas existé. Je n’ai pas pu moi-même en voir. Je n’ai pas étudié spécialement la question. Mais je crois que c’est un point de détail de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
Paul-Jacques Truffaut : Six millions de morts, c’est un point de détail ?
Jean-Marie Le Pen : Six millions de morts ? Comment ?
Paul-Jacques Truffaut : Six millions de Juifs morts pendant la Seconde Guerre mondiale, vous considérez que c’est un point de détail ?
Jean-Marie Le Pen : La question qui a été posée est de savoir comment ces gens ont été tués ou non.
Paul-Jacques Truffaut : Ce n’est pas un point de détail !
Jean-Marie Le Pen : Si, c’est un point de détail de la guerre. Voulez-vous me dire que c’est une vérité révélée à laquelle tout le monde doit croire, que c’est une obligation morale ? Je dis qu’il y a des historiens qui débattent de ces questions.
Paul-Jacques Truffaut : Une immense majorité d’historiens et quelques autres l’ont dit et prouvé.
Olivier Mazerolle : Vous-même, monsieur Le Pen, considérez-vous qu’il y eut un génocide juif par les chambres à gaz ?
Jean-Marie Le Pen : Il y eut beaucoup de morts, des centaines de milliers, peut-être des millions de morts juifs et aussi des gens qui n’étaient pas juifs.

Réponses honteuses qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire, car chaque goy doit comprendre que c’est la deuxième guerre mondiale qui est un point de détail de l’histoire des chambres à gaz et que face à des questions immorales : « Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. Cette vérité, il nous appartient de la rappeler simplement : il n’y a pas, il ne peut y avoir de débat sur l’existence des chambres à gaz» et surtout ne pas oublier de passer à la caisse !

 

 

Agenda

 

1er et 2 octobre 2016 –  Randonnée nationaliste du PNF Roussillon

 

 img_20160902_140231

Détails sur l’Agenda de Jeune Nation : ici

 

© Jeune nation – 2016

 800px-0_antoon_van_dyck_-_p-p-_rubens_-_royal_collection_2

Antoine Van Dyck, circa 1628, Pierre Paul Rubens   (musée du Louvre)

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jeff Davis

Commentaires (1)

  1. herve dit :

    Le Burkinigate n’etait en realite qu’une operation de promotion d’un atelier de confection de Tel Aviv qui fournit musulmanes ET juives orthodoxes.
    https://www.washingtonpost.com/world/how-the-burkini-debate-boosted-sales-of-modest-swimwear-in-israel/2016/09/11/2421d98e-7428-11e6-9781-49e591781754_story.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0