Accueil » Actualité » Actualité française » Le Juif Sárközy choisit comme porte-parole… le judéo-algérien Darmanin-Ouakid

Le Juif Sárközy choisit comme porte-parole… le judéo-algérien Darmanin-Ouakid

En dix ans à la tête du ministère de l’Intérieur puis de leur République, Nicolas Sárközy a mis en place de nombreuses politiques de discriminations à l’encontre des Français. Avec son retour en politique, rien n’a changé. Il continue ainsi à s’entourer d’anciens amis étrangers, malgré leurs implications dans divers scandales : l’un de ses principaux soutiens demeure son coreligionnaire Jean-François Copelovici-Ghanassia dit Copé. Le très sárközyste couple Balkany-Smadja se retrouve impliqué dans une nouvelle affaire de corruption, les juges enquêtant sur des détournements liés à des marchés publics.

Ces soutiens n’agissent pour l’instant que dans l’ombre où la justice les a relégués ; Nicolas Sárközy doit renouveler ses troupes. Il a choisi comme porte-parole pour sa campagne interne un Israélo-Algérien, Gérald Moussa Darmanin-Ouakid. Ce professionnel de la politique est député-maire de Tourcoing ; il n’a jamais travaillé dans le monde de la France d’en bas : adhérent du RPR, il a secondé Jacques Toubon avant de rejoindre David Douillet – dont il fut le directeur de cabinet – puis Christian Vanneste – qu’il a trahi, se présentant contre lui à la députation.

Il s’est lancé en politique après avoir été convaincu par Philippe Seguin, membre comme lui de la communauté juive. Gérald Moussa Darmanin-Ouakid est devenu ces dernières années le bras droit du franc-maçon Xavier Bertrand. Il devrait rapidement trahir ce dernier, candidat à la primaire de l’UMP. Nicolas Sárközy, qui n’est pour l’heure que candidat à la présidence du parti, le sera aussi sans aucun doute contre Xavier Bertrand aux primaires.

« On l’appelait ‘le petit Sarkozy’, il avait un peu les mêmes mimiques »

a ironisé l’un des anciens camarades de classe à propos de Gérald Moussa Darmanin-Ouakid.

Le député-maire de Tourcoing s’était fait connaître en dénonçant à Marine Le Pen un membre du Front national, François Châtelain, pour ses positions trop peu favorables à Israël. La présidente du parti d’extrême droite s’était empressée de prononcer l’exclusion du parti de l’insuffisamment philosémite. Gérald Moussa Darmanin-Ouakid est d’ailleurs proche de Marion Maréchal-Le Pen, qui est « parvenue à nouer une relation “décomplexée” avec quelques collègues, parmi lesquels Gérald Darmanin, un proche de Xavier Bertrand » expliquait Atlantico.

ump_corrompus_arbres

About Jean Dupont

Jean Dupont est l'un des principaux contributeurs de Jeune nation, spécialisé dans l'actualité nationale notamment. Il est le coordinateur du journal quotidien.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0