Accueil » Actualité » Actualité française » Promotion chocolat : le cas Laëtitia Avia

Promotion chocolat : le cas Laëtitia Avia

Laëtitia Avia est le rapporteur de la loi qui porte son nom et qui vise à contrôler internet qui a tendance à échapper à l’oligarchie à cause des réseaux sociaux faciles d’accès pour tout le monde. Mais comment Avia a-t-elle pu avoir autant de responsabilités dans cette république ?

Avia est née en France d’une famille récemment arrivée du Togo : Sur les quatre enfants de la famille, les deux premiers sont nés dans ce pays d’Afrique, les deux derniers en France, dont Laëtitia, qui est troisième dans la fratrie. Après des études sans étincelles, elle put intégrer Sciences Po grâce à la discrimination positive : En effet, son accès dans cet établissement est dû à la convention d’éducation prioritaire qui vise à recruter de droit les enfants d’immigrés, au dépens des de souche, plus compétents mais ayant la mauvaise couleur de peau. Après ses études, elle deviendra avocate, ce qui ne la contentera pas et elle s’engagera en politique derrière Macron. Bonne pioche, ce dernier emportera la présidentielle, et Avia une circonscription de Paris lors des élections législatives qui suivirent. Cette inconnue fut ainsi propulsée député ! On notera les valeurs LREM puisque le premier ministre, Edouard Philippe, lui rendra un hommage appuyé en la citant comme exemple lors de son discours général d’intronisation. Être née noire permet privilèges et, en plus, honneurs ! Le mérite, le travail sont des valeurs apparemment non essentiels pour LREM.

Pourtant, à peine arrivée au palais Bourbon, elle avait défrayé la chronique : Pour régler un litige avec un taxi, plutôt que d’employer la parole, Laëtitia se comporta comme un bonobo, n’hésitant pas à mordre avec ses dents le chauffeur… Du reste, plutôt que d’assumer son erreur, Laëtitia fera tout pour la dissimuler, notamment en essayant de caviarder sa page Wikipedia pour supprimer ce passage gênant de sa vie. L’honnêteté et la vérité ne semblent pas les forts de notre député, d’où, sans doute, sa motivation à porter une loi visant à censurer internet pour que seule la parole officielle ne subsiste.

Le fait que Laëtitia doive son statut grâce à la discrimination positive ne l’encourage pas à être proche des sans grades. Ainsi, au début du confinement, son assistante parlementaire, malade et très vulnérable au Covid-19, était partie dans le Gard. Avia fit tout pour la faire revenir à Paris en dépit de l’interdiction de circuler dû au confinement et de la vulnérabilité de son assistante ! Le tout en martelant sur twitter « Restez chez vous ! », message à destination des pauvres péquins. Du reste, le mensonge étant sa conduite normale, elle démentira cette info, qui sera néanmoins certifiée par son assistante elle-même !

Ce n’est d’ailleurs pas seulement avec cette assistante qu’Avia a des problèmes, mais quasiment avec tous ceux qui sont sous son autorité : Ainsi, cinq ex-collaborateurs ont témoigné dans mediapart du comportement d’Avia à leur égard : Ceux-ci l’accusent de harcèlement, de racisme, d’humiliations, et disent qu’il y a un fossé entre les valeurs que l’élue défend publiquement et celles qu’ils ont constatées en travaillant à ses côtés. Et de donner des exemples : Un travailleur asiatique était son bouc émissaire, appelé « le Chinois » ; elle aurait également fait des remarques que LREM juge déplacées sur l’homosexualité. Avia, fidèle à elle-même, au lieu d’assumer d’être droite et de dire la vérité, essaie de noyer le poisson en disant que son ex-collaborateur était lui-même homosexuel. Le tout en promouvant une loi visant, officiellement, à lutter contre le racisme et l’homophobie !

C’est donc cette dame qui porte la loi visant à contrôler internet ! Une dame pour qui la vérité est l’ennemi et seule la parole officielle du gouvernement doit être autorisée dans l’agora ! On a eu l’URSS des années 1920-1930 : un siècle plus tard, la France essaie d’imiter son prédécesseur, sous les traits d’une Française de papier, arrogante, méchante, faux cul en se comportant à l’inverse de ce qu’elle prône, et pleine de haine !

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (2)

  1. Monsieur X dit :

    Seules Avia et Sinbeth seront autorisées à parler dans la France dystopique.
    Bon, eh bien laissons les parler entre elles, je ne sais pas trop ce qu’elles ont à se dire mais enfin…
    En tout cas, on voit que la loi a pris effet tout de suite, dans la rue, on voit tout le monde avec une muselière.

  2. Elie dit :

    Vous n’avez pas mentionné le fait que cette houri un peu cannibale sur les bords est l’idiote utile du Crif. C’est pourtant essentiel, non ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0