Accueil » Actualité » Actualité internationale » États-Unis : un activiste juif du clan Clinton avait un plan de subversion de l’Église catholique

États-Unis : un activiste juif du clan Clinton avait un plan de subversion de l’Église catholique

États-Unis : un activiste juif du clan Clinton avait un plan de subversion de l’Église catholique

 

hillary-clinton-printemps-catholique

La fournée de courriers électroniques d’Hillary Clinton publiée par Wikileaks fait apparaître les contours d’un projet de « révolution » façon « printemps arabes » dans l’Église catholique. Un des proches collaborateurs de la candidate démocrate entendait infiltrer dans l’Église catholique des idées progressistes et révolutionnaires afin d’y susciter la création de deux camps et les pousser à s’entre-déchirer. Un courrier électronique montre ainsi un activiste de gauche et le bras droit d’Hillary Clinton discuter avec désinvolture de cette « révolution » qu’ils entendent fomenter au sein de l’Église catholique. L’intitulé du courriel envoyé à John Podesta est sans équivoque : « Lancement d’un printemps catholique ? Le rêve ». Il est signé Sandy Newman, qui est de confession juive et président fondateur de l’organisation progressiste à but non-lucratif « Voices for Progress » : « Il doit y avoir un printemps catholique, où les catholiques eux-mêmes exigeraient la fin d’une dictature moyenâgeuse et l’arrivée d’un peu de démocratie et de respect de l’égalité des sexes (gender equality) dans l’Église catholique. »

usa-le-plan-dun-juif-contre-leglise-catholique

Dans ces conversations Sandy Newman admet ne pas savoir grand-chose de l’Église catholique (et pour cause il est un descendant du peuple déicide) et ne se déclare pas prêt lui-même à mener cette campagne de subversion de la doctrine catholique. Mais Podesta le rassure et lui demande de s’en remettre à lui et à ses amis qui ont déjà créé les organisations explicitement conçues pour infiltrer l’Église catholique avec leur idéologie progressiste. Mais il le prévient que le moment n’est pas idéal pour la révolution totale. « Nous avons créé l’organisation « Catholics in Alliance for the Common Good » pour faire advenir cette heure. Mais nous manquons de leader pour agir tout de suite. De même concernant les « Catholics United ». Comme la plupart des Printemps, je pense que celui-ci fonctionnera de la base vers le sommet ».

On voit dans ces plans tous le mépris et toute la haine du clan Clinton pour l’Église catholique et les croyants. Et de nombreuses autres conversations en témoignent encore. L’universitaire John Halpin, du « Center for American Progress » (un lobby démocrate), envoyait à Podesta en 2011 un courriel d’une rare violence à l’encontre du patron de l’époque de la chaîne Fox News, dénigrant sa foi catholique : « C’est un abâtardissement incroyable de la foi ». Et le même de déclarer sur les catholiques : « Ils sont attirés par une pensée systématiquement et sévèrement rétrograde sur le sujet des rapports entre les sexes (gender relations) et ignorent totalement toute idée de démocratie chrétienne. » ou encore : « Ils peuvent toujours jeter par-ci par-là leur pensée thomiste et leur principe de subsidiarité pour paraître sophistiqués, personne ne comprend foutre rien à ce dont ils parlent »

Des Soros aux petits pieds…

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0