Accueil » Actualité » Actualité internationale » Grèce : le primat de l’Église orthodoxe dénonce le plan de déchristianisation forgé à Bruxelles

Grèce : le primat de l’Église orthodoxe dénonce le plan de déchristianisation forgé à Bruxelles

Grèce : le primat de l’Église orthodoxe dénonce le plan de déchristianisation forgé à Bruxelles

 

grece-le-primat-de-leglise-orthodoxe-denonce-le-plan-de-dechristianisation-forge-a-bruxelles

En visite sur la petite île frontalière de Saint Eustratius au Nord de la mer Égée, le primat de l’Église orthodoxe grecque, Hiéronyme II d’Athènes, a dénoncé le plan de déchristianisation mis en œuvre en Europe par les institutions bruxelloises de l’Union européenne.

« A Bruxelles, ils continuent de réaliser leur plan de déchristianisation de l’Europe. Nous devons rester vigilant ».

Selon l’archevêque s’adressant à ses compatriotes, « l’histoire a montré que lorsque nous étions unis, personne ne pouvait nous vaincre. Nous avons surmonté toutes les difficultés. C’est seulement tous ensemble, en se soutenant les uns les autres, que les Grecs ont toujours surmonté toutes les difficultés ».

Ce n’est pas la première fois que l’archevêque critique les politiques de l’Union européenne. En mai 2015, il avait déclaré : « Notre relation avec l’Europe, en crise spirituelle, économique, et d’autres formes de crise a épuisé et continue d’épuiser le peuple grec. La pauvreté, le chômage, l’insécurité, les coûts élevés, et un manque de respect pour la personne humaine ont tendance à dominer dans notre société. Notre langue, notre histoire, la famille, l’institution du mariage, l’éducation sont continuellement dans la ligne de mire ».

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0