Accueil » Actualité » Actualité internationale » Nouvel attentat commis par un inverti à l’islam au Canada

Nouvel attentat commis par un inverti à l’islam au Canada

Deux jours après une précédente attaque menée par un Européen inverti à l’islam au Québec, une attaque a été menée mercredi contre le Parlement canadien à Ottawa. Dans un premier temps, un soldat gardant le Monument commémoratif de guerre du Canada a été abattu par un islamiste. Signe d’une société bien malade, cette garde d’honneur a été instituée en 2006 après que des racailles se soient prises en photo en train d’uriner sur le monument. Le tueur, poursuivi par la police, s’est ensuite introduit au Parlement où il a finalement été abattu.

Aucun député des groupes parlementaires réunis ce jour-là n’a été tué. Les témoins ont fait état de plusieurs dizaines de tirs entendus à l’intérieur du Parlement. Un journaliste présent sur place a évoqué une cinquantaine de tirs.

La fusillade à l’intérieur du parlement :

Le Premier ministre Stephen Harper, présent à son bureau près de là avait été rapidement évacué par les services de sécurité.

La victime est un jeune caporal de réserve âgé de 24 ans ; Nathan Cirillo, grièvement blessé, est décédé des suites de ses blessures. Il était père d’une fille de cinq ans. Trois autres personnes ont été blessées durant l’attaque.

Nathan Cirillo

Nathan Cirillo

À peu près à l’époque où des racailles urinaient contre le monument aux morts d’Ottawa, Michael Zehaf-Bibeau trafiquait de la drogue, motif pour lequel il a été condamné au milieu des années 2000. Il a également été mis en cause pour des affaires de vol et de menace ces dernières années. Né en 1982, il est le fils d’une haute-fonctionnaire québécoise, Susan Bibeau, travaillant à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié ; l a été adopté par un individu libanais ou libyen selon les sources : Bulgasem Zehaf.

Présenté comme un simple « homme d’affaires », Bulgasem Zehaf a commis une agression armée en 1987. Il aurait également combattu en Libye en 2011.

Certaines sources ont fait état de deux ou trois tireurs, mais il semblerait à cette heure que Michael Zehaf-Bibeau a agi seul.

Michael Zehaf-Bibeau

Michael Zehaf-Bibeau

En trois jours, deux soldats canadiens blancs ont été assassinés, le premier par un Canadien blanc, le second par un métis, tous deux corrompus par l’islam après l’avoir été par le libéralisme. Les deux invertis étaient des racailles, tous les deux ayant trempé dans les trafics de drogues et ayant été condamnés pour cela.

Les autorités avaient retiré aux deux tueurs leurs passeports pour les empêcher de rejoindre l’État islamique (ÉI) avec interdiction de prendre l’avion, mais leur accordant une totale liberté au Canada et livrant donc les Canadiens à leur merci.

Les deux islamistes ont respecté à la lettre les consignes délivrées par l’ÉI il y a peu :

Le terrorisme semble fonctionner : outre le fait qu’Ottawa a été placé en état de siège de fait avec de nombreuses rues coupées et quartiers interdits, le gouvernement interdit depuis hier à ses soldats de se promener en uniforme à l’extérieur de leur base.

About Erwin Vétois

Erwin Vétois est rédacteur en chef de Jeune nation depuis la relance du site du journal en août 2013. Ses sujets de prédilections sont l'actualité nationaliste en général, européenne en particulier.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0