Accueil » Actualité » Basse politique » 13 ans après Richard Durn, EÉLV demeure une pépinière de terroristes violents et haineux

13 ans après Richard Durn, EÉLV demeure une pépinière de terroristes violents et haineux

Quand le groupuscule sectaire d’extrême gauche Europe écologie-Les Verts (EÉLV) sera-t-il dissous ? Sur ordre d’Israël, Manuel Valls a fait dissoudre il y a deux ans les Jeunesses nationalistes (JN) et l’Œuvre française dont aucun membre n’était coupable d’aucun crime. Rien de tel ne menace EÉLV, parti qui a formé (en collaboration avec le PS et la Ligue des droits de l’homme (LDH)) le tueur Richard Durn – qui a assassiné en mars 2002 huit républicains et en a blessés19 autres – et dont les membres continuent à agir de manière extrêmement violente.

terrorisme extrême gauche permance de françois de rugy

Dans la nuit de samedi à dimanche, des extrémistes très vraisemblablement issus d’EÉLV ont attaqué une nouvelle fois la permanence du député François De Rugy à Nantes.

« La semaine dernière, c’était un tag ’collabo fais gaffe à ta peau’, maintenant vitrine saccagée… À force de propos publics sur le thème ’collabo-traître’, des esprits échauffés passent à l’action. Je ne sais pas qui c’est, je ne vais pas porter d’accusation, mais il y a quand même un contexte… »,

s’est lamenté ce dernier, quelques jours après son départ d’EÉLV.

réclamons la dissolution des groupes antifascistes

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jean Dupont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0