Accueil » Culture » 1er mars 1815 : L’Empereur débarque au Golfe Juan

1er mars 1815 : L’Empereur débarque au Golfe Juan

napoleon-elbeLe 1er mars 1815, Napoléon débarque au Golfe Juan, près d’Antibes, avec 900 grenadiers, en provenance de l’île d’Elbe.

Confiné par les Alliés dans cette île pauvre de 230 km2, à peine peuplée de 12 000 habitants, l’Empereur des Français s’est refait une santé et a mis tout son génie au service de ses nouveaux sujets en s’appliquant à moderniser ses infrastructures.

Il a vent de rumeurs faisant état de son possible transfert sur un îlot beaucoup plus hostile, Sainte-Hélène !

Informé du mécontentement latent chez les paysans français et chez les militaires tenus à l’écart par le Roi, rentré à Paris dans les fourgons des Alliés, Napoléon se convainc que les Français n’attendent que son retour et décide de s’enfuir.

Il quitte l’Ile le 26 février 1815 à bord du brick L’Inconstant, accompagné de six autres bateaux. Échappant aux Anglais, la flottille gagne par surprise Golfe Juan. Il rallie à lui la plupart des troupes venues l’arrêter dont celle du maréchal Ney et arrive aux Tuileries, à Paris, le 20 mars.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0