Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 23 juin 2014

Journal du 23 juin 2014

Sommaire

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Soirée cohésion de Lorraine Nationaliste
Récolte et distribution de nourriture par Forza Nuova

FRANCE

L’Éducation nationale apprend aux jeunes filles à craindre la maternité
Enquêter sur des faits de corruption visant une élue du PS c’est « faire le jeu du FN »
Ramatoulaye Yade-Zimet mauvaise perdante
François Hollande fête la musique parmi les étrangers
Mensonges ordinaires du MRAP
Panem & circenses
Occupation & faits divers

EUROPE

Deux nouvelles condamnations pour des résistants en Écosse
Un concert punk dégénère à Tottenham
Les Juifs de Hongrie refuseraient 1 million d’euros

ÉTRANGER

Le café « IIIe Reich » d’Indonésie rouvre ses portes
« Oui l’Afrique est notre avenir »
Poursuite de l’avancée de l’ÉIIL
Nouvelle aggravation de la situation en Palestine
Le monde en guerre

 

 

ACTUALITÉ NATIONALISTE

Soirée cohésion de Lorraine Nationaliste

À l’occasion des feux de la Saint-Jean, le groupe Lorraine nationaliste organisait samedi une soirée cohésion à la campagne près de Metz.

lorraine_nationaliste-21_juin(Source : Lorraine nationaliste)
 

Récolte et distribution de nourriture par Forza Nuova

solidarieta-nazionale-forza-nuova-A solidarieta-nazionale-forza-nuova-C solidarieta-nazionale-forza-nuova-E
 

 

 

FRANCE

L’Éducation nationale apprend aux jeunes filles à craindre la maternité

Photos diffusées à l’occasion d’une exposition à des enfants à Toulouse.

ideologie-du_genre_toulouse_exposition-faut_pas_que_je_tombe_enceinte ideologie-du_genre_toulouse_exposition

(Source : Vigi gender)
 

Enquêter sur des faits de corruption visant une élue du PS c’est « faire le jeu du FN »

Après avoir soutenu son coreligionnaire Dominique Strauss-Kahn même après les multiples accusations de viols, la conseillère régionale d’Île-de-France du PS Michèle Sabban refait parler d’elle. Depuis dix ans, elle occupe un logement social de 70 m² à Paris. Un logement auquel elle n’avait pas le droit, ce qu’elle elle-même reconnu. Marianne évoque un dépassement de plafond de 6 000 euros. Coïncidence : c’est elle qui est actuellement chargée de la transmission des dossiers de demandes de logements sociaux aux bailleurs sociaux de la région.

Malgré la gravité des faits, comme pour le cas Dominique Strauss-Kahn, Michèle Sabban tente de se défendre et accuse les médiats qui relaient l’information de faire… « le jeu de l’extrême droite » :

« Les attaques dont je fais l’objet sont totalement infondées, injustes et cherchant à me nuire. Que savent-ils de ma situation et comment s’en emparent-ils pour espérer de l’audience ? Avec de telles pratiques, l’audience de demain se retrouvera dans les urnes avec un Front national encore plus présent, encore plus puissant »

déclare-t-elle dans un communiqué.
 

Ramatoulaye Yade-Zimet mauvaise perdante

Le Parti radical, dont les cadres étaient très fiers d’avoir recruté l’ancienne sous-ministre UMP Ramatoulaye Yade, commence à déchanter. Le comportement asocial de l’Africaine, par ailleurs très carriériste, qui refusait à l’époque la solidarité gouvernementale, s’est à nouveau manifesté à l’occasion des élections à la présidence du parti, après la retraite provisoire de Jean-Louis Borloo.

Laurent Hénart a été largement, avec 61 % des voix dimanche, loin de Rama Yade, 39 %. Cela n’a pas empêché cette dernière de dénoncer « l’illégitimité » du nouveau président, exigeant des vérifications « approfondies » des votes.

« Je prends seulement acte de ce qui a été annoncé. Et constate l’illégitimité de celui qui vient d’être présenté comme nouveau président du parti radical. Je regrette les conditions dans lesquelles cette élection s’est déroulée. […] Dans un contexte de défiance généralisée vis-à-vis des partis politiques, Laurent Henart a manqué d’exemplarité. Sa campagne est entachée de graves irrégularités qui méritent des vérifications approfondies. »

Avant les élections, elle avait déclaré « la survie du Parti radical est en jeu ». Heureusement en ce jour capital pour elle, elle a pris le temps de saluer un autre président élu, le nouveau grand rabbin en France, Haïm Korsia.

ramatoulaye-yade-haim_korsia

François Hollande fête la musique parmi les étrangers

Détesté des Français après plus de deux ans au pouvoir qui ont mis la France à genoux, François Hollande est parvenu à s’offrir un bain de foule sans avoir à aller distribuer des visas au Maghreb. Avec Jack Lang, qui le dirige, c’est à l’Institut du monde arabe qu’il est allé célébrer la fête de la Musique, au milieu d’étrangers dont le PS espère qu’ils pourront rapidement être des électeurs.

« Ma responsabilité, c’est de faire en sorte que la culture prenne toute sa place en France et que la France [sic] rayonne partout dans le monde grâce à la culture », a-t-il conclu.
françois_hollande_jack_lang_france_envahie_institut-monde_arabe-A françois_hollande_jack_lang_france_envahie_institut-monde_arabe-B

 

Mensonges ordinaires du MRAP

Dans un communiqué, l’association anti-française MRAP tente de faire passer l’attaque d’une vingtaine d’étrangers contre un voleur gitan comme une « expédition punitive fasciste ». Une caractérisation qui paraît difficilement conciliable avec les propos de « Momo », un Tunisien qui habite à la cité :

« Ici, les gens n’ont rien ! C’est un ghetto. Regardez les enfants : à 95 %, ils sont d’origine africaine »

mrap-racisme-mensonge
 

Panem & circenses

Selon Médiamétrie, 16,8 millions de Français ont regardé TF1 vendredi et un match de football entre deux équipes afro-maghrébines, l’une sous les couleurs de la France, l’autre de la Suisse. Un score exceptionnel : 62 % des Français devant leur écran ce soir-là ont suivi ce programme.
 

Occupation & faits divers

-Un homme a été grièvement blessé dans un règlement de comptes dans le XXe arrondissement de Paris tôt dimanche matin. Touché de trois balles, il a été hospitalisé dans un état critique.

-Une fusillade entre deux groupes à Issoudun (35 kilomètres au sud-ouest de Bourges) a fait trois blessés, dont un individu de 17 ans grièvement blessé. Les tireurs, cagoulés et gantés, ont ouvert le feu contre le groupe qui se trouvait au pied d’un immeuble, probablement dans le cadre d’un règlement de comptes entre trafiquants de drogues.

-Un affrontement entre deux groupes a dégénéré dans un bar à Aubervilliers. Un ami de la gérante, qui tentait de s’interposer, a été touché de quinze coups de couteau et a été hospitalisé dans un état critique.
 

 

 

EUROPE

Deux nouvelles condamnations pour des résistants en Écosse

En janvier 2013, un lieu de culte islamiste imposée aux habitants d’Édimbourg avait été décoré de tranches de lards. L’acte, démontrant le ras-le-bol de la population face à l’occupation, avait conduit à une vague de répression dans la ville. Plusieurs personnes avaient été arrêtées. Lors d’un premier procès, un homme avait écopé de 10 mois de prison.
Deux autres Écossais, une adolescente de 18 ans, Chelsea, et un homme de 39 ans, ont été condamnés hier à nouveau par la justice d’occupation à 12 et 9 mois de prison.

« La communauté musulmane est une partie intégrante et respectée de la société écossaise, et il n’y a pas de place pour de tels actes dans l’Écosse moderne. Nous n’allons pas permettre à une minorité haineuse et étroite d’esprit de ruiner nos efforts pour faire de notre société une société plus juste et plus tolérante »

a osé déclarer à l’audience le procureur raciste antiblanc John Logue.
 

Un concert punk dégénère à Tottenham

Un concert réunissant punks et étrangers à Totteham (Angleterre) a tourné à l’affrontement quand plusieurs dizaines de Polonais sont intervenus pour mettre fin aux nuisances.

pologne_grande_bretagneDe nombreux Polonais, présentés comme des militants nationalistes par les antifascistes ou comme des membres de Zjednoczeni Emigranci (Émigrés ensemble), ont été arrêtés.

 

Les Juifs de Hongrie refuseraient 1 million d’euros

Le Times of Israël s’en étonne : «ce n’est pas tous les jours que des organisations juives refusent des financements ». À Budapest, les Juifs sont mécontents de l’insuffisante repentance et aplatissement des autorités du pays devant le Lobby, refusant de multiplier les actes de repentance. La situation s’est envenimée à tel point que la situation est devenue totalement aberrante : les Juifs en Hongrie boycottent les commémorations officielles de la “Shoah”. Des cérémonies qui ne se dérouleront donc qu’en présence d’autorités sans ceux qui ont exigé la tenue de ces cérémonies, et face auxquelles des groupes extrémistes juifs organisent même des contre-manifestations.

Plus incroyable : les organisations juifistes auraient même refusé près de 750 000 euros que l’État hongrois, malgré la crise, s’apprêtait à leur accorder.

« Nous voulions envoyer un message très fort au gouvernement disant que nous sommes intéressés par une commémoration véridique, et non pas symbolique. C’est quelque chose que l’argent ne peut acheter »

a lancé le président de la Fédération des communautés juives en Hongrie Andras Heisler.

Trente occupants juifs au Congrès américain ont tenté d’imposer au Premier ministre hongrois les exigences des Juifs en Hongrie en dénonçant le site choisi pour un mémorial aux victimes de la Seconde Guerre mondiale, « à l’encontre de la volonté de la communauté hongroise juive ». Contre la jalousie du petit peuple, Viktor Orban avait rappelé qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un « mémorial de l’“Holocauste” », « mais un mémorial de combat pour la liberté du peuple et de la douleur de voir sa liberté opprimée ».

Le plus important groupe juif en Hongrie, Mazsihisz, pour seulement 100 000 Juifs vivant dans le pays, compte environ 1 000 employés et gère plusieurs millions d’euros par an, quasi-totalement pris au peuple hongrois. Quand il a voulu en appeler à sa communauté pour la construction d’un monument, le président du Mazihisz n’a récolté que 4 % des fonds demandés.
 

 

 

ÉTRANGER

Le café « IIIe Reich » d’Indonésie rouvre ses portes

Le SoldatenKaffee, un bar de Bandung en Indonésie, avait fermé il y a plusieurs mois suite aux protestations de la communauté juive, qui étaient allées jusqu’aux menaces contre le propriétaire. Le Lobby reprochait au tenancier la décoration des lieux où les affiches de recrutement de la Waffen SS voisinent avec des portraits d’Adolf Hitler. Pour donner le change, il a précisé que désormais le thème serait plus large, englobant toute la Seconde Guerre mondiale et avait promis que les croix gammées seraient enlevées. Il a ajouté les portraits des deux criminels de guerre alliés Winston Churchill et Joseph Staline, mais des journalistes affirment que des croix gammées sont encore présentes.

Le bar dispose d’un site internet et d’une page Facebook.

soldatenkaffe-indonesie-bar-nazi-B- soldatenkaffe-indonesie-bar-nazi-

« Oui l’Afrique est notre avenir »

Ségloène Royal.

« L’Afrique est notre avenir »

Nicolas Sárközy.

(Certaines scènes présentent des tortures sur des animaux)

Poursuite de l’avancée de l’ÉIIL

Les islamistes de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont poursuivi leur progression ces derniers jours, à un rythme beaucoup plus lent qu’aux premiers jours de l’offensive lancée début juin. Allié avec de nombreux chefs tribaux sunnites, le groupe contrôle une importante portion de territoire au nord-ouest de l’Irak, qui s’ajoute aux zones contrôlées en Syrie.

Les États-Unis, l’Iran et la Syrie apparaissent comme les principaux soutiens au régime sans qu’aucune décision militaire concrète n’ait été décidée. La position des autres puissances est parfois plus ambiguë, la rébellion attisant le conflit entre chiites et sunnites au niveau régional. L’Arabie séoudite a ainsi dénoncé la politique anti-sunnite du gouvernement de Nouri Maliki – comme Washington qui a évoqué la « nature sectaire » de l’actuel gouvernement –, s’affirmant également opposé à toute ingérence étrangère, visant l’Iran comme les États-Unis – l’Iran ayant également par avance dénoncé toute action américaine en Irak. Bagdad a de son côté accusé Riyad de soutenir les terroristes, et demandé aux Américains de lancer des frappes aériennes. Le président américain a rejeté l’idée d’une nouvelle attaque terrestre, mais évoqué la possibilité de frappes aériennes.

L’invasion du pays par l’armée américaine en 2003 avait plongé le pays dans le chaos, une situation qu’il n’a pas quitté depuis onze ans, et qui s’est ravivée après le départ des troupes étasuniennes en 2011.

Les combats ont fait plusieurs milliers de morts depuis le début du mois, un bilan qui comprend d’ignobles crimes commis par les terroristes, qui ont affirmé avoir assassiné 1 700 chiites de l’armée irakienne à Tikrit ; des cas de civils assassinés ont été rapportés également. La guerre a fait plus d’un million de réfugiés.

La situation hier a été marquée par la prise de deux villes frontalières avec la Syrie par les terroristes qui disposent désormais d’un accès entre les deux pays. Plus au sud, la Jordanie a annoncé la ferme de sa frontière avec l’Irak.

irak
 

Nouvelle aggravation de la situation en Palestine

Les violences créées par Israël en Palestine ont fait deux morts parmi les Palestiniens dimanche. À Ramallah, les militaires juifs ont ouvert le feu faisant un mort et cinq blessés. Un autre Palestinien, souffrant de troubles mentaux, le cinquième assassiné depuis les débuts de la déstabilisation de la région par Israël, a été abattu dans un camp de réfugiés à el-Ein.

Un employé de l’armée israélienne a été tuée en Syrie, dans la partie occupée par l’entité sioniste du Plateau du Golan dimanche, suite à des tirs venus de Syrie selon Israël.

Le président de l’autorité palestinienne a mis en doute la réalité de l’enlèvement de trois Juifs par le Hamas, rappelant que l’État terroriste juive n’a pas fourni la moindre preuve.
 

Le monde en guerre

-Pakistan. L’armée a tué au moins une trentaine d’islamistes dans des raids aériens près de l’Afghanistan.

-Afghanistan. L’explosion d’une moto piégée a fait trois morts parmi les soldats américains de l’OTAN samedi dans le sud du pays.

-Chine. Treize personnes, qui tentaient de prendre d’assaut un immeuble de la police dans la province du Xinjiang (nord-ouest) ont été abattues. Trois policiers ont été blessés.

-Corée du Sud. Un soldat coréen a tué cinq de ses camarades et en blessé cinq autres dans une fusillade dans un poste-frontière près de la Corée du Sud. Il aurait ensuite fui vers le nord.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0