Accueil » Actualité » Journal du jour » Journal du 26 août 2013

Journal du 26 août 2013

FRANCE

Nouvelle agression raciste à Cesson…

Un jeune couple a été violemment agressé par deux criminels africains à la gare de Cesson (Île-de-France occupée) le 17 août 2013. Le jeune homme est notamment hospitalisé pour ses deux mâchoires brisées.

agression raciste gare de cesson

 

et l’israélo-espagnol de l’Intérieur annonce une nouvelle hausse des “naturalisations”

« Mercredi prochain au Conseil des ministres, je présenterai nos nouvelles orientations en matière de naturalisation […]. Il faut combiner droits et devoirs, mais être Français, devenir Français, c’est une fierté. [Je regrette que] le gouvernement précédent a décidé de diminuer de manière de plus en plus sensible le nombre de naturalisés »

a annoncé le ministre « attaché de manière éternelle à Israël ». Plus de 600 000 étrangers ont obtenu des papiers de la République entre 2007 et 2012 durant l’ère Sarközy. Ce chiffre devrait croître de façon rapidement durant le quinquennat Hollande.
Le même Manuel Valls n’a par contre pas réagi au lynchage de la gare de Cesson.

 

 

Dilemme

En 2011, Eric Robic et Claude Khayat avaient renversé une Israélienne alors qu’ils roulaient en 4×4, en Palestine occupée. Les deux hommes, après avoir pris la fuite et abandonné la jeune femme mourante, s’étaient réfugiés en France. Le premier a passé quelques heures en garde-à-vue en fin de semaine dernière. Il avait été interpellé à la sortie d’une boîte de nuit de Juan-les-Pins (Provence), portant un pistolet automatique 6,35 chargé.
Il a prétendu à la police avoir saisi l’arme d’une personne qui l’avait agressé, avec d’autres personnes, sans raison. Jugeant cette histoire crédible, il a été relâché rapidement.
Malgré les demandes de l’entité sioniste, les deux hommes vivent des jours heureux en France d’où ils n’ont toujours pas été extradés. Tout comme de très nombreux criminels recherchés en France sont hébergés par l’État criminel.

 

 

Le sarközyste Ziad Takieddine en correctionnelle

L’homme d’affaires libanais Ziad Takieddine, également possesseur de papier à en-tête de la république « française », sera jugé pour un faux témoignage présumé dans l’enquête sur les attentats de Karachi. « Intermédiaire en armement », il avait démenti être intervenu lors de la vente de sous-marins au Pakistan en 1994, vente qui a donné lieu à une vaste corruption, qui aurait permis le financement illégal de la campagne d’Édouard Balladur – conduite par Nicolas Sarközy – en 1995. Cette affaire se serait conclue tragiquement par l’attentat de Karachi et la mort de onze employés de la DCN. Ce procès est la conséquence d’une plainte des familles de victimes.
Selon la justice, libanais Ziad Takieddine est bien intervenu lors de cette vente. Le même avait affirmé par ailleurs avoir financé la campagne de l’Arménien Édouard Balladur, conduite par le jugéo-grec Nicolas Sarközy, par l’intermédiaire de son coreligionnaire Thierry Goldenberg dit Gaubert et Nicolas Bazire.

 

 

Pour ses insultes aux Français le Syndicat de la magistrature gagne une invitation au PS

Face aux « murs des cons » et à l’ignoble attaques des juges d’extrême gauche du Syndicat de la magistrature, Christiane Taubira a décidé de ne rien faire. Interrogée par un sénateur pour savoir si elle comptait prendre « de réelles sanctions », elle déclare que non seulement il n’y aura aucune réelle sanction, mais qu’il n’y en aura même aucune. Selon l’indépendantiste guyanaise, il n’y a aucune possibilité [!] de « déterminer des responsabilités personnelles » des magistrats impliqués. Tout aussi lâchement qu’elle, le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a refusé également de traiter cette histoire.
Sur ce « mur des cons », les juges rouges affichaient les photos de diverses personnalités du monde politique, judiciaire, médiatique, mais également des membres de famille de victimes de crimes particulièrement atroces. C’est le cas du père d’Anne-Lorraine, assassiné par un turc récidiviste, qui avait été libéré par un juge criminel. Un fait assez évocateur pour décider du sort à réserver à ces « juges »…
Pour toute réaction, le Parti socialiste invitait hier à ses journées d’été Françoise Marthe, la présidente de ce syndicat pour un discours dans lequel elle a pu propager ses idées antinationales.

 

 

Occupation

-Trois personnes ont été arrêtées dans le Vaucluse après la découverte de deux corps calcinés dans le coffre d’une voiture. Les deux individus avaient été exécutés d’une balle dans la tête. Un différend concernant des loyers impayés a été avancé pour expliquer le geste, mais d’autres affaires pourraient avoir lié et opposé les deux groupes, dont les origines n’ont pas été précisées.

-Un homme dont l’origine étrangère n’a pas été précisée a été « arrêté » à Nice pour le meurtre d’une femme âgée de 80 ans en Seine-et-Marne au mois de mai. Lors d’un vol qui « aurait mal tourné », il l’avait poignardée à de multiples reprises, s’acharnant sauvagement sur sa victime. Il a été confondu par son ADN alors qu’il venait d’être arrêté et emprisonné à Nice pour une nouvelle affaire.

-Un individu a ouvert le feu sur un couple tôt samedi matin aux urgences de l’hôpital Delafontaine, à Saint-Denis (Ile-de-France occupée), sans faire de blessé. Le couple était pris en charge suite à un accident de voiture : ils auraient été percutés par des racailles – au volant d’une voiture volée – qui les auraient ensuite roués de coups.

-Un homme de 23 a été abattu en plein après-midi dans un quartier occupé d’Angoulême samedi. Un homme connu pour « des antécédents psychiatriques » a été arrêté.

-Dans une prison de Mayotte, un prisonnier a trouvé la mort durant un incendie provoqué par son codétenu.

-Un sergent drogué du 1er Régiment d’infanterie a été arrêté à Brienne-le-Château. Il a été mis en examen pour homicide involontaire : la justice lui attribue la responsabilité de la mort d’un caporal-chef tombé du véhicule alors qu’il redémarrait vivement, sous l’emprise de la drogue.

 

 

 

 

ÉTRANGER

« Le capitalisme sauvage fait vraiment partout des ravages… »

Une (toute petite) polémique est née en Angleterre après la mort d’un stagiaire travaillant pour la Bank of America Merrill Lynch à la City de Londres. Il était l’un des « heureux » étudiants à avoir décroché un poste de stagiaire très recherché. Le corps de Moritz Erhardt, 21 ans, a été retrouvé dans sa douche ; il avait passé « trois nuits d’affilée à décortiquer des listings et des tableaux relatifs à une opération de fusion-acquisition, un travail long et fastidieux » selon la presse. Il serait mort d’une crise d’épilepsie consécutive à l’épuisement physique.

« Je viens d’une famille qui favorise l’excellence, qui vit sous pression, d’où mon tempérament ambitieux et très compétitif ».

avait écrit le jeune homme, mort à 21 ans d’avoir « décortiqué des listings »…

 

 

Yankees go home !

Le navire militaire USS Mahan ne retournera pas aux États-Unis comme prévu et restera pour les prochains mois en mer Méditerranée. Cela porte à quatre le nombre de destroyers de la VIe flotte américaine lourdement armées qui stationnent dans notre mer, à l’heure où l’armée égyptienne – largement financée par les États-Unis – massacre ses opposants sans la moindre réaction des “démocraties” et où à l’inverse, la Syrie attaquée par les terroristes islamistes est menacée d’attaque par certains faucons aux États-Unis.
Un sondage révèle que les Américains sont pourtant très massivement opposés à une intervention américaine : malgré la propagande médiatique et les mensonges concernant l’attaque chimique, seules 9 % des personnes interrogées souhaitent l’implication de leur pays en Syrie. La Russie de son côté annonce détenir des preuves que le régime syrien n’est en rien coupable et que, comme l’ont déjà précisé les autorités iraniennes, ce sont probablement des insurgés qui ont commis cette attaque chimique.

 

 

22 000 immigrés expulsés

Ces chiffres encourageants ne sont hélas pas le fait d’un quelconque pays européen envahi, mais du Nigeria. Le gouvernement a fait expulser en quelques mois 22 000 clandestins : preuve que quand il y a une volonté politique, c’est tout à fait possible. Même si pour l’Europe ce sont plus de 20 millions d’étrangers qu’il faudra expulser.
Dans ce pays – et ces attaques sont une des raisons des expulsions – un raid attribué aux islamistes contre un village a fait 35 morts.

 

 

Fin de partie pour deux apprenties dealeuses au Pérou.

Il y a deux semaines, deux jeunes européennes avaient été arrêtées dans la capitale du Pérou en possession de onze kilos de cocaïne. Adoptant la défense habituelle (rarement payante) des ‘mules’ européennes, elles avaient déclaré avoir été forcées à convoyer la drogue vers l’Espagne après avoir été menacées, elles et leurs familles, par des trafiquants.
Le juge a affirmé détenir des preuves de la participation volontaire des deux jeunes femmes au trafic. Elles ont été incarcérées et seront jugées pour « délit de trafic de drogue contre la santé publique et contre l’État ». Elles risquent entre huit et quinze ans de prison.

 

 

Big Brother made in Caracas

Le ministre de l’Intérieur du Venezuela a annoncé le lancement d’une vaste opération visant à « installer 30 000 caméras de sécurité au niveau national […] qui permettront de collecter toute l’information en temps réel », visant particulièrement les quartiers défavorisés de Caracas. Il s’agit officiellement de lutter contre la criminalité galopante : selon les chiffres officiels, 16 000 homicides ont été commis au Venezuela en 2012 ; avec 55 meurtres pour 100 000 habitants, c’est le plus fort taux d’Amérique du Sud.

 

 

Le monde en guerre

-Le Palestinien et néo-américain Nidal Hasan, qui avait ouvert le feu sur ses “camarades” de la base militaire de Fort Hood au Texas en 2009 a été reconnu coupable du meurtre avec préméditation de 13 soldats. Ce psychiatre refusait de partir servir en Afghanistan. Sa peine sera déterminée plus tard ; il risque la peine de mort.

-Alors que le président de Colombie venait de se féliciter de la reprise des pourparler avec les FARC, à Cuba, une attaque de la guérilla marxiste contre une patrouille a fait 13 morts parmi les militaires colombiens.

-Des violences dans la prison de Santa-Cruz, dans l’est de la Bolivie ont fait une trentaine de morts morts vendredi.

-Selon l’organisation mondialiste, les affrontements entre tribus rivales au Darfour ont fait 190 morts et 250 blessés depuis le début du mois d’août.

-Selon le journal algérien El-Watan, les corps de trois civils décapités ont été retrouvés près de la ville de Tlemcen.

-La « Journée des martyrs » prévue vendredi n’a, selon les informations disponibles, pas mobilisé beaucoup de monde, une semaine après la sanglante répression exercée par l’armée égyptienne contre les partisans de Mohammed Morsi. Plusieurs centaines de personnes avaient été tuées. Selon les Frères musulmans, un de leur militant a été tué dans la ville de Tanta.

-Un double attentat à la voiture piégée a été perpétré à Tripoli au Liban, samedi, tuant 42 personnes, et faisant plusieurs centaines de blessés.

-Un attentat à la voiture piégée a tué hier le gouverneur de la province de Hama (Syrie).

-Un groupe se réclamant d’al-Qaïda et basé au Liban a revendiqué le tir de roquette contre l’entité sioniste jeudi ; vendredi, l’armée de l’air israélienne a violé l’espace aérien libanais pour attaquer un « site terroriste ».

-Un attentat à Bagdad a fait vendredi au moins 25 morts et 36 blessés.

-Six soldats yéménites ont trouvé la mort hier dans un attentat contre le bus qui les transportait.

-Une fusillade s’est produite lors d’une manifestation de sunnites au Pakistan vendredi à son approche d’un quartier chiite. Dix personnes ont été tuées. Un homme a par ailleurs ouvert le feu sur des suunites, faisant deux morts.

 

 

AGENDA

27 août 2013, 18 heures à Marignane : Marche en mémoire de Jacques Blondel

Une marche blanche en mémoire de Jacques Blondel, Français assassiné à Marignane pour avoir tenté de mettre fin à la commission d’un crime.
La marche partira du tabac où a été commis le braquage, avenue Mermoz, et s’achèvera au parc du Perrussons, où Jacques Blondel a été assassiné par deux criminels étrangers.
Note : cette manifestation est organisée par la municipalité de la ville, dirigée par le libéral Eric le Dissès, anti-nationaliste militant qui avait notamment voulu détruire la stèle en mémoire des héros de l’Algérie française. Cet homme du système est à ce titre largement coupable de la mort du héros de Marignane.

Jacques Blondel :

jacques-blondel

Ci-dessous, une vidéo durant le braquage :

 

Ici, Marwan Rezgui, le criminel arabe arrêté pour le meurtre de Jacques Blondel. Condamné à de multiples reprises, il avait été remis en liberté par la justice de la République alors qu’il aurait dû purger une peine de prison.

Marwan-Rezgui-condamné-à-mort2

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0