Accueil » Culture » Citations » Maréchal Philippe Pétain – Contre l’argent

Maréchal Philippe Pétain – Contre l’argent

« Quant à la puissance des trusts, elle a cherché à s’affirmer, de nouveau, en utilisant pour ses fins particulières, l’institution des comités d’organisation économique… Les grandes sociétés s’y sont arrogé une autorité excessive et un contrôle souvent inadmissible. A la lumière de l’expérience, je corrigerai l’œuvre entreprise et je reprendrai contre un capitalisme égoïste et aveugle la lutte que les Souverains de France ont engagée et gagnée contre la féodalité. J’entends que notre pays soit débarrassé de la tutelle la plus méprisable : celle de l’argent. »

About Jérôme Deseille

Spécialiste des questions culturelles à Jeune nation, Jérôme Deseille, né au début des années 1970, habite dans le Nord de la France.
Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Jérôme Deseille

Commentaires (1)

  1. carreleur 64000 dit :

    « J’entends celle que notre pays soit débarrassé de la tutelle la plus méprisable: l’argent »

    Vous pensez agir comme les fondateurs de la France moderne, c’est à dire de Philippe Augustes à Philippe le Bel Mr LE Maréchal?

    Alors, vous parlez des juifs et des Lombards Monsieur le Maréchal !

    Sachez que les lombards sont à la city et New York et les juifs dispersés de ci, de là, les pauvres, dans leur vie perpétuellement agitée par la crainte des mauvais coups et la passion du trafic… Ils ont tous 2 voir 3 passeports dans la poche…

    La partie sera rude alors …car ici bas vous qui etes si haut dans le ciel …vous devez admettre qu’ avec si peu de soldats et tant de chefs nationalistes tous meilleurs les uns que les autres (cela va sans dire ) nous avançons lentement…

    Mais sachez Mr le Maréchal que jour après jour nous sommes de plus en plus nombreux et de plus en plus jeune et que  » Nous voulons un Paradis difficiles, dressé, implacable. Un Paradis où l’on ne se repose jamais et qui ait dans l’embrasure des portes des anges avec des épées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0