Accueil » Géopolitique » Europe de l’Est : les États-Unis étendent toujours plus leur emprise militaire

Europe de l’Est : les États-Unis étendent toujours plus leur emprise militaire

Europe de l’Est : les États-Unis étendent toujours plus leur emprise militaire

 

Depuis début janvier, 2 800 unités de matériel militaire, dont des chars Abrams, des véhicules d’artillerie Paladin et des véhicules de combat Bradley, ainsi que 4 000 militaires américains ont été transportés jusqu’au port allemand de Bremerhaven, dans la cadre de l’opération « Atlantic Resolve », dans le but de faire face à « l’agression russe ». « C’est une partie de nos efforts pour contenir l’agression russe, assurer l’intégrité de nos alliés et conserver une Europe entière, libre, prospère et dans la paix », a déclaré le lieutenant-général des forces aériennes Timothy M. Ray au sujet de ce nouveau déploiement militaire américain en Europe.

Ces nouvelles forces seront envoyées d’abord en Pologne pour participer à des exercices militaires à la fin du mois, puis seront déployées dans plusieurs pays dont les pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie et l’Allemagne.

L’armée américaine a également en projet de déployer 50 hélicoptères Black Hawk et 10 hélicoptères CH-47 Chinook, 24 hélicoptères Apache et 2 200 militaires.

L’Allemagne, le Canada et la Grande-Bretagne contribuent aussi au renforcement des forces de l’OTAN dans l’Est de l’Europe et déploieront 1 000 militaires chacun en Estonie, Lettonie et Lituanie.

L’opération « Atlantic Resolve » a débuté en 2014 après le référendum en Crimée qui a abouti à son rattachement à la Russie. Dans le cadre de cette opération, l’OTAN coordonne des manœuvres dans l’Est de l’Europe : en Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Bulgarie et Hongrie.

La Russie a condamné à plusieurs reprises les activités de l’OTAN près de ses frontières, les qualifiant « d’hostiles » et jugeant qu’elles « menaçaient sa sécurité nationale ». En représailles, Moscou a déployé des armements sur ses frontières occidentales, et notamment dans l’enclave de Kaliningrad et a lancé des manœuvres militaires de grande échelle sur son territoire.

Les États-Unis profitent de la préoccupation légitime de certains pays de l’Est au sujet de leur sécurité pour étendre toujours plus son emprise militaire, faisant courir au continent un risque d’escalade et de dérapage. Il urge de démanteler l’OTAN.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (1)

  1. Nominoé dit :

    Vendredi prochain, Trump arrive à la Maison Blanche. Il va sans doute ramener les chars Abrams aux USA. Ils seront utiles pour courser les Mexicains qui traversent le Rio Grande à la nage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0