Accueil » Actualité » Actualité internationale » Une « marche contre la violence » dégénère en… affrontement entre Noirs

Une « marche contre la violence » dégénère en… affrontement entre Noirs

Les guerres des gangs ressurgissent

À Newark (banlieue de New York, sur la côte est), le maire noir en est réduit à demander un cessez-le-feu entre les groupes criminels, dans une ville où il ne semble plus guère subsister de Blancs.

Face à cette situation, le 30 décembre, les activistes Salaam Ismial et Abdul Muhammad ont organisé une inutile et très maigrelette manifestation de rue contre la violence.

Cependant, des soutiens du maire Ras Baraka, dont Donna Jackson et Tyrone Barnes sont intervenus et la dispute a rapidement tourné au début de pugilat, Barnes empoignant son congénère Muhammad par le cou et le plaquant contre des escaliers, juste le temps que leurs proches s’interposent et qu’on en prenne quelques rapides photographies.

Black_mic_mac_a_Newark30déc2015

 

 

Black mic mac « contre la violence » à Newark

La municipalité a précisé, après coup, que la manifestation n’avait pas été autorisée et ajouté d’autres considérations entremêlées, y compris qu’aucun agent municipal n’était impliqué et qu’une enquête de police allait être ouverte, voulant peut-être camoufler une opération d’intimidation menée par ses barbouzes pour protéger la rente municipale du groupe au pouvoir.

Bref, un vrai ‘Black mic mac’ qui n’enrayera pas la criminalité !

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Guillaume Ancquier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0