Accueil » Actualité » Actualité internationale » Autriche : l’État veut raser la maison natale d’Adolf Hitler

Autriche : l’État veut raser la maison natale d’Adolf Hitler

Autriche : l’État veut raser la maison natale d’Adolf Hitler

 

maison-natale-hitler

L’état a décidé de raser sa maison natale dans la ville de Braunau am Inn. Une tâche difficile puisque le bâtiment appartient à la même famille depuis avant la Seconde guerre mondiale et que sa propriétaire refuse de se séparer de cette source de revenue.

En face de cette maison, sur une plaque commémorative, il est inscrit: « pour la paix, la liberté et la démocratie. Plus jamais de fascisme, des millions de morts nous le rappellent ».

Lundi 17, le ministre autrichien de l’Intérieur, Wolfgang Sobotka a annoncé que la maison qui a connu la naissance d’Adolf Hitler allait être rasée. Il a ainsi déclaré dans un entretien au quotidien autrichien Die Presse: « les fondations pourront être conservées mais un nouveau bâtiment sera érigé ». Tout en affirmant que le bâtiment aurait un usage « caritatif ou administratif ».

Situé au 15 de la rue Salzburger Vorstadt, cette maison à la façade jaune est un casse-tête administratif pour l’Autriche. La vieille dame dont la famille possède la maison depuis près d’un siècle ne veut pas la vendre et évite tout contact avec la presse. Des révélations affirment que Gerlinde Pommer recevait chaque mois de l’État Autrichien 4.700 euros afin d’empêcher la mise en place d’un lieu de pèlerinage nationaliste.

Dans les années 1930, la famille de cette dame faisait payer la visiter la chambre d’Hitler. Environ dix années plus tard, elle a vendu cette même maison au NSDAP avant de la récupérer après la guerre. La famille avait alors déclaré à l’État autrichien que cette maison avait été cédée à ce parti par soumission et non par choix. Même si plusieurs ministre de l’intérieur ce sont cassés le nez, lui demandant de bien vouloir vendre le bien, rien n’y a fait.

Le droit à la propriété est intouchable en Autriche. Pourtant le gouvernement a décidé de créer un projet d’expropriation de cette dame, le tout nécessitant tout de même un changement de la loi.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Login

Lost your password?
0