Accueil » Vidéo » Un Char Tigre contre 50 T34, une histoire vraie (vidéo)

Un Char Tigre contre 50 T34, une histoire vraie (vidéo)

Un char Tigre a pris à partie à lui seul 50 T34 lors d’un combat d’anthologie de la bataille de Koursk en juillet 1943. Le char allemand était commandé par Franz Staudegger, 22 ans, sergent (Oberscharführer) de de la première division blindée SS, une unité d’élite. Il a détruit 22 chars soviétiques, épuisant toutes ses munitions, forçant les autres T34 à battre en retraite. Trois jours plus tôt, il avait déjà détruit deux T34 à la grenade à main.

La bataille de Koursk en Russie a été l’un des plus importants chocs entre les forces armées allemandes et soviétiques de la Seconde Guerre mondiale. Elle est considérée comme la plus grande bataille de chars de l’histoire. Pour son courage exemplaire et son esprit d’initiative, Staudegger a reçu la Croix de chevalier de la croix de Fer : il était le premier membre d’un équipage de Tigre ainsi décoré. Le jeune SS était originaire de Kärnten en Autriche, il a servi par la suite sur le front occidental.

Partager cet article Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
0Share on VK
VK
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Commentaires (3)

  1. Monsieur X dit :

    Le Tigre était au sommet de la chaîne alimentaire.
    Le Tigre, et son équipage.

  2. Monsieur X dit :

    Grosso modo, c’est la bataille de Koursk
    Le chef du Tigre voit une nuit un char au loin arrêté , il descend de son Tigre avec son armement personnel et il va voir ce que c’est, il pense que ce sont des Allemands.
    Et puis non, c’est un T34, alors, il balance une grenade par une écoutille ouverte et va se mettre à couvert.
    Boum, et là, la lumière de l’explosion révèle la présence d’un deuxième T34.
    Ses occupants ouvrent pour voir ce qui se passe, Staudegger balance une deuxième grenade, re boum.
    trois jour après, son Tigre est en panne mais les mécaniciens le remettent sur pied.
    Les fantassins allemands qui protègent le flanc de la division sont attaqués par une vague de T34.
    Staudegger et seul avec son Tigre et son équipage, mais au lieu de retraiter, Staudegger va à la rencontre des T34.
    Et là, il les cartonne comme dans space invader, en changeant régulièrement de position.
    Il en détruit 17 aux obus perforants, ensuite, comme il n’en a plus, il utilise des obus explosifs et met encore 5 T34 KO.
    Les autres abandonnent la partie.

  3. ah mais dit :

    ce frans staudegger,probablement un macaque aux yeux bridés,comme les huns ses ancêtres,apparement bomber harris ne les a pas tous tués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0